Le livre du roi de Arnaldur Indridason

Le livre du roi de Arnaldur Indridason
(Konungsbók)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Haas Nigen, le 14 octobre 2013 (France, Inscrit le 11 août 2013, 32 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (40 840ème position).
Visites : 5 773 

Indridason dans un autre style

On retrouve Indridason dans un tout autre style que celui auquel on a l'habitude.
Ici il est question d'un jeune étudiant islandais et d'un professeur âgé islandais lui aussi qui sont à la recherche du livre du roi, un vieux livre racontant la mythologie nordique très important pour les Islandais mais qui a été volé par les Nazis avant la Seconde Guerre mondiale.

Au final le livre est très bien réussi, l'intrigue est bien construite, les péripéties s'enchaînent et le livre s'avère être parfois drôle tant les aventures des 2 héros sont incroyables.

Le livre se lit très vite tant le suspense est prenant, on peut retrouver un esprit du Da Vinci Code en moins long et moins passionnant toutefois.

Bref, dans un autre style, Indridason réussit une fois de plus à passionner le lecteur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le livre du roi [Texte imprimé] Arnaldur Indridason traduit de l'islandais par Patrick Guelpa
    de Indridason, Arnaldur Guelpa, Patrick (Traducteur)
    Métailié / Bibliothèque nordique (Paris. 2001)
    ISBN : 9782864249382 ; 21,00 € ; 12/09/2013 ; 354 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Atypique de la production d’Indridason

6 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 67 ans) - 25 mars 2024

On sait Arnaldur Indridason profondément enraciné dans la culture islandaise. Même dans ses polars, les références, les considérations purement islandaises sont légion – et c’est aussi ce qui fait l’intérêt de la lecture de ses ouvrages. Là, avec Le livre du roi, on touche un paroxysme en quelque sorte, mais dans une forme qui ne ressemble pas tout à ce qu’il a pu produire à côté.
Le livre du roi c’est Indiana Jones sauce islandaise !
Nous sommes en 1955. Les nazis ont sévi, ont volé pléthore d’œuvres en tous genre dans tous les endroits où ils ont posé leurs bottes et, pour eux, pendant la guerre, et parce que l’ouvrage pouvait rentrer en résonance avec leur obsession de la race aryenne et conforter leur délire, un des ouvrages fondateurs et mythiques de la petite Islande, Le livre du roi a été volé. Il a été volé à un spécialiste islandais des lettres nordiques, professeur installé à Copenhague, au Danemark, un gaillard brillant mais un peu perché et, à dire vrai, un peu prêt à tout.
Valdémar, jeune étudiant islandais passionné par les lettres nordiques, et notamment les sagas islandaises, vient étudier à Copenhague chez le fameux professeur. Il va illico se trouver embringué dans la quête du « livre du roi », jusqu’en Allemagne, au Danemark puis retour en Islande tout en se frottant à des qui ressemblent à tout sauf à des enfants de chœur.
Le roman c’est le récit de cette quête trépidante ; la version islandaise d’Indiana Jones !
Pour découvrir Arnaldur Indridason mieux vaut partir sur un des romans de la série Erlendur. Le livre du roi est trop particulier.

On peut lire

7 étoiles

Critique de Romur (Viroflay, Inscrit le 9 février 2008, 50 ans) - 30 mai 2015

Encore un polar venu du nord, mais moins sombre que les auteurs norvégiens. Un peu (un petit peu) comme dans Le nom de la rose, le jeune étudiant Valdemar part à la recherche d’un célèbre et mystérieux livre à travers l’Europe à la suite de son maître xxx, érudit mais bourru et alcoolique : Le livre du roi, référence incontournable de la littérature médiévale nordique. Face à eux des collectionneurs avides et surtout des nostalgiques du troisième Reich.

Si ce roman m’a donné envie d’aller découvrir les sagas islandaises, il me laisse une impression mitigée, malgré des rebondissements à la Indiana Jones.

Un premier tiers soporifique

2 étoiles

Critique de Nav33 (, Inscrit le 17 octobre 2009, 76 ans) - 26 mai 2015

Si vous n'avez pas encore lu de roman de Indridason , je vous déconseillerais de commencer par celui-ci . Je n'ai pas pu dépasser le premier tiers et j'ai abandonné cette histoire de jeune étudiant , de vieux professeur fantasque et irascible et de mystérieux manuscrit , ces thèmes n'étant pas ma tasse de thé. Je sais bien que les sagas nordiques sont un élément incontournable de la culture et de l'identité islandaise , mais je n'arrive pas à m'y intéresser. Si vous êtes comme moi choisissez "la cité des jarres" , "La femme en vert " et bien d'autres romans passionnants d'Indridason.

Un manuscrit authentique contre une vie

6 étoiles

Critique de Isad (, Inscrite le 3 avril 2011, - ans) - 12 avril 2014

Ce livre est une recherche à rebondissements dans un court laps de temps pour retrouver un manuscrit volé pendant la guerre, trésor national islandais qui raconte une ancienne saga nordique. Les péripéties sont classiques dans un après guerre glauque où les vies sont éliminées sans sourciller de part et d’autre.

L’intérêt réside dans l’attachement d’un étudiant en quête de père à un professeur bourru et aventureux en poids au remord d’avoir failli à son idéal d’héroïsme tragique. Et le seul prix Nobel islandais de littérature intervient brièvement dans le récit, clin d’œil au grand patrimoine de cette petite île. On apprend ainsi quelques petites choses et l’histoire se lit vite mais l’impression dominante reste celle du ‘‘déjà lu’’.

IF-0414-4207

Excellent

10 étoiles

Critique de Camille601 (, Inscrite le 21 janvier 2013, 34 ans) - 18 février 2014

A lire absolument si vous aimez les livres, les manuscrits et l'Islande !

C'est l'histoire d'un jeune étudiant passionné par les manuscrits islandais et qui part faire ses études à Copenhague. Il y rencontre son professeur qui devient son mentor : il l'admire tout en pestant contre lui, c'est une très jolie relation qui va se créer entre eux, c'est très agréable à lire.

Le fil rouge du livre est la recherche d'un vieux manuscrit, cela les mène d'aventures en aventures et l'auteur réussit à nous captiver.

Très bon moment de lecture

Saga islandaise

2 étoiles

Critique de Catherine de france (, Inscrite le 17 avril 2008, 60 ans) - 8 novembre 2013

Un roman complètement différent des précédents. Il est préférable de bien connaitre les contes et légendes islandaises pour apprécier pleinement ce roman.

du suspense

8 étoiles

Critique de Granite (, Inscrit le 11 juillet 2010, 46 ans) - 15 octobre 2013

C'est un auteur que j'apprécie tant sur le fond que sur la forme. Celui-ci sort un peu de sa production habituelle mais c'est le type de livre que nos mains n'arrivent pas à lâcher. Un récit haletant et plein de découvertes avec au final une belle réussite.

Forums: Le livre du roi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le livre du roi".