Détective Conan, tome 41 de Gōshō Aoyama

Détective Conan, tome 41 de Gōshō Aoyama

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Koolasuchus, le 31 octobre 2022 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 33 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 298 

Maman, rivale?!

Kogoro ne pouvant se déplacer pour une enquêter sur les menaces que reçoit un riche homme d'affaires, c'est sa femme, Eri, qui décide de s'en charger et se rend à son domicile accompagnée de Ran et Conan. Sur place ils ont la surprise de retrouver Yukiko Kudo, la mère de Conan. On apprend ainsi que cette dernière et Eri ont longtemps été rivales au lycée et il se pourrait bien que cette enquête ravive leur esprit de compétition !

Cette intrigue met donc les mères de Ran et Conan à l'honneur dans une enquête de facture peut-être assez classique mais qui reste efficace et surtout très drôle. Les apparitions de Yukiko et Eri sont rares mais toujours très sympathiques et les réunir ici pour la première fois est une très bonne idée d'autant plus que l'auteur les laisse vraiment mener l'enquête en laissant Conan un peu de côté.

Par la suite, Conan et ses amis sont invités à assister à une avant-première, cependant l'heure étant assez tardive, ils sont invités à dormir chez un des techniciens travaillant sur le film. Bien évidemment, un meurtre est commis mais la complexité de l'affaire est qu'il a été réalisé dans le noir complet et sans aucun bruit. Ici aussi nous avons droit à une enquête au format habituel et avec un mobile quand même assez faiblard mais qui est toutefois bien menée avec un stratagème assez ingénieux.

Après tout ces événements, la pauvre Ai a attrapé une méchante grippe mais comme l'on est dimanche il est bien difficile de trouver un médecin. Conan et le professeur Agasa l'emmènent donc dans un centre commercial disposant d'un cabinet médical sauf que, pas de chance, un homme est retrouvé étranglé dans le parking et hors de question pour Conan de ne pas enquêter sur cette mort. Bien que le moyen employé pour le crime soit sacrément tiré par les cheveux il y a quand même de l'idée mais pour être honnête c'est loin d'être l'enquête la plus mémorable de notre jeune détective.

Enfin, la dernière partie est le début d'une nouvelle histoire. Conan et Ai vont à la rencontre d'un homme qui a bien connu le père de cette dernière mais avant qu'il ait pu donner la moindre information intéressante, il est empoisonné. L'organisation des hommes en noir est-elle derrière ce meurtre ou n'est-ce qu'une simple coïncidence ? Conan et Ai décident donc de tirer tout cela au clair mais la résolution de cette affaire ne se fera que dans le tome d'après.

Avec ce tome, nous revoilà donc lancé sur l'intrigue principale. En effet les enquêtes ne sont bien souvent qu'un prétexte pour resserrer la menace qui pèse sur Ai et Conan mais l'auteur décide de nous laisser volontairement dans le flou. En effet les mystérieux personnages qui semblent suivre notre détective ne sont pas clairement bien définis, sont-ce les hommes en noir, le FBI ou bien encore autre chose ? Même si pour le moment nous restons sur notre frustration, il semble clair que quelque chose d'important est en train de se mettre en place et on peut espérer que Gosho Aoyama ne laisse pas traîner les choses trop en longueur.

Un bon volume donc, même si les enquêtes, à l'exception de la première, gardent un cadre assez classique, le fil rouge en arrière-plan compense un peu en permettant d'ajouter une tension qui s'amplifie au fur et à mesure et j'ai vraiment hâte de voir sur quoi cela va déboucher.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Détective Conan, tome 41

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Détective Conan, tome 41".