Fanette, Tome 7 : Honneur et disgrâce de Suzanne Aubry

Fanette, Tome 7 : Honneur et disgrâce de Suzanne Aubry

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Bernard2, le 16 août 2014 (DAX, Inscrit le 13 mai 2004, 75 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 2 698 

Tout est bien qui finit... difficilement.

Andrews Beggs a couché sur son testament Amanda, Fanette, et surtout Sean, lequel fait don aux Fenians de son héritage.
Madeleine Portelance voit arriver son fils, alors qu'on lui avait dit qu'il était mort-né. Leur rencontre est particulièrement froide.
Auguste Lenoir a été libéré par la France, à la condition qu'il quitte la métropole. Il s'installe sous un nouveau nom en Martinique. Piqué par un serpent, il doit être amputé d'une jambe.
Oscar Lemoyne couvre pour son journal un fait divers particulièrement sordide. Pourquoi ces descriptions de cadavres exhumés et dépecés, qui n'apportent rien à l'histoire ? Comme si cela ne suffisait pas, son oncle Victor décède, et l'on a droit à des détails macabres.
Le diocèse de Montréal s'oppose violemment à l'Institut canadien qui défend des idées de progrès, et conteste l'autorité de l'Église.
Lors d'une grève des ouvriers de l'édition, Madeleine qui manifeste avec eux est arrêtée.
Quant à Julien Vanier, il cache un secret. On nous le dira, re-dira et re-re-dira. Plutôt que maintenir le suspense, cela réussit surtout à lasser.
Un roman qu'il était temps de terminer. Le plaisir de la lecture s'est atténué dans le tome 6, et surtout dans celui-ci, qui s'éparpille dans tous les sens, et où manifestement l'inspiration n'était plus au rendez-vous. Les personnages ont pris l'ascendant sur l'auteure qui ne sait plus très bien comment les gérer.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Fanette, Tome 7 : Honneur et disgrâce

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Fanette, Tome 7 : Honneur et disgrâce".