Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

Dans les brumes de Capelans de Olivier Norek

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par CHALOT, le 1 mai 2022 (Inscrit le 5 novembre 2009, 74 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 450ème position).
Visites : 778 

l'œuvre d'un maître du "polar"

Dans les brumes de Capelans »
roman policier d'Olivier Capelans
428 pages
avril 2022
Editions Michel Lafon


Pendant 10 ans le monstre a traqué , kidnappé et tué neuf jeunes filles, qui est-il et quel est son mobile ?
Le policier qui recherche ce meurtrier réussit à le localiser et découvre une dixième jeune femme vivante qui s'avère être la première.
Pourquoi est-elle vivante ?
Fatiguée, exténuée même, elle se réfugie en pleurant dans les bras du policier.
Malheureusement, le « monstre » s'échappe, le capitaine fait une crise cardiaque et le roman policier commence vraiment là.
Le capitaine Coste, héros emblématique de l'auteur, fait son entrée.
Brisé par ses deux histoires plus ou moins imbriquées, l'une personnelle, l'autre professionnelle, ce capitaine est en mission secrète depuis quelques années.
Il est chargé de la protection de personnes en danger qu'il faut protéger, la plupart sont des repentis qui repartiront avec une nouvelle identité.
Son antre se trouve sur l'archipel de Saint Pierre -et- Miquelon , près de Terre Neuve, très loin de Paris, dans un lieu assez bien protégé.

Il se voit confier l'interrogatoire et surtout la protection d'Anna, cette jeune femme, miraculeusement rescapée.
Coste est un vrai flic qui semble avoir le cœur dur tout en étant un professionnel accompli.

Il va remplir sa mission jusqu'au bout affrontant le doute, l'inquiétude, l'imprévu.
Le monstre Andréas, puisque c'est son nom, va jusqu'à Saint Pierre pour rechercher sa proie échappée.
Comment est-ce possible ?
D'où vient la fuite ?

«  Les sentiments sont des parasites qui détournent de la vérité. Quand les émotions bouillonnent, la raison s'efface et la réalité devient celle que l'on choisit de façonner. »

Ce roman écrit par un maître du genre ? pourrait avoir comme sous titre « à bout de souffle », tant il est parsemé de retournements de situations et mu par un suspense qui nous tient en haleine jusqu'au bout.
On tient plusieurs fois la clé et hop elle nous échappe !

Bonne lecture !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Contre-la-montre policier

8 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 55 ans) - 21 août 2022

Anna Bailly a disparu il y a dix ans, à quatorze ans, enlevée par un monstre qui a enlevé neuf autres victimes depuis lors. Anna était victime d’un père incestueux. Les policiers retrouvent enfin la planque du criminel et Anna vivante. Hélas, la dernière victime en date est découverte morte dans sa cage. Anna part alors sous protection policière sur l’île de Saint-Pierre à côté du Canada, sous la surveillance du capitaine Victor Coste, flic cabossé par son métier et la vie. Coste est également chargé de la faire parler afin de retrouver son ravisseur qui court toujours dans la nature. Traumatisée, Anna livre les informations au compte-gouttes. Le mobile semble être la destruction des familles, des parents.
L’auteur nous dépeint les dommages et ravages causés par la profession sur les forces de police et qui enchaînent les rescapés de cette violence, même – et surtout ? - s’ils étaient de très bons professionnels. Il nous emmène dans une intrigue très bien narrée et balade son lecteur dans le même bateau que ses personnages, le tout dans des brumes épaisses. Dès le début, on sent bien qu’Anna n’est pas toute blanche et que la vie l’a malmenée et a laissé ses traces, mais avait-elle le choix ? Sans cesse, Coste balance entre confiance et distance, mais il laisse entrevoir ses failles, car finalement, il n’est qu’un homme, et elles lui jouent des tours.
Ce roman m'a fait penser à "Lumière noire" de Lisa Gardner, même si ce n'est pas la même histoire.

Forums: Dans les brumes de Capelans

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dans les brumes de Capelans".