Légende, tome 1 : L'Enfant loup de Yves Swolfs (Scénario et dessin), Sophie Swolfs (Couleurs)

Légende, tome 1 : L'Enfant loup de Yves Swolfs (Scénario et dessin), Sophie Swolfs (Couleurs)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Christof13, le 7 août 2004 (Inscrit le 28 juillet 2004, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 910ème position).
Visites : 4 015  (depuis Novembre 2007)

J’en rêvais et Swolfs l’a fait

Quand je me suis arrêté la première fois devant cette bande dessinée, je me suis pincé pour vérifier que je ne rêvais pas. En effet, elle contient de nombreux thèmes que j’apprécie énormément : les loups, les chevaliers, l’univers médiéval….

L’enfant loup est le 1er tome de la série "Légende". Série qui je l’espère sera longue et d’aussi bonne qualité que ce premier volet.

Un bébé est abandonné dans la forêt par sa nourrice afin d’échapper aux personnes qui veulent le tuer. Il sera recueilli par un ermite vivant avec des loups. Ce père adoptif lui apprendra les secrets de la forêt et des loups. Mais des années plus tard, le passé va le rattraper…

Comme d’habitude, Yves Swolfs nous livre un dessin remarquable ainsi qu’une superbe histoire. Poursuites, traîtrise, action, suspense, amitié, courage et fantastique sont différents éléments de cette excellente aventure. Vivement le 2ème tome qui nous permettra d’avancer dans cette formidable aventure.

A lire absolument…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Légende

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le Moyen-Age dans toute sa splendeur

8 étoiles

Critique de Nothingman (Marche-en- Famenne, Inscrit le 21 août 2002, 42 ans) - 28 décembre 2010

Je ne vais pas refaire le résumé, qui a été très bien réalisé par les chroniqueurs précédents.
Cette BD devrait faire plaisir à tous les amateurs de sagas médiévales. Tout y est. Un complot, un enfant élevé avec les loups et dont le retour menace le duc et son maître à penser milos Shaggan. Des personnages très forts qui cachent tous des secrets. Et ce Moyen-Age, dont la rudesse est rendue précisément par le dessin de Swolfs. Ses dessins de châteaux forts ou de forêts sombres, ou encore de paysages enneigés, sont vraiment puissants. Une belle découverte

LA LEGENDE DU CHEVALIER ERRANT

8 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 54 ans) - 31 mars 2009

Vers l’an 1300, nous découvrons tout d’abord un mystérieux cavalier luttant pour sa vie, contre un ennemi bien plus nombreux, les mercenaires du Baron Kurtz… gravement blessé lors du combat, il trouve alors par hasard refuge dans une masure au beau milieu de la forêt auprès d’une femme nommée Edwina. Celle-ci lui soigne ses blessures, il accepte alors de lui raconter son histoire…

Celle-ci commence dix-neuf ans plus tôt quand par une nuit de septembre Matthias « le sec » assoiffé de pouvoir, élimina son frère et la famille de celui-ci, sur les conseils du mystérieux et cruel Milos Shaggan, pour prendre le pouvoir.
Seul rescapé de cette tragédie, le plus jeune fils du Duc de Halsbourg, encore un bébé à l’époque, fut sauvé par sa nourrice… Abandonné dans la forêt il fut recueilli par un mystérieux ermite solitaire, Le galoup, qui vit en compagnie des loups au plus profond de la forêt…

De nombreuses années plus tard, alors qu’il est toujours recherché par le Duc et par des moines, Tristan, qui est entré en contact avec le monde des hommes, désire les rejoindre… Le galoup confie alors son fils adoptif à Abel, chef d’un terrible groupe de pillards nommés «Les égorgeurs»…

Sur un thème somme tout assez classique, et de nombreuses fois utilisé, celui d’un enfant dont le destin bascule tragiquement dès les premiers jours de son enfance… M. Yves SWOLFS réussit le pari de renouveler complètement le genre et à nous intéresser à son histoire.

Rien à redire donc sur cette BD, le scénario est, -bien que très classique sur le thème, on voit une scène et on nous raconte ce qui s’est passé avant-, très solide, très bien construit et riche en rebondissements et les dessins vraiment très réussis. Mention spéciale notamment aux magnifiques vues de la forêt, notamment de nuit, et du château du Duc et aux gros plans sur les têtes des animaux…
Rien à redire non plus sur les surprenantes couleurs de Mme. Sophie SWOLFS qui sont absolument magnifiques… notamment quand elles «se perdent» dans les tons bleus…

Une série à découvrir, lire, dévorer et suivre…

Forums: Légende, tome 1 : L'Enfant loup

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Légende, tome 1 : L'Enfant loup".