Prison de poupées de Edouard H. Bond

Prison de poupées de Edouard H. Bond

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Libris québécis, le 22 avril 2015 (Montréal, Inscrit(e) le 22 novembre 2002, 80 ans)
La note : 4 étoiles
Visites : 2 167 

Prison pour femmes

On écrit beaucoup de romans trash, qui remuent les fonds de poubelles, tout en encourageant les désaxés à affiner leur technique. Le meurtre et l’abus sexuel sont devenus d’une banalité répugnante. Âmes sensibles, s’abstenir de lire cette œuvre d’Édouard H. Bond.

« La maison de poupées » de Saint-Jean-de-Matha ferait passer Guantanamo pour un Club Med. On y accueille des femmes trop dangereuses pour être détenues à la prison Tanguay de Montréal. L’horreur les attend sous la férule d’une directrice dévoyée et de son personnel dévoué de brebis galeuses. L’auteur a écrit « de chiennes sales », ça punch plus. Quand les victimes en auront assez de ce régime de violence et d’abus sexuels, la révolte grondera d’autant plus forte qu’une cannibale fait partie de ses belles poupées.

Le sujet est cautionnable, mais le traitement est adapté uniquement aux plaisirs déviants.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Prison de poupées

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Prison de poupées".