Les rivières pourpres de Jean-Christophe Grangé

Les rivières pourpres de Jean-Christophe Grangé

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Corto, le 22 novembre 2000 (Bruxelles, Inscrit le 15 novembre 2000, 49 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 27 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (518ème position).
Discussion(s) : 2 (Voir »)
Visites : 14 045  (depuis Novembre 2007)

... ne sont pas un long fleuve tranquille

Récemment porté à l'écran par Mathieu Kassovitz, Les Rivières Pourpres pourrait évoquer par son titre un roman ennuyeux, peuplé de diplomates menant une douillette existence sur les berges moites d'un fleuve vaguement indochinois. Il n'en est rien.
Ce récit, très sombre et très dur, surprend par sa vivacité de torrent de montagne.
Ca débute plutôt fort, avec un super-flic français pas vraiment gentil en guise de personnage central qui dérouille du hooligan anglais à la sortie des stades comme d'autres se pressent un jus de fruits. Impossible d'ailleurs, lorsqu’on connaît le casting du film, de prêter à l'individu une mine moins patibulaire que celle de Jean Reno.
Devenu encombrant à Paris, il se retrouve à respirer l'air pur des Alpes et à plancher sur un meurtre aux circonstances étonnantes. La position et l'état atroce dans lesquels la victime est retrouvée sentent le bon film d’horreur (je n’ose imaginer les séquences du film) et l'expérience de notre homme l'autorise à penser que ce n’est que le début d'une effroyable série.
Il faut se réjouir lorsque certains auteurs francophones s’attaquent au thriller, chasse gardée des Anglo-Saxons. Surtout quand ils le font bien. Eux seuls peuvent nous toucher d’aussi près par la familiarité des lieux et des personnages qu’ils se choisissent. Et puis, franchement, " polar ", ça sonne aussi bien que " thriller ".
Cependant, ne nous prosternons pas trop vite aux pieds de J.-C. Grangé. Car, s'il ne fait pas de doute que ce récit vraiment haletant emballera les amateurs du genre dès les premières pages, et que les rebondissements et autres frissons resteront garantis jusqu’à la dernière page, on a parfois l'impression que c’est un peu " trop ". La rigueur du scénario n’est certainement pas à revoir ; mais sa mécanique implacable laisse par endroits entrevoir le travail d’un auteur un peu calculateur, soucieux d'entretenir un haut niveau d'intensité dramatique. Il bouscule le déroulement naturel des événements et sollicite en permanence l’attention de son lecteur qui pourrait regretter de temps à autre l'absence d'une baisse de tempo pour s’imprégner de la beauté du paysage alpin et mieux digérer l'avalanche d'informations.
Ceci étant dit, sans rejoindre d'emblée Thomas Harris (Le Silence des Agneaux, Hannibal…) au pinacle des maîtres du suspense, Grangé signe ici un polar de très bonne facture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Désuet

5 étoiles

Critique de Sonic (, Inscrite le 22 juillet 2022, 38 ans) - 22 juillet 2022

Ce titre édité dans les années 90 et rendu célèbre par le film est devenu désuet. Il faut comprendre ce qu'est un pager, les descriptions des hooligans dans le 1er chapitre font plus penser à la description des supporters anglais que de chez nous. J'ai été étonnée de lire en page 55 (édition grand format) que les jeux Olympiques de Berlin ont eu lieu en 1938, alors que c'était en 1936. L'écrivain était journaliste avant, il aurait pu vérifier ce qu'il cite.

Un must

10 étoiles

Critique de Warrel62 (, Inscrit le 30 mars 2013, 52 ans) - 1 avril 2013

Ce roman reste pour moi un des tous meilleurs du genre. Je comprends tout à fait les personnes qui disent que le dénouement n'est pas vraiment crédible. Je suis dans la même logique lorsque je lis un roman, et pour moi il y a des limites à ne pas dépasser. Si l'auteur me semble borderline par exemple dans "Miserere", ou puissance dix dans " Le concile de pierre", je n'en dirais pas autant des "Rivières Pourpres" qui quoi que tordu reste crédible, tout comme le premier roman "le vol des cigognes". Tout est une question de curseur, que chacun place à un endroit différent. A partir de là, le plaisir pris à lire ce bouquin est monté pour ma part à une hauteur vertigineuse, d'un bout à l'autre. J'en viens souvent à me dire que j'aurai gâché un grand moment si, comme beaucoup, je n'avais vu que la pâle copie en film.

