Fullmetal Alchemist Vol.8 de Hiromu Arakawa

Fullmetal Alchemist Vol.8 de Hiromu Arakawa

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga

Critiqué par Fanou03, le 28 mars 2017 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 47 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 592ème position).
Visites : 3 154 

Le retour de Barry

Greed, l'homonculus (humains artificiel) frappadingue qui avait, avec sa bande, capturé Alphonse dans le tome précédent, est ramené brutalement auprès de ses frères et sœurs par le plus redoutable de la famille. Il s’apprête à passer un bien mauvais moment. Pendant ce temps, la Lieutenant Hawkeye, bras droit du colonel Mustang, met par hasard la main sur un indicateur aussi précieux qu’inattendu: Barry le Boucher, un ancien tueur en série, dont l’âme est, comme celle d’Alphonse, attachée à un corps de métal.

Dans ce huitième volume on assiste me semble-t-il à un phénomène assez étrange. La multiplicité des figures secondaires que l'on y croise et le fait qu’ils aient à peu près tous une très forte identité renvoie les deux "héros" - Edward et Al - pratiquement au même rang que leurs homologues. Cet album, qui est donc très riche en personnages, que ce soit par de nouveaux intervenants (le prince de l'empire de Xing par exemple et ses deux sbires) ou par certains qui reviennent astucieusement donne de ce côté-là un peu le tournis, voire donne le sentiment d’un récit qui pèche par manque d'unité.

Il n’empêche que l’album est toujours aussi prenant, car il contient de surprenantes révélations et voit l’enquête du Colonel Mustang prendre une nouvelle tournure. Le ton est sombre mais quelques touches d’humour viennent alléger l’ensemble.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Au fond de l'armure, la vérité

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 33 ans) - 19 août 2021

La première partie de ce tome marque le final de la confrontation entre les frères Elric et Greed ainsi que ses conséquences. Commençant de manière plutôt classique, cette intrigue se révèle être bien plus ambitieuse que prévu en offrant notamment plusieurs révélations et non des moindre amenant ainsi des pistes fort prometteuses pour la suite de l'histoire. Il en est de même que pour la réapparition de Barry le boucher dont on sent bien que la rencontre avec le colonel Mustang et ses hommes marque également un nouveau tournant dans ce récit.

La seconde partie quant à elle nous fait découvrir de nouveaux personnages venus de Xing, un lointain pays à l'est. Malgré la présence d'un combat entre Alphonse, Edward et les hommes de main de Lin, c'est plutôt l'humour qui domine, ce qui permet de souffler un peu après les récents événements. Cependant, même si ces nouvelles têtes sont intéressantes, on ne sait pas encore ce que cela va donner et s'ils seront ennemis ou alliés, notamment en ce qui concerne Lin qui semble bien cacher son jeu.

Ainsi, même si la deuxième moitié du tome n'égale pas la première, il n'en reste pas moins que nous avons droit à un très bon volume faisant tout de même bien avancer l'intrigue et j'ai confiance en Hiromu Arakawa pour que la venue de Lin et de May Chang dans cette histoire nous donne également quelque chose de sympathique.

Une sombre conspiration.

8 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 39 ans) - 28 janvier 2020

Bradley a dévoilé son jeu : il est un homonculus particulièrement puissant, et avec le soutien de l'armée, a massacré tous les sbires de Greed et capturé ce dernier. Ce volume peut aisément être partagé en deux parties distinctes. La première, qui conclut les évènements initiés dans le volume précédent, ne déçoit pas. C'est violent, sombre et riche en révélations sur les mystérieux homonculus, les grands antagonistes de la série. Une sombre machination, qui semble d'une immense ampleur, se dessine et c'est plutôt enthousiasmant. La deuxième partie, plus légère, introduit de nouveaux personnages tout en assurant la dose de combats et d'action survoltée dont la série nous a habitués. C'est sympathique mais difficile de savoir où tout ça va nous mener. En tout cas, la fin du volume annonce du grabuge pour la suite, à voir !

Forums: Fullmetal Alchemist Vol.8

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Fullmetal Alchemist Vol.8".