Rue des fleurs / Pas sur la neige de Jean-Michel Maulpoix

Rue des fleurs / Pas sur la neige de Jean-Michel Maulpoix

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Poésie , Littérature => Francophone

Critiqué par Septularisen, le 19 février 2024 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 8 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 457 

«Et le soleil grille mes chagrins dans la lumière».

«Il reste tout là-haut de vieilles neiges perchées que l'on dit «éternelles». Elles font briller les sommets de la montagne comme des pâtisseries couvertes de sucre glace. Tard, elles restent allumées le soir, quand la vallée est déjà plongée depuis longtemps dans la pénombre. Il se pourrait qu'y veille un dieu chagrin et insomniaque dont cette lueur blanche éclaire le grimoire en qui il va chercher l'oubli des laideurs d'en bas».

Extrait de «Lumières naturelles» (p.92).

En prolégomènes de cette recension du recueil de poésie de M. Jean-Michel MAULPOIX (*1952), précisons que je ne parlerai ici que de «Pas sur la neige» (2004), puisque en ce qui concerne le recueil: «Rue des fleurs» (2022)… C’est déjà fait! La recension est… ici : https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/63314. Mon «travail», étant déjà là… Il ne vous reste donc qu’à me lire…

Bien, revenons donc maintenant à : «Pas sur la neige»! Dans la droite ligne du livre «Neige» (1) de Maxence FERMINE (*1968), ce recueil est une ode à la neige. La ressemblance entre les deux livres est d’ailleurs frappante! Je ne peux que dire que si vous avez aimé l’un, vous aimerez l’autre!
C’est une poésie en prose, lyrique, qui fait penser à de la musique. C’est léger, subtil, mélancolique, nostalgique, et où l’émotion se ressent toujours à fleur de peau. C’est d’une grande clarté, profond, c’est parfois fragile, parfois poignant, très mélancolique, mais… l’on peut être sûr d’une chose… C’est toujours d’une beauté toute en nuances, et… sans équivalent!

«Étrange est la douceur de ces toutes petites vies muettes.
Il neige
Lin, lys, colombes, certains même diraient duvets d’anges, larmes ou linges, pelures de lune, troupeaux de brebis et d’agneaux, crinière de cheval blanc, cygnes de sucre ou de sel, mie de pain et peaux nues, barbe des dieux enfuis.
Noces ou batailles d’abeilles froides, adieux légers du ciel.
Il neige des brins de paille blanche. Des bouquets, de cheveux.
Les coquilles d’oisillons perdus, égarés très haut parmi les nuages. La farine des moulins du ciel.
Les ongles coupés, la pointe du pied des anges. Un peu de la fourrure du gros chat blanc de Zeus.
Il neige des voyelles insonores, des onomatopées muettes. Le lexique oublié d’une langue morte.
Des lettres anonymes soustraites à l’autodafé des dieux».

Extrait de «Effets de neige» (p.28).

Le lecteur doit comprendre ici que la neige devient un véritable personnage, qui se met véritablement à «vivre» de phrase en phrase… Dès lors, il va suivre son propre cheminement, avec son langage, sa conscience… Neige, pluie, brume, brouillard, soleil, nuages, vent… nous apparaissent alors avec une intensité comme jamais, avec des fulgurances et des métaphores rarement égalées!..

«La neige est une boîte à images.
Pareil au blanc même de la page, le blanc de la neige appelle la métaphore qui ne vient pas seule mais en foule, dégringole, tombe en vrac, voudrait tellement prendre soin de la neige, l’aimer, la toucher, la cerner, s’en déduire, mais n’épuise rien, s’impatiente, suggère, s’esquive, effleure à peine, connaît son leurre, son impertinence, et fond très vite sur le papier.

Il neige
Quel commerce de lait et de premiers baisers?
Il neige des pétales de cerisiers et des cheveux blancs.
Et s’il s’agissait plutôt d’une pluie d’araignées albinos?
(Ces araignées raffolent de la blancheur. Je leur donne à boire de pleins verres de lait. Nous croquons des morceaux de sucre. Puis nous faisons la sieste sur des matelas de talc et de farine.)» (...).

Extrait de «Effets de neige» (pp. 28/29).

Voilà, je n’ai pas grand-chose à ajouter… Si comme moi vous aimez la neige, vous aimez la voir recouvrir tout de sa blancheur inégalée, ce livre, - qui lui rend hommage d'une façon absolument unique -. est… pour vous! Et, même si la poésie n’est pas votre «tasse de thé», prenez quelques heures pour découvrir cette poésie unique! Je vous jure que vous ne regarderez plus jamais la neige tomber comme avant!..

Comme toujours, je m’efface maintenant devant le poète et je le laisse vous parler :

«C’est de la neige exagérée, hors saison, peu préoccupée de fondre, et qui vole à l’horizontale au lieu de simplement tomber. C’est une neige désobéissante, qui ne prend jamais la forme des toits. De la neige du dessus, venue d’où se préparent les chutes parmi de volumineux alambics.
Neige d’en haut destinée au ciel d’en bas.
Neige pour ces singuliers traîneaux sont les fuselages des avions de ligne.
Neige aussi bien de crème fouettée, neige de blanc d’œuf qui gonfle et qui durcit.
Neige faite pour perturber notre compréhension de la neige.
Neige avec barbe de Noël, de patriarche ou de prophète (il fallait bien leur trouver un endroit tranquille pour leur retraite, à tous ceux-là pour qui l’on fit monter tant de fumées d’encens vers le ciel).
Neige encore d’odorants nuages, tout mélangés de chants et de prières marmonnées.
Neige enroulée autour d’un bâton de bois, qui fait aux enfants un sceptre de sucre, qui leur fond sur la langue et leur colle au menton…
Puisque neige reste de l’enfance l’autre nom, la rêverie, la matière douce».

Extrait de «Lumières naturelles» (pp.93/94).

Ne vous y trompez pas! Lire un poème de Jean-Michel MAULPOIX, c’est lire l'une des œuvres les plus remarquables de la poésie contemporaine française...

Rappelons que Jean-Michel MAULPOIX, a reçu le Prix Goncourt de la Poésie 2022 pour l’ensemble de son œuvre.

(1). : Cf. ici sur CL : https://critiqueslibres.com/i.php/vcrit/1349

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Rue des fleurs / Pas sur la neige

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Triste affaire 13 Feint 9 mars 2024 @ 18:53

Autres discussion autour de Rue des fleurs / Pas sur la neige »