L'île du serment de Peter May

L'île du serment de Peter May
(Entry Island)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Tanneguy, le 17 octobre 2014 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 83 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 986ème position).
Visites : 4 168 

Ecossais au Canada au XIème siècle et aujourd'hui

Sime (Simon) est un jeune enquêteur de la police de Montréal chargé d'enquêter sur un crime commis sur une île désolée de l'archipel des " îles de la Madeleine " (embouchure du St Laurent). Mais cette enquête va aussi l'amener à revivre le passé de sa propre famille.

Il descend en effet de paysans pauvres écossais vivant dans les îles de Lewis et Harris ( une constante dans l'oeuvre de Peter May ) chassés lors des grandes famines de la pomme de terre et s'étabissant au Canada ( pour les survivants ! ).

Il retrouvera d'autres descendants de Ecossais et nous fera partager ses émotions lorsqu'il découvre l'histoire de ses aîeux qui intéresse son enquete.

Un livre passionnant

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une promesse en héritage

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans) - 8 septembre 2022

Sime Mackenzie est sergent-détective à Montréal. D’origine écossaise, il parle français, mais c’est sa maîtrise de l’anglais qui va contraindre le lieutenant Crozes à l’emmener sur l’île d’Entrée, petite île québecoise anglophone où a eu lieu un meurtre.
Les relations sont tendues entre Sime et certains membres de l’équipe. Et que l’experte médico-légale soit Marie-Ange, son ex-femme, ne détend pas l’ambiance du groupe.

L’arrivée sur l’île et la rencontre avec Kirsty Cowell, épouse de la victime et principale suspect, provoquent un choc. Lors du premier face à face, il est persuadé qu’il l’a déjà vue ; Chose impossible puisqu’elle n’a jamais quitté son île.
Sime, grand insomniaque depuis sa séparation, va retrouver dans ses rêves, ses cauchemars, des souvenirs du journal de son arrière-arrière-arrière-grand-père, raconté par sa grand-mère.
"Les péripéties de son aïeul le hantaient de plus en plus fréquemment. Et quand il n’était pas éveillé, son subconscient les invoquait pour peupler ses brefs moments de sommeil. Il lui semblait n’avoir aucune échappatoire."
Et malgré les évidences, il ne peut admettre la culpabilité de cette femme.

Une lecture un peu déroutante de ces deux histoires entremêlées.
Une autobiographie du XIX° siècle où l’ancêtre de Sime raconte son enfance sur l’île écossaise de Lewis, la vie dure des paysans, la famine, sa rencontre avec Ciorstaidh, fille du propriétaire terrien, son expulsion en 1850 et son arrivée au Québec.
Et une classique enquête policière réunissant les ingrédients indispensables, un lieu, des cadavres, des soupçons, des relations tendues au sein de la police mais aussi dans le cercle familial, un héros touchant et intéressant.
Une lecture suffisamment agréable pour faire passer un bon moment. Malgré ou à cause du mélange des genres.

Arcade Fire

8 étoiles

Critique de Pytheas (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 57 ans) - 2 octobre 2015

Sime est un jeune flic de Montreal Anglophone qui va être envoyé avec une équipe de flics Francophones, enquêter sur le meurtre d'un gros entrepreneur sur l'archipel des Iles de la Madeleine. Il est sollicité car sur l’île d'entrée, les occupants sont à majorité d'origine britannique, ils sont arrivés au Canada par cargos entiers suite à la crise de la pomme de terre qui a sévi dans le nord du royaume uni au 19ème siècle.
Lorsque Sime est confronté à l'épouse de la victime, un sentiment étrange l’étreint, la sensation inextinguible qu'il la connait, sans que cela paraisse pouvoir être possible.
Les souvenirs de son enfance et les récits de sa grand-mère sur les origines de sa famille et son arrivée au Canada vont alors alimenter ses rêves.
Peter May fait du Peter May, une enquête à 2 faces, l'une au présent, l'autre au passé, qui sont pourtant étroitement liées. La formule est efficace et il est difficile de lâcher ce roman une fois ouvert, un nouvel épisode de l'histoire de l'Ecosse et des îles de Lewis et Harris, nous est ici conté.
Si ça avait été mon premier Peter May j'aurais certainement mis 5, mais voila la trilogie Écossaise reposant sur les mêmes artifices il est difficile de ne pas penser à une martingale, gagnante à tous les coups.

Forums: L'île du serment

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'île du serment".