Les Tours de Bois-Maury, tome 1 : Babette de Hermann

Les Tours de Bois-Maury, tome 1 : Babette de Hermann

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par CC.RIDER, le 8 octobre 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 633ème position).
Visites : 3 327 

Une saga historique fort réussie

Au Moyen-Age, dans un champ, des paysans moissonnent pendant que des seigneurs chassent alentour. L'un d'eux, le chevalier Geoffroy remarque une jeune et jolie paysanne, Babette, la viole avant de se retrouver avec un épieu planté dans le dos. On arrête le coupable du meurtre, Germain, l'amoureux de Babette, maçon bâtisseur de cathédrale de son état. Il devra subir le jugement de Dieu : sa main plongée dans des braises doit guérir en trois jours sinon il sera pendu. Pendant ce temps, Aymar de Bois-Maury, l'hôte de Messire Eudes, n'a qu'une obsession : récupérer son domaine et son château. Il prend fait et cause pour Germain...
Un premier tome d'une longue saga historique fort réussie à tous points de vue. Graphisme particulièrement soigné, jolies couleurs, grand souci du détail qui va même jusqu'aux vocabulaire et aux tournures des dialogues. C'est une époque rude, sauvage et cruelle que nous décrit Hermann avec un grand réalisme. On souffre beaucoup, on se bat, on crève de faim, on vole, on viole, on torture allégrement. La vie est une tragédie, les amours sont impossibles, les faibles toujours perdants et les puissants sans pitié. Une histoire qui démarre très fort et qui, espérons-le, tiendra ses promesses dans la durée.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Babette [Texte imprimé] dessins, scénario, Hermann
    de Hermann,
    Glénat / Collection Vécu (Grenoble).
    ISBN : 9782723428880 ; 10,95 € ; 15/11/1984 ; 46 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Odorant Moyen-Âge

7 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 43 ans) - 10 août 2014

Ce qu'on retient surtout du dessin de Hermann dans ce premier tome, c'est ce côté terreux, cette matière, dans les corps et les paysages. C'est un graphisme tactile et odorant, pour peu que l'imagination y soit!

Une entrée en matière qui installe l'atmosphère et les psychologies avec subtilité : on comprend très vite qu'au Moyen-Âge, les modes de pensée et de communication étaient différents mais l'auteur se garde d'employer des clichés pour nous en faire prendre conscience. On fait connaissance avec Aymar de Bois-Maury, qu'on suppose errant mais respecté, et son rêve de reprendre le domaine des Tours de Bois-Maury dont il fut un jour chassé... Par qui et pourquoi, ce n'est pas dans ce tome qu'on le saura.

Néanmoins, ses valeurs et le monde dans lequel il vit sont clairement établis et c'est, pour un support court comme la BD, habilement mené. Le scénario (mention spéciale pour la qualité des dialogues) et le dessin sont d'une complémentarité sans faille.

On n'est pas dans l'ésotétique-religieux-mystérieux mais dans le brut, le rude. Celui des ours et des effluves de bête.

Forums: Les Tours de Bois-Maury, tome 1 : Babette

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Tours de Bois-Maury, tome 1 : Babette".