Tête-bêche de Théophile Bourcassi, Julie Lombe

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Théâtre et Poésie => Poésie

Critiqué par Débézed, le 3 juillet 2023 (Besançon, Inscrit le 10 février 2008, 77 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 954 

L'amour raconté à deux

Avec ce recueil, Bleu d’encre nous offre une nouvelle publication originale, et de belle qualité, un ouvrage qui peut se lire en commençant par les deux bouts, la une de couverture se trouve des deux côtés du livre. D’un côté Théophile Bourcassi propose ses poèmes et de l’autre Julie Lacombe propose les siens. Ainsi, les deux poètes se répondent, on ne sait lequel a pris la parole le premier mais peu importe, ils décrivent tous les deux leur amour, l’amour dans lequel ils sont plongés, l’amour dont ils jouissent tant dans leurs sentiments que dans leur sensibilité et surtout que dans leur chair. On ne sait si cet amour les réunis mais on comprend que cet amour a été vécu entre eux ou chacun avec une ou un autre. Un gars, une fille, un amour brûlant, des poèmes érotiques…

D’un côté, il, Théophile, propose des poèmes plutôt classiques, souvent des quatrains, de l’autre elle, Julie, écrit des poèmes très fantaisistes tant dans le fond que dans la forme. Parallèlement l’amour exprimé par Théophile est conforme aux mœurs habituels, il aime comme un garçon aime une fille et l’honore de manière très conventionnelle. Julie, elle, est plus emportée par le désir et son ardeur amoureuse, elle aime l’amour sous ses formes les plus audacieuses, elle tutoie les extrêmes comme les pratiques BDSM qu’elle évoque souvent dans ses textes. Théophile c’est le fleuve qui noie le corps dans les élans amoureux, Julie c’est le torrent qui emporte tout dans le flot de la passion charnelle.

Il : « Qu’il serait tendre de te voir nue / Sentir le parfum de tes mystères / Le goût sucré des lèvres charnues / Dont les baisers me désaltèrent ».

Elle : « … / Perchée nue sur mes hauts-talons / Punie pour un oui, pour un non / Corriger mon comportement /Notion subtile du consentement / Face au mur blanc j’attends mon Maitre / … ».

Deux conceptions de l’amour, deux façons de consommer son amour et deux façons d’écrire des poèmes d’amour. Il est plus classique, plus posé, plus méthodique, elle est plus libre, plus emportée, plus fougueuse, plus enthousiastes, plus débridée, plus créatives… Et, finalement, ils se complètent pour offrir une large vision de l’amour, de la façon de le vivre et de l’écrire pour faire vivre aux autres.

Et peut-être que les flots tumultueux de Julie se mêleront aux eaux paisibles de Théophile pour se répandre un lac d’amour.

Elle : « Et nul besoin que tonne un bruyant coup de rein / Pour déclencher la foudre dans mon bassin / Qu que le tonnerre électrise mes seins / Moi je n’attends pas, je n’attends plus et je viens ».

Il : « Ton plaisir au réveil / Qui contacte le mien / Une goutte perle au creux / De corps emmêlés / Rougis et palpitants / D’inextinguible amour ».

Elle : « Et ton plaisir, mon amour complète le mien ».

Un recueil comme l’amour qui bouleverse les sens quand il s’approche trop près de nos vies.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Tête-bêche

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tête-bêche".