Projet de paix perpétuelle de Immanuel Kant, Jean-Jacques Barrère (Autre), Christian Roche (Autre)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Moisette, le 8 septembre 2011 (Inscrit le 24 juillet 2011, 30 ans)
La note : 2 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (55 628ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 953 

L'incompréhensible Kant

Le voilà donc le fameux Projet de paix perpétuelle d'Emmanuel Kant !
Qu'en retenir, alors ?

Pas grand chose, en vérité. L'écriture est tellement diffuse et surtout alambiquée que l'auteur se perd dans un fatras pseudo-philosophique, guère aidé par ses accumulations poussives et sa surenchère stylistique.

Là où le propos est le plus confus et inintéressant, c'est dans les poussées mégalomanes de Kant qui se croit plus qualifié que ses confrères ayant écrit sur le sujet.

Le philosophe a le sens de l'autosatisfaction, content pour lui.

Mais, il ne suffit pas d'employer un langage complexe pour convaincre et si le bouquin témoigne à l'occasion de bonnes idées, il est malheureusement trop mal rédigé pour captiver.

On comprend que le livre ait pu séduire à l'époque, le contexte révolutionnaire y était favorable mais aujourd'hui, il apparaît assez soporifique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De la concorde entre les peuples

8 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 46 ans) - 6 août 2021

Emmanuel Kant se lance dans la philosophie du droit et de l'histoire, afin de mettre fin à l'insatisfaction chronique des conflits entre Etats. Il conçoit qu'une négociation entre eux doive être instituée de manière chronique et régulière, et imagine une forme de fédéralisme universel qui régulerait les différends, au bénéfice d'un législateur et d'un arbitre internationaux, qui manquent par définition à la communauté internationale, basée sur la souveraineté. Ce projet utopiste relève de l'appel à la raison et de la lutte contre l'arbitraire des combinaisons stratégiques, la guerre étant déclarée par ceux qui ne connaissant rien à la diplomatie et aux conflits armés. Il emprunte à Erasme et Freud pour bâtir cet essai, en citant les intéressés.

Cette étude utopiste reste ardue, demande une concentration certaine, mais fait éminemment réfléchir, notamment sur l'idée de paix, bien sûr, mais aussi d'humanisme, et, en cela, elle s'avère fort utile.

Forums: Projet de paix perpétuelle

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Projet de paix perpétuelle: droit de réponse 9 Perteo 23 juillet 2012 @ 11:17

Autres discussion autour de Projet de paix perpétuelle »