Etonnant

7 étoiles

Critique de Robusualsuspect (, Inscrit le 11 mars 2012, 29 ans) - 11 mars 2012

Une intrigue un peu tirée par les cheveux et des personnages caricaturaux au possible, mais l'on passe tout de même un bon moment.

Une histoire prenante

9 étoiles

Critique de Simonmuc (, Inscrit le 12 décembre 2011, 32 ans) - 12 décembre 2011

Mon premier J.C Grangé et je suis déjà fan, le rythme est soutenu, des rebondissements sont présents tout au long du livre, l'histoire est bien ficelée, les personnage attachants bref un très bon livre pour les adeptes du genre . Le film est cependant à éviter après avoir lu le livre car très mal adapté selon moi. A lire d'urgence

Vraiment prenant

8 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 43 ans) - 13 décembre 2010

J'ai trouvé le récit d'une grande fluidité, simple à lire et en même extrêmement prenant.
Les deux enquêtes se rejoignent à la fin et créent une histoire d'une grande complexité, intrigante et toujours surprenante.

Si l'on ne s'arrête pas à toutes les invraisemblances du récit (c'est une fiction), on se laisse mener par les péripéties et finalement bluffer par JCG.

Pour résumer: Thriller simple et efficace.

A glacer le sang

8 étoiles

Critique de Sincou (, Inscrit le 24 avril 2010, 41 ans) - 8 décembre 2010

Des meurtres peu orthodoxes qui soulèvent l'interrogation et captivent l'intrigue. Une narration fluide guidant le déroulement de ces deux enquêtes "homozygotes". On progresse sans trop savoir où l'on va. Et puis le dessin prend forme. La recette du bon thriller est là.

On pardonnera les quelques invraisemblances ou négligences. D'ailleurs, on peut rajouter celle-ci à l'un des messages précédents (celui de krapouto) : il est cité dans le livre les JO de Berlin de 1938 or les 10ème jeux ont eu lieu en 1936. Bien que ceci ne soit qu'anecdotique pour ce récit.
A lire

pas logique

3 étoiles

Critique de Eoliah (, Inscrite le 27 septembre 2010, 71 ans) - 6 décembre 2010

J'ai lu ce livre par hasard dès sa sortie avant le film.Il repose sur des lieux communs et des prémisses fausses. Pour moi c'est rédhibitoire.

Trop d'incohérences tuent la réalité

4 étoiles

Critique de Krapouto (Angouleme Charente, Inscrit le 4 mars 2008, 77 ans) - 20 octobre 2009

Ce livre se dévore au début, mais à la fin on ne peut se satisfaire de ses invraisemblances. Quand on ne croit plus a l'histoire, on décroche.
- Dès le chapitre 2 on se demande a quoi sert le chap 1 Faut-il que la scène avec les hoololigans soit décrite si longuement pour qu’on sache que Niemans est un violent, alors qu’il ne l’est pas dans la suite du récit ? comprenne qui pourra.
- Peu importe que ni Guernon près de St Martin d'Uriage, "sous le grand Pic de Belledonne" ni Sarzac dans le Lot ou ailleurs n'existent. Mais quand on veut faire vrai et qu'on décrit une scène qui se passe sur un glacier à 3200 m d'altitude, on ne la situe pas dans la chaîne de Belledonne qui culmine à moins de 3000 au Grand Pic où aucun téléphérique ne va.
-Quant à déposer un corps dans une crevasse, oui, faisable mais dans la crevasse, pas DANS la glace ! l'équipe de tournage a mis des jours à le réaliser avec une équipe et des moyens techniques et trucages! alors, une femme seule, même sportive et expérimentée. ??.
- Un glacier a une énorme inertie thermique; ce n'est pas un bref rayon de soleil qui peut faire fondre le glacier de cette manière !
- On ne peut pas voir le reflet dans la rivière d'un objet situé au-dessus de soi dans la paroi: il faudrait être sur la rive opposée ! c'est de la géométrie !
Bref JC Grangé n'a jamais été en montagne, mais disons que ce sont des détails. Par contre il y a plus grave:
- La bonne sœur, l'accident de voiture, incroyables !
- Qu'un échange de bébés puisse se faire dans une maternité ok, mais le systématiser pendant des années et aucun des parents ne voit rien ??
- et les "parents" qui ont récupéré Fanny sont totalement étrangers à l'histoire, on n’en parle pas, ils étaient d’accord ? La mère de Judith a bien dû les côtoyer, les 2 filles vivant ensemble !
- La "double vie unique " des sœurs est pour le moins invraisemblable. Elle peut être imaginée pour une journée, une semaine mais ne résisterait pas à des années sans au moins une gaffe, un impair, une petite erreur.
- La fin est de moins en moins crédible, de la poursuite du 4 x 4 sur le pont aux deux scènes finales.
Dommage, c'est écrit d'une superbe façon, mais ça ne tient pas debout !

