Nouvelles complètes : Volume 2 (1963-1970) de J. G. Ballard

Nouvelles complètes : Volume 2 (1963-1970) de J. G. Ballard

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Nouvelles

Critiqué par AmauryWatremez, le 15 novembre 2011 (Evreux, Inscrit le 3 novembre 2011, 53 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 860 

gentleman en période d’Apocalypse

« Le consumérisme n'a plus beaucoup le choix, il essaie de muter. Il a tâté du fascisme, mais ce n'est pas assez primitif. Il ne lui reste que la folie pure et simple… ».

Il est des livres dont on se dit qu’on les a toujours aimé, un peu comme les femmes dont on tombe amoureux, elles ont toujours fait partie de notre vie. Ballard décrit notre société, s’en moque, lui trouve des parts d’ombre mais aussi de poésie. Les nouvelles qu’il écrit pendant cette période ne sont même plus exactement de la Science-Fiction, encore moins ce que l’on appelait la « New Thing » mais cela n’a pas d’importance, Ballard reste dans le champ du genre car il lui donne un éventail infinie de possibilités, le champ de possibles est partout, ici, maintenant, ailleurs, plus tard, plus tôt, dans d’autres univers. Peu importe que l’anticipation technique ne soit pas pertinente, un peu comme dans les histoires de Philip K. Dick qui fait fonctionner ses androïdes avec des bandes magnétiques, Ballard lui utilise des bandes perforées pour ses ordinateurs, ce qui est sans doute moins performant qu’une clé USB mais plus poétique.

Il est possible que la fin du monde, la révélation finale, n’intervienne que lorsque nous serons enfin parvenus à l’Age d’or, peut-être a-t-elle déjà eu lieu au moins dans les cœurs et les esprits ainsi que semble le suggérer le gentleman discret et lucide qu’était cet auteur. Pour les esprits éclairés, les derniers temps, c’était déjà il y a deux-mille ans. Pour certains poètes, nous sommes seulement le rêve d’un dieu endormi. Il règne actuellement un tel esprit grégaire, un tel esprit de fourmilière, une telle absence de liberté quand on y réfléchit un tout petit peu. La science-fiction de cet auteur est devenue alors par nécessité de plus en plus intériorisée. Elle se libère des codes habituels et des schémas de narration privilégiant le spectaculaire, le style devient important. La catastrophe, chez Ballard, se perçoit de manière très légère au départ. Ce n'est que peu à peu qu'elle se découvre. Seuls les personnages possédant un minimum de lucidité la préviendront mais il est toujours trop tard. Ce recueil comporte des nouvelles qui font partie de la période déjà sombre de l'auteur avant qu'il ne se lance dans l'anticipation sociale avec "Crash!" qui se trouve déjà en filigranes dans une ou deux nouvelles tout comme « la Foire aux atrocités ». On retrouve chez lui toute l’excentricité qui sous-tend la Science-Fiction anglaise et ce refus tranquille des convenances, le même questionnement sur la fin du monde, le refus de tous les totalitarismes, sujets qui courent de « Doctor Who » à Georges Orwell.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Nouvelles complètes [Texte imprimé] J. G. Ballard édition établie sous la direction de Bernard Sigaud traductions de l'anglais par Guy Abadia, Paul Alpérine, Pierre Billon... [et al.]
    de Ballard, J. G. Sigaud, Bernard (Editeur scientifique)
    Tristram
    ISBN : 9782907681780 ; 29,40 € ; 15/10/2009 ; 690 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Nouvelles complètes / J. G. Ballard

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nouvelles complètes : Volume 2 (1963-1970)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nouvelles complètes : Volume 2 (1963-1970)".