L'abomination de Dunwich de Howard Phillips Lovecraft

L'abomination de Dunwich de Howard Phillips Lovecraft
(The Dunwich Horror)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par FightingIntellectual, le 23 mai 2005 (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 39 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 646ème position).
Visites : 5 616  (depuis Novembre 2007)

La dévorante peur de l'inconnu

Aaaah Lovecraft!

Malade, paranoïaque, reclus, misanthrope, haineux...tout ca pour notre bon plaisir, nous,fans de littérature fantastique!

L'abomination de Dunwich est un recueil de nouvelles contenant neuf histoires à glacer le sang, comprenant la nouvelle titre, au sujet d'un mauvais sort tournant autour d'une famille et d'un village de la côte est américaine.

Lovecraft a l'art de la description. Il affiche toujours des lieux lugubres où la lumière, symbole céleste, n'a jamais sa place. Parfois hyper-précises, parfois subjuguées par l'horreur, les descriptions de Lovecraft nous donnent toujours l'heure juste sur ces endroits où l'on ne voudrait jamais aller.

Ses personnages sont également à son image. Reclus, au bord de la folie, ils vont affronter leur destin dérangé face aux horreurs de leur propre représentation dérangée de cette chose subjective qu'est la réalité.

Excellent recueil pour s'initier au fantastique, de courtes histoires où les événements se télescopent à un rythme endiablé. Les meilleurs nouvelles: Je suis d'ailleurs, Les rats dans les murs, Le molosse et La cité sans nom

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Très pénible

8 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 39 ans) - 30 novembre 2012

Loin de ces lourdaux très sentencieux qui pensent avoir tout compris du livre de l'auteur de Providence, je ne saurais moi-même quoi mentionner à propos de ce pur génie au risque éventuel de passer pour leur égal, et ce sans spolier une intrigue essentielle que d'autres n'ont de toute façon pas lue ! Sachez seulement qu'en ces lieux la réalité rejoint la fiction, et dans cette contrée perdue entre rats et formes fantômatiques et faméliques venues d'ailleurs (sinon de l'Au-delà), le lecteur peinera certainement à apercevoir le bout de l'histoire. De plus la Créature n'est descriptible qu'avec une grande difficulté pour l'être commun rompu à la vie de tous les jours, si l'épouvante saisit soudain, les mots manqueront ensuite à tout individu, peu ou prou, raisonnable. Donc humaine, ou non-humaine ? Là n'est pas la question. Enfin il est vrai que l'horreur absolue manque de qualificatifs au fil du récit, mais ce n'est pas pour cela qu'elle en devient pour autant envisageable: il n'y a pas de clichés chez Lovecraft et c'est bien pour ça qu'il dérange à la base les petits penseurs.

D'ailleurs, pour une fois, ne soyons pas totalement hystériques ainsi que tous ceux-là, essayons surtout de lire et de relire ses oeuvres puis d'amoindrir juste quelque peu nos espoirs en tout genre...

De la folie à l'état pur.

7 étoiles

Critique de Ellcrys (Marseille, Inscrite le 24 décembre 2009, 37 ans) - 24 décembre 2009

Une véritable folie hante les pages de ce recueil de nouvelles fantastiques. La peur, le lugubre, l'abomination se retrouvent dans chaque récit que nous conte avec brio Howard P. Lovecraft.

L'auteur vivait en reclus, malade et certains le disaient même fou. A lire ses oeuvres, on pourrait croire que c'est chose vraie, tant les créatures, les évènements se déroulant semblent tout droit sortir d'un esprit dérangé, de la folie la plus pure.

Outre le malaise ressenti parfois lors de cette atroce lecture (atroce au sens de démente), j'avoue avoir été d'emblée emportée par l'écriture très belle de l'auteur. Ses textes sont bien travaillés et ses histoires, côtoyant fantastique, légendes et surnaturel sont toutes prenantes.

A l'origine, je ne suis pas vraiment attirée par les nouvelles, mais on sent que l'auteur était un maître en la matière. Les pages se déroulaient devant mes yeux, me laissant essoufflée à la fin de chaque récit. Les neufs nouvelles que compte ce recueil ont toutes leur charme, leur intérêt, leur petit je ne sais quoi, qui fait que j'en redemandais encore. Cependant, on referme ce livre au bord de l'épuisement, tant la folie de cet auteur, considéré comme le plus grand écrivain fantastique américain de son siècle, est immense.

Howard P. Lovecraft est sûrement un auteur que je continuerai à lire.

Forums: L'abomination de Dunwich

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'abomination de Dunwich".