La légende de saint Julien l'Hospitalier de Gustave Flaubert

La légende de saint Julien l'Hospitalier de Gustave Flaubert

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques , Littérature => Francophone

Critiqué par Catinus, le 6 septembre 2003 (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 101ème position).
Visites : 8 294  (depuis Novembre 2007)

LA PERLE !

Après avoir lu des centaines de romans et des livres de tous genres, il en reste peu qui m'ont secoué à un tel point ; je pense entre 5 et 10. En 1978, j'avais écouté La légende de Saint Julien l'Hospitalier de Gustave Flaubert, lu par Alexandre von Sivers, un tout grand artiste belge, sur les ondes de la RTB, par tranche de 10 minutes. J'avais eu la présence d'esprit de l'enrégistrer sur bande magnétique. Je l'ai écouté des milliards de fois ( la marge d'erreur est proche du zéro ! )


Comment un être humain peut-il écrire une telle merveille ? La Légende de Saint Julien est une sorte de broderie, cousue d'or. Pas une phrase, pas un mot ( et quels mots ! ) n'est superflu. Tout est à sa place pour créer une histoire fantasmagorique qui vous secoue le corps et "l'âme " tout entier. Sous sa plume, on peut retrouver les descriptions troublantes,inquiétantes de Pline l'Ancien. Ajoutez à cela un style d'une perfection absolue, vous arrivez à un écrin qui vous éblouit les yeux. Et la dernière phrase vous donne le coup de grâce : " Et voici l'histoire de Saint Julien l'Hospitalier, telle à peu près qu'on la trouve, sur un vitrail d'église, dans mon pays. "


Italo Calvino nous en parle admirablement : " La Légende de Saint Julien est peut-être le témoignage d'un des plus extraordinaires itinéraires spirituels que l'on ait jamais écrit en dehors de toutes religions. "


J'ai eu le culot de demander à Monsieur Alexandre von Sivers de m'en re-faire une lecture privée, gravée sur c.d. Et depuis le premier septembre 2003, le miracle s'est à nouveau accompli. Que voulez-vous que je vous dise de plus : lisez, relisez cette perle de la Littérature française !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La légende de saint Julien l'Hospitalier [Texte imprimé] Flaubert présentation, notes, chronologie, et dossier-jeu par Patrice Kleff
    de Flaubert, Gustave Kleff, Patrice (Editeur scientifique)
    Flammarion / G.F..
    ISBN : 9782080721112 ; 2,80 € ; 24/08/2000 ; 94 p. p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Quel épilogue !

10 étoiles

Critique de Nicolas D. (Lille, Inscrit le 19 octobre 2006, 40 ans) - 29 juillet 2009

Toute l'étendue des sentiments vertueux, purs et béats est concentrée dans les quelques dernières lignes de ce conte fabuleux.
Y aurait-il du Hugo dans ce Flaubert ci...?
Pleurs et bouleversement(s) garantis... Sublime... Rien n'est plus juste que la référence à Calvino dans la critique principale.
Un chef d'oeuvre.

DECEVANT

9 étoiles

Critique de Pounette (, Inscrite le 31 juillet 2008, 46 ans) - 14 octobre 2008

Flaubert a écrit cette légende qui manque royalement d'originalité. Soyons très clair cette oeuvre n'est autre que la mimésis notamment de Tristan et Yseut ainsi que d'Oedipe Roi. Bref rien d'original. Cependant cette légende de Flaubert m'a permis de mieux comprendre le vitrail aux poissons représenté dans la cathédrale de Rouen. En effet j'ai appris que saint Julien l'Hospitalier nous est narré par le biais de ce vitrail . C'est véritablement la seule chose intéressante dans cette légende.

le plus beau livre jamais écrit !

10 étoiles

Critique de Prince jean (PARIS, Inscrit le 10 février 2006, 48 ans) - 10 juillet 2007

ce court roman est le sommet de la littérature française depuis son origine.
c'est l'unique livre que j'emporterais sur une ile déserte.



Alors le Lépreux l'étreignit ; et ses yeux tout à coup prirent une clarté d'étoiles ;
ses cheveux s'allongèrent comme les rais du soleil; le souffle de ses narines avait la douceur des roses; un nuage d'encens s'éleva du foyer, les flots chantaient.
Cependant une abondance de délices, une joie surhumaine descendait comme une inondation dans l'âme de Julien pâmé; et celui dont les bras le serraient toujours grandissait, grandissait, touchant de sa tête et de ses pieds les deux murs de la cabane.
Le toit s'envola, le firmament se déployait; - et Julien monta vers les espaces bleus, face à face avec Notre-Seigneur Jésus, qui l'emportait dans le ciel.

Gustave Flaubert
1877

Forums: La légende de saint Julien l'Hospitalier

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La légende de saint Julien l'Hospitalier".