Zao, un mari de Myriam Dao

Zao, un mari de Myriam Dao

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par JPGP, le 26 décembre 2022 (Inscrit le 10 décembre 2022, 76 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 182 

Les pertinences de Myriam Dao

Myriam Dao "fait" dans le genre de notre nouvelle prix Nobel. Mais en mieux. Ce qui ne veut pas dire qu'elle jouira dans sa vieillesse de la même consécration. Mais elle a le mérite d'éviter l'écueil dans lequel est tombé Ernaux hértière de Sartre : juger.

Il y aurait pourtant de quoi dans cette histoire d'un homme et d'une femme loin des chabadabada. Mais ce premier roman frappe juste pour dire la difficulté de la vie à deux où le bi-face n'est pas seulement sexuel mais culturel et social.

Se développe en ce grand petit-livre diverses projections et fermetures fruits de l'histoires et des racines des protagonistes. Chacun(e) se sent minoritaire pour des raisons qui n'appartient pas qu'à elle ou lui, entre honte, dégoût de soi et de l'autre. Le tout dans une langue précise, rude juste ce qu'il faut dans en diverses vignettes où Zao et son épouse suivent leur cours. Enfin presque.

Jean-Paul Gavard-Perret

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Zao, un mari

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Zao, un mari".