Star Wars: Legacy, tome 3:Les griffes du dragon de John Ostrander (Scénario), Jan Duursema (Dessin)

Star Wars: Legacy, tome 3:Les griffes du dragon de John Ostrander (Scénario), Jan Duursema (Dessin)
(Star Wars: Legacy Volume 3 - Claws of the Dragon)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Exarkun1979, le 21 novembre 2012 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 633ème position).
Visites : 2 937 

Claws of the Dragon

Cade Skywalker veut se racheter et tente de libérer un Jedi qu'il a vendu aux Sith. Malheureusement pour lui, sa présence était attendue par Darth Krayth et ses acolytes. Le Sith veut le convertir au Côté Obscur. Il lui révèle sa véritable identité et son cheminement vers les Sith. Pendant ce temps-là, les amis de Cade et sa mère mettent sur pied un plan pour le libérer.

Cette BD est à couper le souffle. Il y a beaucoup d'actions et de rebondissements. J'ai bien aimé connaître le passé du Sith Darth Krayth. Pour ce qui est de la fin, c'est du bonbon. Il y a un gros punch à ne pas manquer.

Claws of the Dragon vise donc en plein dans le mille et rehausse la série qui était déjà très bonne.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les griffes du dragon [Texte imprimé] scénario, John Ostrander & Jan Duursema dessin, Jan Duursema encrage, Dan Parsons couleur, Brad Anderson
    de Ostrander, John Duursema, Jan
    Delcourt / Star wars (Paris. 1999)
    ISBN : 9782756012940 ; 13,25 € ; 25/06/2008 ; 135 p. ; Album
  • Star Wars: Legacy Volume 3
    de Ostrander, John
    Dark Horse / Star Wars
    ISBN : 9781593079468 ; 16,80 € ; 01/07/2008 ; 144 p. ; Paperback
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Une réussite !

9 étoiles

Critique de Koyolite Tseila (, Inscrite le 14 juillet 2010, 12 ans) - 16 février 2013

Cade Skywalker se rend sur Coruscant avec la ferme intention de libérer le Jedi Hosk Trey’lis. Rappelons que par la faute de Cade, ce dernier est torturé au temple Sith. En parallèle, on apprend que Dark Krayt, qui s’est autoproclamé « Empereur », est mourant. Le Sith Wyyrlok veille sur lui, tandis qu’il se régénère tant bien que mal dans sa chambre de stase. Les talents de guérisseur de Hosk n’ont pas pu le soigner. Mais il y a dans la galaxie un autre Jedi pourvu de tels dons… Cade Skywalker ! Et il se trouve justement que le jeune homme est aux portes du temple Sith…

Voilà un troisième tome intéressant et très bien construit. Le scénario est captivant. Celui-ci tourne principalement autour de Dark Krayt. Le seigneur Sith, en plus d’être très âgé, et aussi très malade. On apprend qu’avant d’être Sith, il était Jedi. L’histoire de son passé nous permet non seulement de mieux cibler cet antagoniste, mais également de faire le lien entre la guerre des Clones (avec une référence au tristement célèbre ordre 66) et Legacy. On s’aperçoit de ce fait, qu’A’Sharad Hett (tel était son nom de Jedi) a côtoyé des personnes comme Obi Wan Kenobi (dont la présence sur Tatooine nous est expliquée ici !), mais aussi Yoda, Anakin Skywalker, Palpatine… On découvre comment A’Sharad Hett est « mort » à bord d’un vaisseau des Yuuzhan-Vong, et de quelle manière Dark Krayt est « né » sur Korriban, d’abord comme apprenti de Xoxaan pour embrasser la cause des Sith, puis par la suite, comme « Maître » prêt à créer un nouvel ordre.

Quant à Cade Skywalker, il a fait un grand pas en avant, suite à son introspection, dans le sens où il accepte enfin la destinée qui est la sienne. Cependant, quelque chose me dérange avec lui : tout lui est trop facile. Je m’explique : dans l’univers de Star Wars, depuis toujours, le côté obscur de la Force nous est présenté comme une tentation, comme un interdit qui appel, séduit, mais qu’il faut fuir, car dangereux. Il semblerait pourtant que Cade déroge à la règle, puisqu’il est aisément capable de flirter avec le côté obscur, sans pour autant en subir les conséquences. Il en sort indemne à chaque fois, comme si rien ne s’était passé. Pourquoi n’a-t-il pas de séquelles ? Est-il puissant au point de ne pas ressentir les effets secondaires liés à l’utilisation du pouvoir néfaste de la Force ?

Sinon, je suis ravie d’avoir retrouvé le personnage de Morrigan Corde ! Dans cette histoire, elle s’allie à Jariah Syn et Delliah Blue pour sauver Cade des griffes de Dark Krayt. Même si le premier contact entre elle et son fils a lieu par appel interposé et qu’il est assez… brut, je suis sûr que l’avenir nous réserve de beaux moments entre ces deux là et m’en réjouis.

En conclusion, je dirai que ce troisième tome est une réussite. En ce qui concerne Dark Krayt, il nous offre un approfondissement psychologique du personnage des plus passionnants. J’en viens presque à éprouver de la compassion pour ce Sith… (Aie, c’est grave !). Le tout est accompagné par de beaux dessins de Jan Duursema. A mon avis, tout fan de Star Wars devrait être emballé par ce scénario qui assied définitivement Legacy dans la continuité de l’univers de George Lucas.

Forums: Star Wars: Legacy, tome 3:Les griffes du dragon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Star Wars: Legacy, tome 3:Les griffes du dragon".