Corto Maltese : La jeunesse de Hugo Pratt

Corto Maltese : La jeunesse de Hugo Pratt

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par DomPerro, le 9 juillet 2007 (Inscrit le 4 juillet 2006, - ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 178ème position).
Visites : 5 339  (depuis Novembre 2007)

Allez, hop, Corto !

Le dessin de Pratt est merveilleusement fragile. Joli. Surtout les visages de femmes que rencontre le célèbre marin maltais.

Malheureusement, dans ce tome qui retrace la jeunesse de Corto, il n’y a pas de présence féminine. Deux légendes, si j’ose dire, se partagent les cases de cette BD : l’écrivain américain Jack London, alors correspondant de guerre, et le mystique Raspoutine. Les aventures de ces deux derniers personnages jettent un léger ombrage sur la figure de Corto qui demeure toujours aussi mystérieux et présomptueux.

La toile de fond se déroule durant le conflit russo-japonais pour la possession de Mandchourie en 1905. Une introduction historique de cette guerre situe bien les enjeux et le contexte de cette époque dans laquelle le lecteur d’aujourd’hui se retrouve immédiatement comme par magie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La jeunesse [Texte imprimé] Hugo Pratt
    de Pratt, Hugo (Scénariste)
    Casterman / MINI CORTO COUL
    ISBN : 9782203331013 ; 8,00 € ; 28/06/2006 ; 69 p. ; Poche
  • La jeunesse [Texte imprimé] Hugo Pratt...
    de Pratt, Hugo (Scénariste)
    Casterman
    ISBN : 9782203326071 ; 11,30 € ; 01/01/1996 ; 80 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Corto (Casterman chronologique)

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ra-Ra-Raspoutine

7 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 45 ans) - 13 février 2023

Premier album dans la chronologie de la série, La Jeunesse est un volume assez particulier qui raconte la rencontre de Corto Maltese avec Raspoutine, le personnage sans doute le plus emblématique de la série, Russe flirtant avec la folie tout au long des premiers albums parfois aux côtés de Corto, parfois s'érigeant comme son contraire le plus parfait.
On ne voit Corto qu'à peu de reprises dans cet album, et plutôt vers la fin. Introduit par Jack London (l'écrivain) journaliste couvrant avec quelques confrères le conflit russo-japonais de 1905 au cours duquel l'Empire russe devra accuser un coup d'arrêt à son expansion en Orient face à la puissance impériale japonaise qui est en train de prendre à l'époque l'ascendant dans la zone pacifique.
Raspoutine, coupable aux yeux de sa hiérarchie et de l'ennemi japonais de crimes de guerre, cherche à s’exfiltrer en Afrique grâce à l'aide de Corto...
Bien qu'il soit assez intéressant (car il évoque ce conflit moderne entre une puissance européenne et une puissance en devenir, le Japon), qu'il mette en scène Jack London, la genèse de la relation entre Raspoutine et Corto Maltese, l'état d'esprit des Japonais et leur opposition culturelle à cet Occident qu'il rejettent, l'album n'est pas mon préféré: Pratt en fait "trop" dans ce détachement des dialogues qui fait l'une des marques de fabrique de la série.

Pour tout savoir sur l'origine de Corto...

10 étoiles

Critique de Soldatdeplomb4 (Nancy, Inscrit le 28 février 2008, 33 ans) - 31 juillet 2008

... sans qu'il apparaisse beaucoup dans l'album! L'album est surtout centré sur Raspoutine et Jack London, journaliste qui couvre le conflit russo-japonais de 1904. Raspoutine est alors soldat, mais lorsque l'armistice est signé, il refuse de cesser le combat, sous prétexte qu'on ne lui a pas demandé pour l'enclencher, donc rien n'autorise à le faire arrêter de se battre. Commence une cavale, rythmé par les ennuis de Jack London avec l'état major japonais. Corto dans tout ça? Jack London cherche à lui amener Raspoutine, afin que Corto l’extrade en douce vers l'Afrique.

Sans parler de Corto Maltese, l'album répond à toute nos questions quant à son passé: son amitié avec Raspoutine, son métier de marin, ses origines anciennes! Un tome à part entière pourtant, qui ne se limite pas à un simple flash back. L'ouvrage est captivant, l'histoire et surtout les personnages et leurs psychologies sont très subtils. Bref, du bon Corto, une fois de plus!!

Forums: Corto Maltese : La jeunesse

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Corto Maltese : La jeunesse".