Blake & Mortimer - Tome 28 - Le Dernier Espadon de Jean Van Hamme (Scénario), Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

Blake & Mortimer - Tome 28 - Le Dernier Espadon de Jean Van Hamme (Scénario), Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 20 novembre 2021 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 52 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 119ème position).
Visites : 325 

Deux dessinateurs servis par un Van Hamme magistral !

Après le désastreux " Cri du Moloch" et une fin de diptyque décevante pour "La Vallée des Immortels" (scénaristiquement parlant), Blake et Mortimer reviennent aux fondamentaux avec ce nouveau titre.
Jean Van Hamme est de retour, et quel retour ! Il signe là un de ses meilleurs scenarii (avec "L'Etrange Rendez-Vous" ) . Nous retrouvons un décor familier, celui du "Secret de l'Espadon" (la pyramide de Makran, la ville de Turbat ) et des personnages déjà croisés dans cette même histoire (le Benzendjas, Mohammed Wali), sur une intrigue riche en rebondissements.
Le scénariste ne fait pas que nous offrir une aventure passionnante, mais apporte une touche plus sensible en nous présentant un Blake et Mortimer plus tourmentés qu'à l'accoutumée. D'autres points dénotent par rapport aux autres albums de la série : Van Hamme tourne en dérision la supposée amitié poussée de nos deux héros (dans la scène au Centaur Club), offre à Mrs Morisson un rôle inhabituel pour un album de "Blake et Mortimer", et on flingue à tout va dans cette aventure (les meurtres même les plus gratuits sont nombreux). Un regret, tout de même, le recours aux postiches finit-il peut-être par lasser au fil des aventures, mais passons...
Au niveau dessin, Teun Berserik et Peter Van Dongen sont les dignes héritiers d'Edgar P. Jacobs. J'ai pu apprécier la lecture dans l'édition bibliophile (tirage limitée à 10 000 exemplaires) qui offre aux lecteurs de magnifiques hors textes sur double page (en particulier un dessin de l'Espadon passant près d'une épave, faisant songer au "Trésor de Rackam le Rouge"). J'ai lu dans un article la répartition des pages entre les deux dessinateurs, mais j'avoue ne pas avoir fait la différence. Par contre, j'ai trouvé à deux reprises un dessin un peu plus faible (notamment sur les visages de Blake et d'Olrik ) .
Cet album ne peut que réconcilier les amateurs de Blake et Mortimer, canal historique (dont je fais partie) , et les nouveaux lecteurs de nos deux héros, qui ont été parfois malmenés par les repreneurs de la série.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les aventures de Blake et Mortimer.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bien d'accord avec la critique principale

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans) - 27 novembre 2021

Absolument d'accord avec Hervé28 : "Le Cri du Moloch" (suite de "L'Onde Septimus", lequel était une suite, très ratée, et très tardive, du monumental "La Marque Jaune") était une énorme déception, et le second tome de "La Vallée des Immortels" n'était pas une réussite (le premier, lui, était franchement pas mal du tout), par conséquent, le fan de B&M pouvait serrer les fesses au moment d'ouvrir ce nouveau tome, signé (après "La Vallée..." qui était leur premier) par le trio Van Hamme/Beuserik/Van Dongen, "Le Dernier Espadon".
C'est une suite tardive au "Secret de l'Espadon", magistral album en trois tomes ayant aussi eu droit à une préquelle, "Le Bâton de Plutarque", qui était réussi. La seule chose un peu gnian gnian que j'ai à dire, c'est que depuis quelques années, on a souvent des préquelles ou surtout suites d'albums mythiques de la série, ce qui peut laisser penser que la série s'essouffle. Je chipote quand même, hein, même si les deux suites de "La Marque Jaune" n'auraient jamais dû être faites;
Là, on a une aventure excellente, superbes dessins, scénario bien foutu (Van Hamme, en même temps), on tourne les pages en se demandant ce qui va se passer après, et après, et après. Pas mal de dérision (on les prend pour un "vieux couple" aux moeurs shocking, dans les deux scènes du Centaur Club, assez amusant) mais aussi de noirceur, et on retrouve énormément, vu que c'est une suite, d'allusions au "Secret de l'Espadon", tellement que Van Hamme, dans un texte introductif sur la page de garde, conseille de lire ou relire l'album en question avant de lire ce tome 28 vraiment réussi.
J'ai adoré.

Forums: Blake & Mortimer - Tome 28 - Le Dernier Espadon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Blake & Mortimer - Tome 28 - Le Dernier Espadon".