Le manuscrit du Saint-Sépulcre de Jacques Neirynck

Le manuscrit du Saint-Sépulcre de Jacques Neirynck

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Spin Gourmet, le 22 août 2000 (BRUXELLES, Inscrite le 12 septembre 2000, 49 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 781ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 8 327  (depuis Novembre 2007)

Religion et intrigues

Le point de départ de cette aventure est la recherche de la datation rigoureuse du fameux Suaire de Turin par un prix Nobel de Physique.
Dans cette tâche, il sera soutenu par son frère, homme d'Eglise, et par sa soeur, médecin. Ce qui semble au départ n’être qu’une expérience de routine, se révélera pleine de surprises et de questions nouvelles. Jacques Neirynck propose une conception actualisée de l’église et de sa place dans la société. Une sorte de retour aux sources à la lumière de la technologie actuelle. Le style proche du roman policier donne un rythme tel qu'il est difficile de ne pas terminer le livre d’une traite. Sa vision de la foi paraît attractive à mes yeux d'agnostique allergique aux bondieuseries. Rien d'étonnant vu que Jacques Neirynck est lui-même professeur à l’école Polytechnique de Lausanne. Sa théorie quant à la datation du Suaire intéressera plus d'un scientifique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Un pape suisse

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bof de chez bof...

5 étoiles

Critique de Olivier1180 (Bruxelles, Inscrit le 21 octobre 2007, 52 ans) - 29 octobre 2007

Franchement, je suis assez étonné de lire les critiques sur ce livre.
Personnellement, je me suis ennuyé à la lecture de cette trilogie moi qui suis pourtant passionné par le sujet (tout ce qui touche de près ou de loin à la religion).
Pour être honnête, si le premier n'est pas mal, ça va décrescendo au fur et à mesure des épisodes.

Ou alors je n'ai rien compris... c'est possible.

Délicieusement subversif

10 étoiles

Critique de Le rat des champs (, Inscrit le 12 juillet 2005, 74 ans) - 28 septembre 2007

Un livre profondément humain, intelligent et subversif. Toute l'intrigue démarre sur une documentation en béton, ce qui est normal pour un scientifique de ce niveau. La recherche entamée par Théo, Emmanuel et Colombe de Fully les conduira aux sources mêmes de la foi chrétienne, qu'ils dépoussièreront avec brio. Les conséquences? Une remise en question complète de la chrétienté vers ses sources les plus authentiques. Les frères et la soeur représentent les archétypes du divin qui vient nettoyer son Eglise, entachée de deux millénaires d'errements et de fourvoiements divers. Leurs noms ne sont pas innocents, d'ailleurs: Théo représente le Père, Emmanuel le Fils et Colombe l'Esprit. Du grand art littéraire, vraiment, une réflexion impressionnante de force sur la foi et la civilisation chrétienne. Bien sûr, si vous êtes de ceux qui pensent que la Sainte Eglise catholique ne s'est jamais fourvoyée, n'ouvrez pas ce livre, à côté duquel les imbécillités de Dan Brown semblent encore plus ridicules.

Sciences et foi

10 étoiles

Critique de Chma (Bruxelles, Inscrite le 5 mars 2001, 53 ans) - 3 janvier 2007

Roman à l'intrigue passionnante, il nous fait réfléchir également sur la situation de l'Eglise catholique aujourd'hui.

L'auteur étant scientifique, les explications qu'il donne sont parfois un peu complexes pour un lecteur non physicien, mais ça n'empêche pas de comprendre le récit.

Je n'ai pas lu "Da Vinci Code", mais les livres de J. Neirynck me semblent plus "véridiques" ou moins "féeriques".

La foi mise en question.

10 étoiles

Critique de Cyprien (Lausanne, Inscrit le 23 janvier 2006, 36 ans) - 23 janvier 2006

Ce roman nous entraîne dans les fondements de la foi chrétienne et leur rapport à la science. Il pose des questions auxquelles l'Église ferait bien de répondre au plus tôt si elle veut conserver ses fidèles en occident. À savoir si elle se raccroche entièrement à la véracité historique du contenu de la Bible. Car c'est avant tout cela la question que pose ce palpitant roman. Plutôt que de lire un "Da Vinci Code" au contenu truffé de vérité bancales, voire de contrevérités, je vous conseille plutôt ce fabuleux ouvrage richement documenté, ce qui n'enlève rien à la qualité romanesque de l'intrigue.

Forums: Le manuscrit du Saint-Sépulcre

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Un très bon roman ! 4 Shelton 30 octobre 2007 @ 23:10

Autres discussion autour de Le manuscrit du Saint-Sépulcre »