Virginia Woolf de Michèle Gazier (Scénario), Bernard Ciccolini (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Shelton, le 5 mars 2016 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 68 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 477 

J'ai adoré !!!

La bande dessinée est habituée à proposer des aventures, des actions, des rebondissements… Aussi, voir une biographie d’une auteure comme Virginia Woolf racontée avec ce mode narratif, est une véritable surprise. Comment une femme de lettres dépressive qui finit par se suicider peut-elle se transformer en héroïne de bédé ? Impossible diront certains !

Pourtant, quand Michèle Gazier se glisse dans la personnalité de Virginia Woolf, on sent immédiatement que l’alchimie va fonctionner, que la magie va opérer, que le lecteur va se laisser prendre au piège… Le piège de la littérature !

Fallait-il encore trouver un dessinateur capable de trouver le bon ton, le graphisme idéal, les couleurs justes… Et c’est bien le cas avec Bernard Ciccolini !

Ceux qui ont lu Virginia Woolf retrouveront l’auteure et se rappelleront tous ses romans et son journal. Les dessins viendront réveiller les souvenirs et l’imaginaire construits durant les lectures… Les autres tenteront d’apprivoiser Virginia avant de se précipiter en librairie ou à la bibliothèque pour lire Le journal (en version intégrale ou en extraits), Mrs Dalloway ou, qui sait, La vie de Roger Fry… Attention, le choix est si vaste que chacun trouvera un texte à sa convenance sans que l’on puisse parler de vérité… Elle n’existe pas en littérature… Quoi que…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Virginia Woolf

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Virginia Woolf".