Doctor Strange T01 : Les Voies de l'étrange de Jason Aaron (Scénario), Chris Bachalo (Dessin)

Doctor Strange T01 : Les Voies de l'étrange de Jason Aaron (Scénario), Chris Bachalo (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Comics

Critiqué par Septularisen, le 8 mai 2023 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 1 072 

DOCTEUR STRANGE PREMIÈRE!

On ne présente plus le Docteur Stephen Strange, le Sorcier Suprême de la Terre. On le retrouve au début de cette histoire en train de se battre sur le plan ectoplasmique contre une tribu nomade de dévoreurs d’âmes. C'est un travail auquel il est habitué, rendu possible par le fait que grâce a son troisième œil, il peut voir les parasites d’ordre mystique, des bactéries interdimensionnelles qui vivent sur terre en symbiose avec les êtres humains.

Le Dr. Strange se rend ensuite au bar sans portes, un club réservé aux magiciens dans les entrailles de New York, où il retrouve ses pairs, les plus grands magiciens du monde, dont notamment la fameuse Sorcière Rouge (Wanda Maximoff). De retour à son Sanctum Sanctorum au 177A Bleeker Street, pour y retrouver son fidèle serviteur et assistant Wong. Devant sa maison, il fait la connaissance de Zelma Stanton, jeune bibliothécaire venue demander son aide. Il s'avère qu'elle est infectée par des parasites surnaturels dont même le Sorcier Suprême n’a jamais entendu parler.

Après bien des efforts, il parvient à l’en débarrasser. Mais, ce n'est que le début des problèmes pour Strange, qui se rend compte qu’il n’arrive pas à lancer l’un de ses sorts favoris. Après enquête, Strange apprend que de nombreux Sorciers Suprêmes d’autres dimensions ont été abominablement abattus. Plus grave encore, ces univers ont été complètement purgés de leur magie. Strange entrevoit alors l’arrivée prochaine de l’Empirikul, qui utilise la technologie pour détruire la magie. Malheureusement pour lui, il a fait une erreur d’appréciation… Son adversaire est déjà arrivé sur terre !..

L’arrivée au cinéma du film éponyme avec M. Benedict CUMBERBATCH (*1976), dans le rôle-titre a relancé l’intérêt pour le personnage du Dr. Strange. Surfant sur cette «vague», la firme Marvel propose une nouvelle série dessinée par Chris BACHALO et scénarisée par Jason AARON.

Le dessinateur canadien Chris BACHALO (*1965) fait… ce qu’il peut! Malheureusement quand il «s’aventure» dans le côté psychédélique cela devient vraiment n’importe quoi! Un véritable fouillis, dans lequel on ne comprend rien, et on ne distingue pas grand-chose! Disons-le tout de suite, franchement ce n’est vraiment pas très bon! Les dessins sont baveux, mal finis, comme si le dessinateur essayait d’en faire le moins possible. Le personnage de Strange se retrouve avec une tête énorme, sur un corps tout petit,

Un bon point toutefois pour le découpage très original, les dessins se prolongeant parfois d’une page à l’autre de gauche à droite (au lieu d’aller de haut en bas…), afin d’introduire plus de dynamique dans l’action. C’est bien trouvé, malheureusement très souvent les dessins ne sont pas à la hauteur… On notera aussi en passant les «clins d’œil», aux autres personnages de la Marvel Comics, Pg. 17 dans la chambre du jeune enfant on peut voir la poupée de «La Chose» (Benjamin «Ben» Grimm, des Quatre Fantastiques), un dessin de Spider-Man (Peter Parker), et un poster 3D de Wolverine (James «Logan» Howlett des X-Men).
Je comprends aussi que les couleurs sont réalisées par deux personnes différentes, et l’encrage par une batterie de «petites mains», mais de là à ce que la couleur des yeux des personnages change… Dans la même famille, classons la moustache et le bouc du Dr. Strange qui changent de forme selon les cases…
Seul le dessin du Spurrgog, de la tribu nomade des dévoreurs d’âmes, pour laquelle, vu sa plastique je veux bien être transformé en lumière éclairant le dédale des ténèbres!..

Le scénariste américain Jason AARON (*1973) s’en sort lui mieux. L’histoire est originale et tient bien la route, l’univers original est bien respecté et bien rendu. Le suspense est bien entretenu, et on a envie de connaître la suite de l’histoire Le personnage du Dr. Strange reste toujours égal à lui-même, avec notamment son humeur très décalée, malgré le fait que cette BD est très «sombre»! Il est toutefois un petit peu caricatural. Je ne compte pas les cases où le Dr. Strange apparaît en train de courir nu au milieu des créatures des autres mondes…

Ce premier volume est une longue introduction, cette série en comptant cinq en tout. Le scénariste met ici tranquillement l’histoire en place, et nous présente les différents personnages, les plus connus comme le fameux Wong, et les «petits nouveaux» comme Zelma, la jeune bibliothécaire du Dr. Strange. Rien d’exceptionnel toutefois pour l’instant, je reste donc à attendre la lecture des suites de ce premier volume pour me prononcer sur la véritable valeur de cette série…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les voies de l'étrange [Texte imprimé] Jason Aaron [dessin de] Chris Bachalo
    de Aaron, Jason Bachalo, Chris (Illustrateur)
    Panini / 100 % Marvel
    ISBN : 9782809456813 ; 18,00 € ; 12/10/2016 ; 128 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Doctor Strange

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Doctor Strange T01 : Les Voies de l'étrange

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Doctor Strange T01 : Les Voies de l'étrange".