Cycle de Fondation (Le), tome 06 : Fondation Foudroyée de Isaac Asimov

Cycle de Fondation (Le), tome 06 : Fondation Foudroyée de Isaac Asimov
( Foundation's edge)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Gramsci, le 29 juillet 2007 (Inscrit le 26 juillet 2007, 36 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 732ème position).
Visites : 6 098  (depuis Novembre 2007)

Une oeuvre magistrale

La rédaction de cet opus est bien postérieure aux trois autres livres qui constituent la "trilogie de Fondation", j'avais donc un peu d'appréhension en l'ouvrant pour la première fois, suite à mes expériences malheureuses avec le cycle des princes d'Ambre de Zelazny, dont la deuxième partie est bien moins intéressante que la première, ou dans une moindre mesure avec Dune...

Ces doutes sont levés après la lecture du roman, Asimov fait une fois de plus preuve d'un talent et d'une humanité extraordinaire avec ce roman. Il fait même mieux il arrive avec ce livre à ajouter de la cohérence avec les oeuvres qu'il a écrit auparavant et qui n'avaient aucun lien entre elles, je pense au cycle des robots. Quelle imagination, quelle intelligence d'écriture et quelle vision littéraire. Le style est bien plus agréable que dans les premiers romans des années 50, Asimov brise le traditionnel schéma qu'il avait lui même mis en place de "mise en place de la scène de dialogue-dialogue-transition vers le chapitre suivant".

Encore une fois l'écrivain, transcende à la fois sa propre oeuvre, les genres littéraires modernes et transcende la space opera, alors que lui même avait déjà jeté les bases du genre avec la trilogie de Fondation.

Le cycle de Fondation est un chef d'oeuvre de la littérature universelle, passionnant et foisonnant il est à mettre dans toutes les mains... À noter que ce volume peut se lire indépendamment des autres titres du cycle, vous n'avez plus d'excuses...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Fondation foudroyée [Texte imprimé] Isaac Asimov trad. de l'américain par Jean Bonnefoy
    de Asimov, Isaac Bonnefoy, Jean (Traducteur)
    Gallimard / Folio. Science-fiction.
    ISBN : 9782070416462 ; 1,49 € ; 01/01/2001 ; 508 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un développement intéressant.

8 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 39 ans) - 2 février 2015

Ce nouveau volume du cycle de Fondation est très intéressant car Asimov parvient à développer une fois de plus son univers avec l'évocation de la Terre, la fameuse planète des origines qui ne serait qu'une légende. Il y a malheureusement trop peu d'action dans ce volume et beaucoup risquent de le trouver beaucoup trop bavard mais la qualité assez impressionnante des personnages remporte la mise. En effet, tous les personnages sont passionnants, complexes, charismatiques, et c'est un vrai plaisir de lecteur que d'essayer de démêler les fils d'une intrigue toujours aussi intelligente. La fin est superbe et promet un ultime volume époustouflant. Du grand Asimov.

Suite tardive

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans) - 20 avril 2014

Bon, alors, comment dire ? Cette saga est immense (en tant que trilogie, avant qu'Asimov n'écrive les tomes 4 et 5, donc, elle fut élue 'meilleure saga de toute l'histoire de la SF' et récoltera un Prix Hugo d'honneur à ce titre), et tout fan de SF se doit, A TOUT PRIX, de la lire au moins une fois.
De même que les deux derniers tomes du cycle des "Robots", Asimov a écrit tardivement ce tome 4 (et sa suite, "Terre Et Fondation") par rapport aux autres volets, et, de même que pour les deux derniers tomes des "Robots", ces deux derniers volets de "Fondation" sont nettement plus épais (dans les deux cas, à eux seuls, ils représentent autant de pages que les autres tomes du cycle réunis). Nouveaux personnages, dans "Fondation Foudroyée" (Trevize...), et grand sens de l'intrigue, pour un tome 4 vraiment sympathique et réussi, quoique moins que n'importe lequel des trois premiers volets.