Sans le film peut-être

8 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 47 ans) - 21 août 2009

J'imagine que si je n'avais pas vu le film avant j'aurais adoré mais là, ça m'a un peu gâché l'intrigue. C'est dommage car ça avait l'air très bien.

Très bon thriller bien représentatif du style Grangé

8 étoiles

Critique de Martin.45 (, Inscrit le 24 janvier 2009, 31 ans) - 24 janvier 2009

Comme d'habitude avec cet auteur, l'intrigue est passionnante et on a vraiment envie de connaître la fin pour trouver des réponses à toutes les questions que l'on se pose ! Grangé a réussi à donner vie à des personnages attachants et charismatiques. Le style est rapide, limpide, avec quasiment aucun temps mort.
J'ai trouvé la fin un peu trop rapide et un peu tordue par contre, mais ça ne gâche pas le plaisir que l'on prend à lire ce très bon thriller.

Implacable

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 40 ans) - 30 mars 2008

Que dire de plus que les autres commentateurs ayant donné au pire 4/5 ? Un thriller remarquable et implacable, fonctionnant en deux temps (deux enquêtes apparemment indépendantes qui finissent par s'enchevêtrer, deux personnages principaux qui finissent par se regrouper), et qui restera à jamais un de mes souvenirs de lecture les plus ahurissants en matière de polars.

A découvrir

8 étoiles

Critique de Nomade (, Inscrite le 14 février 2005, 10 ans) - 31 décembre 2007

Très bon thriller. Le rythme de la narration est haletant dès le début et très vite, le lecteur s'imprègne des deux histoires qui vont finir par se croiser tôt ou tard. Deux histoires qui semblent être totalement différentes. Mais qui ont de nombreux points communs. Le lecteur embarque rapidement dans un voyage qui le mène dans plusieurs régions de France. Quant aux personnages, ils sont assez intéressants. Peut-être un poil .
Seul bémol : au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, on imagine aisément la fin... Dommage.

un monument

8 étoiles

Critique de Crosp (, Inscrit le 18 novembre 2007, 45 ans) - 23 novembre 2007

Le rythme des livres de Grangé est toujours captivant.
Des personnages, un scénario et des idées de fond sur l'origine du mal font de ce roman un cocktail enivrant.
Un régal.
Ce n'est pas du thriller sanguinolent.
Ce n'est pas de l'étude psycho de personnages torturés.
Ce n'est pas une intrigue qui se bâtit peu à peu avec des retours en arrière qui font s'agiter les neurones du lecteur.
Ce n'est pas un bouquin de philosophie.
C'est tout çà à la fois les amis.

Passionnant

9 étoiles

Critique de Indogaga (PRADINES, Inscrite le 4 mai 2006, 34 ans) - 4 mai 2006

Le livre qui a servi de support au film.
Passionnant et prenant, avec des détails et des passages ne figurant pas dans le film.
A lire si on aime les crimes, la police, le suspense, le film...
Pas cher (environ 6€) et facile à lire.

