Les Ragazzi de Pier Paolo Pasolini, Gérard-Georges Lemaire (Traduction)
(Ragazzi di vita)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Leo Burckhardt , le 17 mai 2013 (Inscrit le 25 janvier 2013, 36 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 247 

Une évocation saisissante de l'Italie post-Seconde Guerre Mondiale

Les Ragazzi, ce sont les petites frappes, les adolescents démunis qui traînent dans les rues et les décombres de Rome, peu après la Seconde Guerre Mondiale. Pier Paolo Pasolini décrit leur quotidien assez pathétique fait de petits larcins, de trafics en tous genres, et de beaucoup d'ennui. Il raconte leurs amitiés, leurs quelques péripéties amoureuses... Surtout, il restitue leur langage, leur argot et leurs expressions particulières, ce qui donne une touche à la fois chaleureuse, âpre et vivante au roman. Pour autant, les protagonistes du roman sont loin d'être des enfants de chœur : ils sont parfois violents, impulsifs, cruels mêmes, et les multiples combines qu'ils mettent au point se terminent souvent mal. "Les Ragazzi" évoque l'atmosphère des premiers films de Pier Paolo Pasolini (Accatone, Mama Roma) qui prennent aussi le parti pris esthétique d'un certain "réalisme social". Cependant la narration est ici plus dense, plus crue aussi. J'ai trouvé le roman extrêmement bien écrit, même s'il n'est pas toujours facile à lire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les Ragazzi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Ragazzi".