Santa muerte de Gabino Iglesias

Santa muerte de Gabino Iglesias
(Zero Saints)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Sundernono, le 26 août 2022 (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 38 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 216 

Santa Muerte protegeme

« Austin, Texas. Tu t'appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour... Non, oublie " beau ". Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d'un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer et lui trancher la tête. Le message est clair : ici, c'est chez eux. »

Voilà pour la quatrième de couverture, un bref résumé qui met directement dans le ton.

Pour les amateurs d’action, de courses poursuite, de fusillades et d’histoires de cartels, ce roman est fait pour vous. Les autres n’y verront qu’une suite de situations ensanglantées et malsaines, parsemées de quelques moments de répit, se succédant les unes aux autres.
Pour ma part, ce livre est avant tout un roman Pulp. Bukowski l’aurait adoré. Couverture stylée, style simple et efficace, de l'action, beaucoup d'action, un ton franc et sans concession, ça flingue, ça consomme des stups en veux-tu en voilà, ça picole, pas de dentelles, pas de chichis.
On ne s’ennuie pas.

Cependant le revers de la médaille est qu’il ne laisse que peu de traces. Je l’ai lu il y a plus d’un mois et n’en ai gardé que peu de traces. Du style à ne même plus se rappeler le nom du personnage principal.
Je l’ai lu, l’ai traversé comme lorsque l’on fonce dans un tunnel obscur et étroit. On s’accroche, on baisse la tête et une fois traversé, on oublie.

Efficace sans être non plus extraordinaire

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Santa muerte

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Santa muerte".