Dernières nouvelles du Sud de Luis Sepúlveda, Daniel Mordzinski (Photographies)

Dernières nouvelles du Sud de Luis Sepúlveda, Daniel Mordzinski (Photographies)
(Últimas noticias del Sur)

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures , Littérature => Sud-américaine

Critiqué par Frunny, le 15 août 2013 (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 57 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 223 

United colors of Patagonie !

Luis Sepúlveda, écrivain, est né au Chili en 1949. Il a voyagé à travers toute l’Amérique latine. Il est l’auteur du best-seller "Le Vieux qui lisait des romans d’amour".
Daniel Mordzinski, photographe, est né à Buenos Aires en 1960. Il travaille depuis 30 ans à un ambitieux «atlas humain» de la littérature, au travers de portraits des auteurs les plus connus des lettres ibéro-américaines.
En 1996, Ils partent pour un long voyage à travers la Patagonie, de San Carlos de Bariloche au Cap Horn et en rapportent ce livre d’aventures, de rencontres, de témoignages. Ce voyage sans but, sans boussole, est aussi le formidable roman d’un monde à jamais disparu.

Un ouvrage attirant par sa forme (alternance de récit et de photos noir et blanc), de courts chapitres. Un recueil de nouvelles posthumes, l'histoire des vaincus (les indiens de Patagonie).
Des paysages uniques : "la steppe patagonne invite les humains au silence car la voix puissante du vent raconte toujours d’où il vient et, chargé d'odeurs, dit tout ce qu'il a vu".
"un ciel où les nuages sont à portée de main".
Des nouvelles fortes associées à des clichés qui soulignent les propos de l'auteur.
A la rencontre d'Hommes uniques:
El Tano, luthier originaire de Calabre, à la recherche du bois idéal pour fabriquer ses instruments.
Dona Delia Rivera de Cossio, née en 1901 et qui porte l'histoire de sa terre sur son visage.
La légende du shérif Martin Sheffieds, l'un des plus grands mythes de la Patagonie.
El Duende (le lutin) rencontré à El Bolson.
Don Pascual et les Gauchos, lors de la cérémonie du marquage du bétail. Des hommes avec qui manger un asado et boire le maté est une religion.
Un voyage sublime qui porte le sceau indélébile des adieux. Un récit sincère sur la condition des indiens et l'avidité des propriétaires fonciers, souvent étrangers (Benetton, Ted Turner, ... )
Le désengagement et l'indifférence de l'état argentin pour ces terres et ces hommes situés au delà du 42 ième parallèle.

J'ai été séduit par cet ouvrage intelligent qui associe à merveille voyage, Histoire, géographie et qui transpire l'humanité dans ce qu'elle a de plus vrai.
Un véritable coup de coeur !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Dernières nouvelles du Sud

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Avec plus d'impatience encore! 2 Provisette1 15 août 2013 @ 16:21

Autres discussion autour de Dernières nouvelles du Sud »