L'Empire du Graal de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

L'Empire du Graal de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Colt, le 10 janvier 2017 (Inscrit le 26 août 2010, 49 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (44 845ème position).
Visites : 2 313 

Déception

Le pitch :
"Oubliez tout ce que vous savez sur le Graal.
Palais pontifical de Castel Gandolfo. Sur ordre du pape, les cinq cardinaux les plus influents du Vatican prennent connaissance d'un rapport explosif rédigé par Titanium, le leader mondial des algorithmes. Le compte à rebours de l'extinction de l'Église catholique a commencé.
Paris, Hôtel des ventes de Drouot. En remontant une filière de financement du terrorisme, Antoine Marcas, le commissaire franc-maçon, assiste à la mise aux enchères d'un sarcophage du Moyen Âge. Un sarcophage unique au monde, car il contient selon le commissaire-priseur, les restes d'un... vampire.
C'est le début de la plus étrange aventure d'Antoine Marcas.
Une enquête périlleuse qui va le mener, en France et en Angleterre, sur la piste de la relique la plus précieuse de la chrétienté.
Le Graal. Une enquête aux frontières de la raison qui ressuscite Perceval, le roi Arthur et la geste légendaire des chevaliers de la Table ronde. "

Nos auteurs assurent le minimum syndical pour ce thriller ésotérico-aventureux, mais guère plus. Je suis pourtant bon public avec ce genre de roman, mais là, je suis loin d'avoir été emballé.

Rien à dire sur le style, c'est bien écrit et le récit est maîtrisé. Nos deux auteurs connaissent leur affaire pour entraîner leur lecteur dans leurs aventures.
Mais l'histoire en elle-même, malgré un sujet passionnant et qui se prête superbement à l'imaginaire, est rocambolesque dans son déroulé. Le héros découvre, là où passent des milliers de touristes chaque année, l'indice (qui a traversé le temps) qui le guide à coup sûr vers le graal. Il comprend tout, trouve tout, fait mieux que des générations d'archéologues avant lui, etc. Les énigmes sont alambiquées. Et, on comprend très vite qui sont les méchants et les gentils, bien avant la fin du livre. Et puis surtout, le graal en question est décevant et aboutit à une fin de mauvaise qualité. Et puis, 120 pages d'un récit de chrétien de Troyes revisité et qui n'apporte rien, que j'ai fini par passer allègrement. Bof bof !

Un livre qui a été bien vendu et bien promu, mais qui ne tient ni ses promesses en terme de merveilleux, ni en terme d'aventures. Une déception que je note 2 étoiles.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

A chacun son Graal

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 38 ans) - 11 juin 2021

Il ne me restait plus que celui-ci à aborder pour avoir enfin parlé de tous les Marcas. C'est le premier que j'ai lu au moment de sa sortie (tous les autres, je les ai achetés en poche, pour certains assez tardivement après leur date de sortie ; pour schématiser, j'ai vraiment découvert la série, "Apocalypse" mis à part, au moment de la sortie du "Règne Des Illuminati", le précédent opus).
Je me souviens m'être dit deux choses :
"Le titre me plaît bien, même si j'espère que ça ne sera pas un calque de "Da Vinci Code".
"Tiens ! Ils n'étaient pas chez Fleuve Noir ? Le bouquin est chez JC Lattès !"
Effectivement, changement de maison d'édition.
Pour la première remarque, non, ce n'est pas un roman qui parle du Graal selon la théorie du sang sacré/Marie Madeleine/toussa toussa. Là, on parle du Graal, la Coupe, le mythe Arthurien, toussa toussa.
La dernière partie du roman est d'ailleurs un long (une centaine de pages en grand format) "roman du Graal" sur Perceval, qui nous offre, selon l'intrigue du roman, la vérité sur le Graal et ses pouvoirs, et est en relation avec l'intrigue policière (pour une fois non entrecoupée de chapitres se passant dans le passé, à une tout autre époque).
Marcas est en émoi après l'enlèvement de son fils par de mystérieux ravisseurs, qui exigent qu'il retrouve, pour eux, le Graal. La femme d'un écrivain britannique spécialisé dans le thriller ésotérique (et tout aussi franc-maçon que lui) a elle aussi été enlevée, les deux hommes font front. Marcas avait auparavant fait sa connaissance sur une vente aux enchères d'un mystérieux sarcophage médiéval que l'écrivain a acheté, censé contenir un vampire, et apparemment en lien avec le mythe du Graal...

Apparemment, ce roman ne ferait pas l'unanimité parmi les fans. Je dois dire que ma première lecture fut assez décevante. Mais depuis, j'aime beaucoup ce roman, il pourrait même devenir un de mes préférés de la série, vu son originalité (on plonge carrément dans le fantastique, ici).

Forums: L'Empire du Graal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Empire du Graal".