Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin: Les héritiers de Benoît Abtey, Pierre Deschodt

Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin: Les héritiers de Benoît Abtey, Pierre Deschodt

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 10 mai 2017 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 904ème position).
Visites : 3 326 

Les héros sont immortels

Présentation de l'éditeur
Qui est-il ? D'où vient-il ? Nul ne sait. Arsène Lupin est partout mais personne ne connaît son véritable visage. Il est le plus célèbre malfaiteur de son temps, le plus distingué aussi. Seulement, on ne s'en prend pas aux puissants de la terre sans subir leur colère...
En 1897, au lendemain de l'incendie du Bazar de la Charité – temple de la bonne société parisienne – Lupin disparaît. On le rend responsable du drame. Athéna, surtout, l'amour de sa vie, meurt dans le brasier. Plus rien, désormais, ne compte à ses yeux.
Dix ans plus tard, un scandale éclate et le ressuscite. Lupin, changé en monstre, serait-il passé à l'ennemi ? Un quotidien, Le Patriote, l'accuse d'avoir dérobé des secrets militaires pour les vendre à l'Allemagne ! La guerre est imminente.
Lupin va-t-il enfin sortir de son silence?


Mon avis : Les deux auteurs ne sont pas les premiers à reprendre le personnage d'Arsène Lupin, créé en 1905 par Maurice Leblanc, notamment le duo Boileau-Narcejac qui a imaginé certaines aventures se déroulant pendant les blancs de la biographie du héros. Leblanc étant contemporain du siècle où il mettait en scène son héros écrivait des romans policiers ou d'aventure contemporains et faisait intervenir rarement (ou pas du tout je ne connais pas par coeur tous les romans) des personnages de l'époque, ici on est plus dans un roman policier historique où les personnages côtoient Clemenceau, assistent à l'incendie du Bazar de la charité, je ne vais pas y aller par quatre chemins, c'est divertissant, le côté historique n'est pas trop envahissant, ça se lit vite et avec plaisir, c'est un bon roman populaire dans la tradition du genre et l'épilogue annonce clairement une suite.

Par contre, je n'arrive toujours pas à savoir si je considère ça comme un défaut ou non, les auteurs font clairement comme si la biographie officielle de Lupin , et donc les romans, nouvelles et pièces de théâtre de Maurice Leblanc, n'existait pas, le seul point commun c'est qu'à 12 ans il est orphelin et placé dans une institution stricte, à partir de ce point les auteurs lui donnent une nouvelle biographie. D'un côté je me dis " Pourquoi appeler le héros "Arsène Lupin" si le récit ne s'inscrit pas dans la chronologie établie par Leblanc, même si ces aventures se déroulent à la même époque" mais d'un autre côté je me dis que " C'est audacieux de reprendre le personnage tel que les lecteurs le connaissent et de lui donner une chronologie inédite pour leurs proposer quelque chose de nouveau." Des Personnages comme Superman, James Bond, Robinson Crusoë ont été repris par plusieurs auteurs sur divers médias pour être encore actuels à notre époque et ce n'est pas comme si "les nouvelles aventures d'Arsène Lupin" supplantaient l'œuvre de Leblanc, celle-ci est toujours disponible et peut être que des lecteurs qui n'avaient jamais lu les romans de Leblanc et qui ont aimé ce livre oseront franchir le pas.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin
  • Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin: Les héritiers

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

salut momo…

10 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 75 ans) - 21 octobre 2020

Benoît Abtey et Pierre Deschodt ont rendu hommage à Maurice Leblanc en imaginant Arsène Lupin au cœur de la géopolitique de la Belle Époque. On retrouve le style agréablement séditieux de l’original, dénonçant les turpitudes de la "bonne société" et détournant au profit de la veuve et de l’orphelin les fortunes indûment accumulées par les profiteurs de tout poil. Ici, la scène est politique et internationale car il s’agit pour notre héros de déjouer les menées d’une organisation secrète dont le but n’est rien moins que déclencher une guerre mondiale. L’imagination des auteurs est débordante, Arsène Lupin, toujours aussi habile à se grimer, joue plusieurs personnages à la fois, mais il n’est pas le seul car on retrouve un personnage féminin diabolique qui n’est pas sans rappeler la "Milady" chère à Alexandre Dumas. Un exercice jubilatoire, parfaitement orchestré, pour un sacré bon moment de lecture…

Forums: Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin: Les héritiers

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin: Les héritiers".