L'expression des sentiments de Patrick Poivre d'Arvor

L'expression des sentiments de Patrick Poivre d'Arvor

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Scruggs, le 10 décembre 2011 (Inscrit le 10 décembre 2011, 34 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 3 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 2 étoiles (57 545ème position).
Visites : 3 387 

Un ratage complet

La mère de PPDA est morte cet été. L'occasion pour le journaliste à la faveur d'une impudeur dont il est friand et coutumier, d'en faire un livre, croyant que ça intéresse les lecteurs. Quand on a du style ce n'est pas gênant, ça peut être très beau, émouvant et donner de grands moments de littérature. PPDA est très loin d'être à la hauteur de cet évènement: il aligne méthodiquement les banalités, les poncifs et rend vite son récit lourd et ennuyeux. On s'étonne au fil de la lecture d'être indifférent à cette femme secrète (cela aurait pu être passionnant de percer sa mystérieuse pudeur). L'écriture atone de PPDA en est la grande responsable mais aussi son égo surdimensionné: il ne peut s'empêcher de parler de lui, de sa mélancolie, de son attirance supposée pour le suicide... Ce qui laisse l'impression d'un texte opportuniste et racoleur... Un tire-larmes raté à éviter...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Hommage à une mère pudique

6 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 55 ans) - 8 décembre 2015

Je trouve les deux critiques précédentes beaucoup trop virulentes et négatives. Personnellement, j'ai bien aimé ce petit livre ainsi que son style d'écriture.
L'auteur raconte sa mère, avec beaucoup de sensibilité. A défaut d'avoir pu exprimer ses sentiments par des paroles de son vivant (car cette mère n'aimait pas les étaler), il lui rend hommage et crie son manque de sa maman ainsi que le vide qu'elle laisse dans sa vie et sa tristesse.
Si vous avez une mère ;), cela ne peut que vous toucher...

Le fléau des copains et du système médiatique

1 étoiles

Critique de Frantz (, Inscrit le 18 mai 2011, 73 ans) - 11 décembre 2011

Je me suis forcé à le lire, sans l'acheter bien entendu, mais en l'empruntant.

Soyons honnêtes, je n'avais aucun a priori favorable ; mais le contenu est vraiment conforme à la critique qu'en fait Scruggs. Lieux communs, banalités et niaiserie auto-complaisante, c'est triste de voir du papier gâché et des lecteurs abusés par ces pseudo-auteurs qui ne se font place que par l'épaisseur de leur carnet d'adresses et par la renommée douteuse qu'ils ont acquise "à la télé".

Après ses plagiats flagrants constatés récemment (son livre sur Hemingway notamment), le présentateur devrait rentrer sous terre et s'en tenir là, laissant les libraires tranquilles. Mais non, quand un filon juteux permet de tirer des droits d'auteurs assurés même avec un nanar de ce genre, il ne se gêne pas, et les "critiques" et "journalistes" à sa botte lui servent la soupe sans rechigner.

Le livre est tellement minable qu'il ne m'a pas été possible d'aller jusqu'au bout.

Le pire est probablement, que c'est en exploitant le décès de sa mère que ce personnage essaie de faire encore plus d'argent qu'il n'en gagne déjà. C'est, toute littérature mise à part, assez honteux.

Forums: L'expression des sentiments

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'expression des sentiments".