EXCELLENT THRILLER

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 1 février 2005

Histoire trépidante,personnages à la hauteur, Jean-Christophe Grangé nous entraine dans une aventure passionnante. Le suspens est total, et l'idée de réunir deux enquêtes apparemment différentes est réussie. L'auteur fait preuve d'une impressionnante imagination,et son écriture sans temps morts nous fait vivre pleinement cet excellent roman.

Ecriture assistée par ordinateur ?

3 étoiles

Critique de Léonce_laplanche (Périgueux, Inscrit le 22 octobre 2004, 86 ans) - 24 octobre 2004

je viens ( enfin) de finir les rivières pourpres, et je ne sais pas trop quoi en penser ?
Bien écrit, bien documenté, bien construit!

Mais c'est quand même La Joconde peinte au balai brosse!

Les personnages sont caricaturaux, surtout les flics! Echappant à toutes les contingences matérielles, ils sont trop super, limite extremistes……des automates intelligents !
Apres 50 pages, on a deviné la fin: c'est le même témoin qui découvre le premier meurtre, puis le second, une fusillade se déroule en bas de chez lui...mais on ne pense jamais à lui demander son emploi du temps!
Et beaucoup de questions en suspens à la fin du livre.

Peu crédible tout ça! Pas tout à fait au point l’écriture assistée par ordinateur !

bon livre

9 étoiles

Critique de Salinger (, Inscrit le 24 juillet 2004, 37 ans) - 28 juillet 2004

les rivieres poupres est un très bon livre qui a connu une adaptation au cinéma qui m'a déçu, je m'attendais à voir un film un peu plus fidèle au livre qui est bien écrit et qu'on lâche difficilement car on veut toujours savoir la suite des événements

Un monument !

10 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 43 ans) - 28 juillet 2004

J'ai découvert les rivières pourpres avec le film. Le film m'avait particulièrement emballé malgré plusieurs lacunes dont la fin aproximative. Je me suis alors laissé tenter par le livre. Et là, quelle claque !!! L'histoire est hallucinante et très bien ficelée. Finies les lacunes présentes dans l'adaptation cinématographique. On y reconnaît tout de suite le style Grangé avec des héros "anti-héros" qui ont tendance à passer l'arme à gauche. Je considère ce livre comme une des références dans le domaine du thriller.

A lire absolument !

Un de mes romans préférés

9 étoiles

Critique de Marz (Aulnay sous bois, Inscrite le 1 juin 2004, 39 ans) - 1 juin 2004

J'ai lu ce livre en une journée tellement j'ai été prise par l'intrigue. De plus, j'ai trouvé la construction du roman très intéressante.
Pour moi, le meilleur livre de Grangé.

Grand prix RTL-Lire 1998

9 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 53 ans) - 11 février 2004

Deux policiers modernes. Des scènes de crime flamboyantes. Des intrigues qui s’entrecroisent. Des identités cachées.
Voici un thriller construit de façon admirable. Ce roman est intelligent et voilà le hic, il nécessite une grande concentration pour ne pas louper un seul indice. L’enquête est vraiment touffue et complexe. Ce roman a déjà une place de choix dans la littérature policière et c’est entièrement mérité.

Grangé: Bon écrivain, scénariste moyen

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 41 ans) - 8 mars 2003

Si j'en crois certaines critiques, il semble que JC Grangé fait moins bien à chaque livre. Concernant "Les rivières pourpres", j'ai d'abord lu le livre, avant de voir le film et j'ai adoré. Connaissant le casting du film au moment de lire le livre, pour moi personne à part Jean Reno n'aurait pu incarner Niemans (même si dans le film le rôle a été un peu radouci, à mon sens). C'est vrai que le film (sans être un ratage complet, bien au contraire) n'atteint pas la qualité du livre. Le titre de ma critique, s'applique plus au film (écrit par Grangé et Kassovitz, pardon pour l'orthographe), les différences entre le livre et le film venant de là, j'ai aussi entendu dire que Grangé avait signé le scénario de "Vidocqu", film qui n'a pas fait l'unanimité au BO. J'ai lu des critiques sévère sur ces deux films qui me font dire la remarque de mon titre. Pour en revenir au roman, contrairement à certains critiqueurs, je ne trouve pas spécialement que la fin soit baclée, ni vraiment invraisemblable, contrairement au résumé des deux romans suivants où j'ai l'impression que Grangé utilise trop le fantastique.

