Le cadavre du Palais-Royal de Laurent Joffrin

Le cadavre du Palais-Royal de Laurent Joffrin

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Patman, le 20 janvier 2022 (Paris, Inscrit le 5 septembre 2001, 59 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 455 

N'est pas Parot qui veut...

En mai 2018, Jean-François Parot nous quittait, nous laissant orphelin à jamais pensait-on de son héros, Nicolas Le Floch, marquis de Ranreuil.
La série des enquêtes de Nicolas Le Floch, c'était 14 aventures palpitantes publiées entre 2000 et 2017 et dont l'action se situait durant les règnes de Louis XV puis Louis XVI. Adaptés en série télé et même en BD, les livres de Jean-François Parot nous permettaient de découvrir la vie dans la France du XVIIème siècle, des livres mêlant grande et petite Histoire, moments d'intense suspense ou de comédie, et surtout de grandes pages consacrées à l'Art de la table !
Surprise donc en cette fin d'année 2021 en découvrant dans la vitrine de mon libraire cette nouvelle enquête. Un livre posthume ? Que nenni ! En effet, c'est l'écrivain et journaliste Laurent Joffrin qui reprend la série (avec l'accord du fils de J-F Parot) avec donc ce 15ème volume. Nous retrouvons ainsi notre héros vieillissant au lendemain de la prise de la Bastille en 1789. Retiré dans ses terres bretonnes, l'ancien commissaire est rappelé par Louis XVI pour enquêter sur un mystérieux complot. Dans cette période de révolution en marche, le danger peut venir de partout et le pauvre roi ne sait plus vers qui se tourner. Au Palais-royal, un couple a été enlevé en sortant d'une salle de jeux, l'homme est retrouvé un peu plus tard, atrocement mutilé, la femme reste introuvable, c'est le point de départ d'une enquête qui nous fera rencontrer toute une série de personnages entrés depuis dans l'Histoire de France : Mirabeau, Marat, D'Anton (qui avait encore sa particule), Choderlos de Laclos, etc... mais aussi des méchants très méchants, une belle jeune femme délurée (et qui bien sûr succombera au charme de Nicolas même s'il frise la soixantaine maintenant), il y aura des combats, des bons gueuletons, des rebondissements, bref, tout ce qui a fait le sel de la série jusqu'alors. Et pourtant, on reste un peu sur sa faim. Joffrin n'est pas Parot, même s'il a lui-même une expérience en tant qu'auteur de polars historiques (Donatien Lachance, détective de Napoléon), les ingrédients sont là mais la mayonnaise ne prend pas. A titre personnel, j'ai ressenti par moment une sorte de manque, une impression assez indéfinissable, celle de ne pas entrer vraiment dans l'histoire qui m'a semblé par moment trop peu crédible. Alors disons que la bonne nouvelle, c'est que Nicolas Le Floch n'est pas mort, la mauvaise, c'est que Jean-François Parot n'est pas ressuscité !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Le cadavre du Palais-Royal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le cadavre du Palais-Royal".