Chant 2 de la Belgariade : La Reine des sortilèges de David Eddings

Chant 2 de la Belgariade : La Reine des sortilèges de David Eddings
( Queen of sorcery)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Chouxfleur11, le 14 novembre 2004 (Inscrite le 31 octobre 2004, 33 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 686ème position).
Visites : 3 896  (depuis Novembre 2007)

Splendide

La suite du "pion blanc des présages" continue en beauté. Garion, Polgara et leurs compagnons poursuivent leur quête dans les royaumes du Ponant. Ils rencontreront Salmissra le reine de Nyssie, la bien-aimée du dieu-serpent Issa. Cependant, elle fera tout pour empêcher la prophétie du bien de triompher.
Dans ce roman, Garion découvrira également à utiliser ses pouvoirs de sorcier malgré son opposition personnelle.
Un ouvrage à dévorer sans attendre...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La Reine des sortilèges [Texte imprimé] David Eddings [trad. de l'anglais par Dominique Haas]
    de Eddings, David Haas, Dominique (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris).
    ISBN : 9782266033749 ; 5,97 € ; 01/12/1990 ; 415 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Peut être annuyeux

5 étoiles

Critique de CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 63 ans) - 2 novembre 2021

Elevé par tante Pol qui va se révéler toute autre que ce qu’il croyait, le jeune Garion est orphelin de père et de mère. Il a perdu ses parents assassinés par un mystérieux inconnu qui a aussi mis le feu à leur maison avant de s’enfuir dans la nuit. Garion n’a plus qu’une idée en tête : retrouver cet individu pour le tuer dès qu’il sera assez grand et assez fort pour y parvenir. Pour l'instant, il reste encore sous la tutelle de tante Pol, alias Dame Polgara et de sire Loup, alias Belgarath, tous deux toujours en quête de l’Orbe volé par Zedar, lequel doit le remettre à Torak qui n’est pas mort, mais simplement endormi. Au fil des incidents et des attaques d’ennemis, Garion se rend peu à peu compte que Polgara et Belgarath sont des personnages hors normes, membre de la noblesse, des immortels doués de pouvoirs spéciaux. Mais lui-même, qui est-il ? D’où vient-il ? Quel est son destin ? Quels sont ses pouvoirs ?
« La reine des sortilèges » est le deuxième tome de la saga de fantaisie « La Belgariade ». L’intrigue ne progresse que fort lentement. Le couple Eddings a beau faire intervenir nombre de roitelets, une reine des serpents nommée Salmissra, des hommes de boue puants et de charmantes Dryades ne supportant pas le moindre feu, il ne se passe pas grand-chose dans cette histoire. Le lecteur apprendra surtout que le héros a pas mal de peine à assumer ses pouvoirs naissants, ce qui, en soi, n’est guère étonnant. Il notera également l’arrivée d’une petite princesse capricieuse. Autant d’éléments nouveaux qui peuvent divertir un jeune public et les amateurs du genre, mais qui risque d’ennuyer les autres. Ça ne décolle pas. On reste dans la soft fantasy, le divertissement quasi commercial. On cherche le souffle épique sans jamais le trouver. N’est pas Tolkien qui veut.

C'est lent...

6 étoiles

Critique de Isa795 (, Inscrite le 12 décembre 2013, 39 ans) - 20 décembre 2013

Sans transition, retour auprès de Garion et de ses amis dans leur quête. Le récit est toujours très linéaire, on a l'impression qu'il ne se passe rien d'important. Même la 4e de couverture va plus vite que le récit! Du coup à la moitié du livre la question se pose: je continue ou je m'arrête là...? D'autres critiques laissent penser que ça vaut le coup de persévérer alors... pourquoi pas. Le récit n'est de toute façon pas désagréable à lire. Puis les 100 dernières pages deviennent enfin plus intéressantes: plus de rythme, de rebondissements. En même temps, ce sont aussi les seules pages qui sont dans le vif du sujet si on s'en tient au titre du livre...!

Fastidieux

5 étoiles

Critique de MEISATSUKI (, Inscrite le 2 octobre 2009, 45 ans) - 2 mai 2010

Déçue par le 1er tome, j'ai consulté les 33 critiques sur Amazon (dont 25 5 étoiles) avant de me décider à lire ce second tome. Les critiques m'ayant laissé espérer une amélioration dans le style et dans le rythme de l'histoire, je me suis tout de même lancée. Mais le style est toujours aussi insipide à mon goût, les fautes de français sont toujours présentes et ont encore gêné ma lecture. En ce qui me concerne l'histoire est, certes intéressante, mais lente, 1 ou 2 évènements intéressants arrivent mais cela ne dure que quelques pages. Mieux, l'intrigue finale débute au chapitre 28, trouve sa délivrance dans le chapitre 29 et le chapitre 30 (le dernier), clôt le second tome en amenant le 3ème avec 5 misérables phrases (comptez 12-13 pages pour un chapitre). Tout est archi prévisible et l'humour, si tant est que cela en soit, est à ras les pâquerettes. Vous l'aurez compris, de mon côté j'arrête cette saga pour passer à des lectures plus intéressantes je l'espère.

Un bon one-night-stand

7 étoiles

Critique de Belial (Anvers, Inscrit le 25 août 2005, 42 ans) - 16 septembre 2005

Ce deuxième volume (pardon, chant) de la Belgariade ne contient pas de réelle surprise par rapport à ce que l’on pouvait attendre au vu du premier tome, il n’en est pas moins agréable. Le style de bouquin qui vous délasse une après-midi mais ne vous fait pas grimper au rideau pour autant. Dans la lignée du premier tome, le lecteur va continuer d’arpenter un univers plutôt aseptisé mais relevé par nombre de situations comiques.
On apprécie la consistance des personnages, leur capacité à se fondre dans un archétype sans être des stéréotypes sans saveur. L’humour est omniprésent et est avouons-le le bienvenu dans un schéma un peu terne et déjà-vu quand on connaît un peu le genre concerné.
Suivant !

Passionnant!

10 étoiles

Critique de NimReplica (Jumet, Inscrit le 24 février 2005, 41 ans) - 1 mars 2005

On ne peut que se plonger dans l'histoire et dévorer chaque page en espérant y trouver les réponses à toute les questions que l'on se pose...

Forums: Chant 2 de la Belgariade : La Reine des sortilèges

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chant 2 de la Belgariade : La Reine des sortilèges".