Le Psychopompe (Les violeurs d'âme) de Dominique Maisons

Le Psychopompe (Les violeurs d'âme) de Dominique Maisons

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Zeverypasnet, le 6 avril 2011 (Inscrite le 6 avril 2011, 51 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (50 098ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 435 

Une mécanique diabolique

Un thriller c'est avant tout, à mon avis, une tension et une mécanique impitoyable. Il faut que la situation reste toujours en suspend et qu'on ne puisse pas s'empêcher de tourner fiévreusement les pages dans l'attente d'un dénouement qui doit être surprenant, logique et nous faire s'exclamer "mais bon sang, comment ne l'ai je pas vu venir !?".
Si, en plus le livre est bien écrit, solidement documenté, original et qu'il me fait découvrir des cultures ou des sous cultures que je ne connaissais pas j'adhère et je deviens fan...
Dans le cas de ce livre, j'ai eu tout ça. C'est haletant du début à la fin, tendu, sombre, par moments un peu gore (voire très), les personnages sont très attachants, on apprend plein de choses sur l'Afrique et sur le Vaudou...ET quel final !
"Le psychopompe" a l'air d'être un premier roman, dans ce cas il est étourdissant de maîtrise, j'ai vraiment adoré,et je ne peux pas m'empêcher de vous faire partager ce plaisir.
Si vous voulez passer des nuits blanches et découvrir un des thriller les plus aboutis que j'ai lu (et j'en lis beaucoup), jetez vous dessus ! Pour moi, ça vaut les premiers Grangé et le final est aussi bluffant que celui de Shutter Island (enfin presque).

Enjoy !

Message de la modération : Probable autopromotion

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Premier bon roman mais quelques réserves.

7 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 42 ans) - 29 janvier 2013

Alice jeune professeur sans histoire est agressée un soir en rentrant de son travail par un clochard qui a les traits de son défun mari, Quand elle va porter plainte, personne ne la croit, à part Victor un flic mal intégré dans cette ville de province qui fera tout ce qu'il peut pour aider Alice, d'autant et que les agressions se multiplient contre la jeune femme et sa famille, son frère et ses soeurs jumelles....

Voilà un bon roman qui hésite entre le thriller, le polar, le roman fantastique et l'horreur, ce mélange des genres pourrait jouer en sa défaveur, mais ça marche, on est pris dans l'action et c'est quasiment impossible de lâcher le livre une fois commencé et la fin, bluffante, laisse le lecteur sonné.

Réserve: Encore un auteur qui met en scène un flic marginal qui se bat contre sa hierarchie et ses collègues qui sont traités comme des incapables, dommage qu'il cède à cette facilité déjà vue dans ce genre.

Concernant les fautes d'orthographe, je ne sais pas si pour l'édition pocket, qui a changé de titre "Les Violeurs d'âme", elles ont été corrigées, je n'en ai pas relevées pendant ma lecture.

Traduction du Sanscrit ?

4 étoiles

Critique de Bobdumoulin (, Inscrit le 2 mars 2012, 75 ans) - 2 mars 2012

Dominique Maisons devrait revoir son Français, ou sa maison d'édition faire les frais d'engager un(e) bon(ne) correcteur/trice.
A part cette langue indigeste, l'intrigue est bien ficelée. C'est ce qui permet d'aller jusqu'au bout de sa lecture, car il y a du suspense. Personnellement, je n'ai pas trouvé la construction brouillonne, les chapitres en italique (qui fournissent à l'auteur la matière du "dénouement") sont judicieusement intercalés dans le déroulement de l'histoire. L'imagination de l'écrivain est fertile, mais cela ne le dispense pas d'écrire dans une langue correcte. Je promets que si Maisons retourne au Collège bûcher sa syntaxe, je lirai TOUS ses prochains livres !

Premier Polar Prometteur

8 étoiles

Critique de Tetedelivres (, Inscrite le 31 août 2011, 40 ans) - 12 septembre 2011

Le résumé au dos du livre n'en dit que très peu sur cet excellent polar ! On peut se dire : " ouais, une traque d'un flic marginal et d'une nana ... courant, classique " mais on ne peut pas imaginer dans quelle histoire on met les pieds !
La définition du "psychopompe " nous en apprend un peu plus ... mais nous laisse quand même dans le floue.

Les toutes premières pages donnent le tempo. L'intrigue est excellente ( et là je ne peux pas vous en dire plus car c'est à vous de la découvrir ... ) Quelques indices : on voyage en Afrique avec les secrets des passeurs d'âmes, de sortie de corps et de forêts secrètes.
Durant quelques passages, on zoome sur des meurtres, des actes un peu glauques et gores ... voir même dérangeants ( cf. acte dans la salle froide du crématorium ) heureusement cela ne dure pas.

J'avoue quelques longueurs dans les descriptions de la vie passée en Afrique ... qui essouffle l'histoire mais au final, ça passe.

Arrivée au 3/4 du livre, dans un bon rythme, l'histoire est comme quasi finie ... on se dit " ça y est, c'est la fin ". On ne comprend pas pourquoi ça traîne puisque c'est fini .... et quelle fin, quelle retournement de situation ! Impossible de s'y attendre !! Juste génialissime !!
Le livre se ferme sur un grand point d'interrogation ! qui croire ? que croire ? folie ou irréalité ?

Premier Polar très prometteur pour Dominique Maisons, A lire absolument !

LE PSYCHOPOMPE

4 étoiles

Critique de Nanie33 (, Inscrite le 10 avril 2011, 87 ans) - 10 avril 2011

Le titre était intrigant, le fait de lire un nouvel écrivain tentant et le prix obtenu plaidait en sa faveur, mais, quelle déception : pratiquement une faute d'orthographe ou de syntaxe par page (les livres ne sont donc pas relus!), un thème un peu tiré par les cheveux (mais là, c'est le choix de l'auteur : on adhère ou pas) mais aussi une organisation brouillonne (au fil des pages, l'on perd la trace du frère de l'héroïne, par exemple). Les Lemaitre, Grange, Rendell et j'en passe, peuvent dormir sur leurs deux oreilles, Maisons doit faire des progrès. A son actif : il a de l'imagination, c'est certain.

Forums: Le Psychopompe (Les violeurs d'âme)

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Mauvaise traduction ou quoi ? 6 Bobdumoulin 7 mars 2012 @ 12:05

Autres discussion autour de Le Psychopompe (Les violeurs d'âme) »