Isaac joue les prolongations

6 étoiles

Critique de Belial (Anvers, Inscrit le 25 août 2005, 42 ans) - 23 juillet 2010

Trente ans après la publication de sa mythique trilogie Fondation, Isaac Asimov remettait le couvert pour donner une suite à son œuvre la plus fameuse. Pour rappel Fondation mettait en scène une science sociale fictive, la « psychohistoire » permettant de prévoir l’évolution de l’humanité via des modèles psychosociaux quantitatifs. Celle-ci établissait l’effondrement de l’Empire Galactique de l’époque, auquel devait s’ensuivre une longue période de barbarie qu’Hari Seldon (l’inventeur de la psychohistoire) prétendait pouvoir réduire à un millier d’années seulement via sa science. Fondation foudroyée se situe cinq cents ans après le début du Plan Seldon et met en scène les deux Fondations présentée dans la première trilogie. L’univers vacille alors que la première Fondation continue de suspecter l’existence de la Seconde et que cette dernière semble diminuer son emprise.
Fondation foudroyée reprend la thématique de la manipulation présente dans Seconde Fondation (le tome précédent). Asimov a fait évoluer la série d’une SF métaphysique et réfléchie vers le roman d’espionnage. Cette évolution est sans doute une réussite car la toile de fond donne une certaine ampleur au genre. Entendez par la que le roman d’espionnage à échelle galactique, c’est original et décoiffant. J’ai toutefois quelques réserves sur ce tome-ci. Premièrement l’auteur reprend essentiellement la trame du tome précédent et Fondation foudroyée au final n’apporte pas d’évolution littéraire quelconque pour le cycle. Ensuite si le roman gagne en épaisseur l’écriture perd en efficacité et on note quelques longueurs ici et là. Finalement je n’ai adhéré ni à l’aspect new age du roman (je n’en dis pas plus), ni au rabibochage du cycle avec le reste de l’œuvre d’Asimov que j’ai trouvé très artificiel. Mention à la post-face ubuesque de l’auteur où celui-ci fait la promotion du reste de sa bibliographie. Fondation foudroyée reste un roman de bonne facture recommandable pour les fans de la trilogie Fondation.

Première fois

7 étoiles

Critique de Arval (Papeete, Inscrite le 8 mars 2008, 54 ans) - 17 juin 2008

C'est mon premier Isaac Asimov et franchement je suis ravie. Ce roman est superbe et m'a donné envie de lire un peu plus cet auteur et ce cycle tellement connu.

Retour de fondation

7 étoiles

Critique de Endymion (lille, Inscrit le 11 mai 2005, 42 ans) - 23 mai 2008

Après la chute de Trantor, du grand empire galactique, que Hari Seldon avait prévu avec sa psychohistoire, une fondation a été mise en place par ce dernier, ainsi qu'une deuxième pour plus de précaution, pour éviter les siècles et les siècles de barbarie. Sauf que son plan a connu une défaillance et que la dérive continue lentement à cause d'un paramètre imprévu...

Voilà un volet venu bien tard après la célèbre trilogie de Fondation qui vient comme un cheveu sur la soupe (pas loin de 40 ans après!). Alors Asimov a t-il réussi à conduire cette suite imprévue dans la lignée des trois premiers Fondation ?
Coup d'éditeur ou coup d'éclat pour cet auteur que l'on dit un brin mégalomane ?
Le fait est que les quatre décennies passées entre Fondation foudroyée et seconde fondation ont apporté leur lot de nouveautés, de nouveaux genres, de nouveaux auteurs qui ont enrichi considérablement la science fiction. On n'est désormais plus dans l'âge d'or, avec ses grands romans de space opera, aux situations parfois grand-guignolesques et aux créatures aux multiples pseudopodes les plus bizarres. Oui, la SF a grandi entre temps, s'interroge sur l'homme, sur son devenir et sur l'environnement. C'est donc un peu dans ce cadre que Asimov a dû adapter la suite de son cycle.
La recherche de cette planète Gaïa en est le thème principal, mais ce qu'on dénote surtout est cette volonté de faire de l'oeuvre de Asimov un grand tout. C'est pourquoi Fondation foudroyée, Terre et fondation et surtout l'aube de fondation suivit de Prélude à fondation s'emploient à lier les grands cycle de Fondation, cycle de l'Empire et cycle des robots.

En tout cas, on pourra remarquer est que cet auteur phare du XXème siècle a encore la main chaude pour nous pondre des romans de grande qualité, avec cette perspective futuriste toujours clairvoyante. Fondation foudroyée a été récompensé par le Hugo ET le Locus, ce qui, à l'époque, était gage de qualité. Alors si vous avez aimé Fondation, vous devriez aimer Fondation foudroyée, un peu différente, mais toujours aussi passionnante.

Ce quatrième opus de Fondation est finalement un roman à part, tout comme Terre et fondation, par un Isaac Asimov pressé par les fans du cycle -et ses éditeurs- à écrire une suite au chef d'oeuvre initial. On ne pourra s'étonner dès lors que l'histoire porte sur d'autres idées plus écologiques.

Forums: Cycle de Fondation (Le), tome 06 : Fondation Foudroyée

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cycle de Fondation (Le), tome 06 : Fondation Foudroyée".