Un thriller qui vous prend à la gorge!

8 étoiles

Critique de Anonyme (, Inscrit(e) le ??? (date inconnue), - ans) - 3 décembre 2002

Lorsque le film est sorti au ciména, j'ai entendu parler du roman "Rivières pourpres" et je l'ai lu d'une traite tant les personnages mais aussi l'histoire sont fascinants. Bref, pour une amatrice de thriller, j'étais ravie. Dans cet instant de passion, j'ai voulu approndir l'auteur et j'ai lu "le vol des cigognes". Pour ma part, bien meilleur que le premier, même si l'histoire est des plus invraisemblables, on s'attache tellement au personnage qu'on ne peut plus se détacher du livre. Par la suite, j'ai eu l'occasion de voir le film "rivières pourpres", et j'ai vraiment été déçue. Le scénario est incompréhensible pour une personne qui n'a pas lu le livre.

Un très bon suspens mais quelques clichés

8 étoiles

Critique de Tophiv (Reignier (Fr), Inscrit le 13 juillet 2001, 47 ans) - 3 janvier 2002

Je suis assez d'accord avec la critique de corto. Ce livre est haletant de bout en bout mais parfois certains passages décoivent car on percoit le côté calculateur de l'auteur. (notamment dans certains clichés un peu racoleurs, exemple: un des 2 personnages principaux est un jeune, venant des banlieues chaudes, rasta, fumeur de joint, dans la police, et faisant du kung fu ?? c'est peut être un peu exagéré ...)
A mon avis, la fin est un peu décevante(car un peu "tirée par les cheveux") même s'il est vrai que l'on prend plaisir au livre jusqu'à la dernière ligne.
Malgré ces petites choses, j'ai pris un grand plaisir en lisant ce roman.Il est pour moi bien meilleur que le film de Kassovitz qui sombre parfois dans le "grand-guignolesque" (notamment à la fin) et dont l'intrigue reste surcroit assez floue ,à mon avis, pour quelqu'un qui n'a pas lu le livre auparavant.
Ceci dit, le meilleur Grangé est "le vol des cigognes", son premier roman et "le concile de pierre", son dernier roman est le plus mauvais...

Excellent livre, bon film

10 étoiles

Critique de Sasasasaz (Paris, Inscrit le 28 décembre 2001, 41 ans) - 28 décembre 2001

La plupart des gens qui critiquent les Rivières pourpres disent que le livre est bien mais que la fin est nulle,ce n'est pas mon avis, un livre qu'on ne veut pas abandonner avant d'avoir fini est un bon livre. Concernant le film, je pense que l'adaptation est réussie, car les scénaristes (Grangé et Kassovitz)n'ont pas recopié le livre et la mise en scène est géniale.

très bon thriller

7 étoiles

Critique de Nelle (Bonne, Inscrite le 9 janvier 2001, 47 ans) - 27 décembre 2001

C'est très bien écrit, les héros sont attachants (Karim notamment), l'intrigue prenante et l'histoire du petit Jude Itero terrible... L'adaptation Ciné est assez réussie (bon casting). Seule la fin laisse à désirer. Je conseille tout de même le livre avant le film.

Agréable surprise !

8 étoiles

Critique de Hébus (Tournai, Inscrit le 15 octobre 2001, 45 ans) - 9 mars 2001

En lisant ce livre je fus agréablement surpris et très attiré par l'intrigue qui est très bien cousue ainsi qu'un suspens présent à tout moment, et un dénouement final très intéressant !
N'ayant pas vu l'adaptation cinématographique, je conseille à tous les amateurs du style, la lecture de ce livre !
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Grangé, je leur conseille aussi "Le concile de pierre" qui lui aussi un très bon livre que je me ferais une joie de vous critiquer quand je l'aurai achevé !

Forums: Les rivières pourpres

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Le livre qui a servi de support au film. 3 Tistou 5 mai 2006 @ 10:30
  Plagiat ? 19 Le petit K.V.Q. 25 avril 2005 @ 21:42

Autres discussion autour de Les rivières pourpres »