Drenaï - Druss la Légende de David Gemmell

Drenaï - Druss la Légende de David Gemmell
(The first chronicles of Druss the legend)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Tommyvercetti, le 16 mars 2011 (Clermont-Ferrand, Inscrit le 18 décembre 2006, 34 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 258ème position).
Visites : 4 238 

La hache va hacher grave.

Description de l'éditeur :
"Son nom est Druss. Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays drenaï. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu… S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Déterminé à retrouver son épouse, rien ne devra se mettre en travers de son chemin. Mais la route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté. Car sa quête le mènera jusqu’au bout du monde. Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende… "

Bien...

C'est vrai que, pour du bourrin, c'est du bourrin. L'auteur évince volontairement les passages plus lents pour foisonner dans les ellipses et se concentrer sur l'aventure et l'action.
On peut dire de ce livre (même s'il n'en est pas forcément de même pour "Légende") que c'est de la fantasy de base. Il n'y a rien qui sorte le récit de l'ordinaire, ni dans les personnages, ni dans l'histoire (surtout pas dans l'histoire !). L'écriture est très simple et nous entraîne bien ; j'ai fini le livre en une dizaine de jours (je lis lentement) et je ne me suis pas ennuyé une seconde. Si vous voulez être happé par une histoire sans vous prendre la tête, tout en ressentant quand même des émotions, ce livre est très bien. Mais pour celui qui cherche un "bon" livre dans le sens d'un livre complet qui irait au fond des choses en les racontant avec justesse et beauté, alors c'est pas trop la bonne lecture.
On sent quand même, ou bien est-ce parce que je sais que c'est le cas, qu'il s'agit d'un récit dérivé : créé après Légende pour narrer l'histoire de Druss. Celui-ci est moins en profondeur, et moins prenant, moins véridique je trouve. Druss est le personnage type du bourrin avec un grand cœur mais rien dans la tête. Il nous émeut, mais nous agace aussi. Son invincibilité aussi est agaçante, et il y aurait sûrement eut mieux à faire si l'auteur n'avait pas été comme un enfant qui saute les passages lents et qui veut voir juste les scènes d'action. C'est l'impression que j'ai eue, et pour faire un livre à la hauteur du défi qu'il s'était lancé en narrant la quête de Druss pour retrouver sa femme, il aurait du raconter ce qui se passe entre la bataille A et la bataille B. Le livre semble être un prétexte pour une histoire creuse et beaucoup d'action et d'héroïsme.
Les personnages sont superficiels et, mis à part Druss, semblent ne pas avoir d'histoire ou de personnalité complexe. Les bons sont bons, les méchants sont méchants ; et quand un méchant n'est pas si méchant que ça, c'est un bon. L'amour y est aussi raconté assez simplement, et les émotions en général sont de simples illustrations, juste des adjectifs pour soutenir une action. La personnalité d'un personnage en elle même n'est utilisée que pour préparer à son action, et rien de plus.
Voila donc, je vais y penser à deux fois avant de me lancer dans "la légende de Marche-Mort" et dans "Waylander".
Celui-ci a été en général un moment de détente, mais autant que regarder une série à la télé. C'est agréable et ça nous permet de fuir quelque temps. Mais c'est loin de nous bouleverser, ou de nous tenir haletant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Druss la légende [Texte imprimé] David Gemmell traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Alain Névant
    de Gemmell, David Névant, Alain (Traducteur)
    Milady
    ISBN : 9782811202569 ; 8,20 € ; 21/01/2010 ; 512 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Druss le barbare

7 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 38 ans) - 5 juin 2019

Légende ou pas, Druss ne s’embarrasse pas de fioritures. A part l'amour qu'il porte à sa femme, c'est un guerrier pur et dur. Un véritable colosse qui ne fait pas de distinction entre les arbres qu'il abat et les crânes qu'il fend en deux.

L'univers déjà bien établi m'a un peu échappé. Je me suis surtout concentré sur les nombreuses et sanglantes scènes de bataille déclenchées par Druss dans les villes qu'il traverse. Un voyage pas par pur plaisir mais pour retrouver sa femme voyante kidnappée par des brigands.

Sa quête tient en haleine grâce à ce bulldozer invincible pouvant tenir tête sans problème à une armée entière. Tu te demandes s'il finira enfin par trouver un combattant à son niveau et s'il arrivera à retrouver sa femme.

Une hache, une brute et un auteur magique

10 étoiles

Critique de Nabu (Paris, Inscrit le 26 février 2005, 36 ans) - 6 juin 2013

Druss la Légende est encore actuellement l'un de mes livres préférés. L'ayant lu probablement vers 16-17 ans, on aurait pu penser que c'était un amour de jeunesse...mais non. Car tel est le pouvoir de sieur David Gemmell. Je l'ai relu plusieurs fois ces dernières années sans jamais m'en lasser. En effet, l'auteur a une telle force de narration que chacun de ses écrits vous transporte dans un monde où l'épique côtoie l'aventure, où les héros prennent place pour défendre les faibles, où le mal se cache sous différentes formes et où il se fait botter le cul par des sauveurs par des hommes sentant bon la testostérone. Chaque personnage est une force de la nature qui parcourra un chemin spirituel pour devenir un homme meilleur.

Parmi tous ces personnages, Druss est mon préféré.

Cet opus retrace sa vie de 17 ans : âge auquel son amour se fait enlever par une bande d'esclavagistes pendant qu'il coupe du bois dans la forêt (Heureusement qu'il était bûcheron et pas mineur, il m'aurait fait moins rêver avec une pioche le Druss), jusqu'à ses 45 ans.

Le livre est divisé en quatre parties qui relatent différentes périodes de la vie de Druss.

La force de ce récit vient tout d'abord des personnages. Il est impossible de ne pas aimer Druss. Certes, c'est une grosse brute incapable de compromis mais il sert le bien et ne se servira pas de sa force autrement. Certes, le fait qu'il s'en tire toujours malgré les situations improbables agace certaines personnes. Mais on s'en fout, c'est ça la magie de ce récit et ce n'est donc pas une critique acceptable à mes yeux.

En effet, quoi de plus énorme que de voir un personnage triompher de l'ennemi, du méchant, à 1 contre 10 au nom de la justice et du bien. Oui, Druss est un personnage manichéen. Il n'y a pas de teinte de gris avec lui. Il y a les méchants et les gentils. Point. De toute manière, on y croit à sa puissance car Druss est une énorme brute qui bouffe de la virilité au petit déjeuner. Il a une grosse hache, des gros muscles, il gronde quand il parle et l'éclat de ses yeux bleus est glacé. NUF SAID, c'est un badass.

De plus, toutes les critiques possibles disparaissent grâce au style d'écriture qui sert magnifiquement ce récit. Les phrases sont courtes et nerveuses, ce qui permet les meilleures descriptions de combat que je n'ai jamais lues. Les dialogues ne sont pas en reste avec parfois des réparties sèches et comiques, parfois avec des discussions plus approfondies sur des thèmes de la vie qui touchent par leur simplicité et leur vérité.
Il s'agit d'un des romans qui m'a réellement touché, qui m'a fait vivre des émotions. Les personnages et leurs environnements ont rarement été aussi palpables que dans ce récit.

En conclusion, vous êtes un fan de fantasy qui apprécie les gros muscles, les bonnes réparties et l'action combiné à un poil de réflexion sur la vie? Foncez sur ce livre. Il est fait pour vous. C'est à mes yeux, à ce jour, le meilleur bouquin de fantasy que j'ai pu lire.

De l'action, rien que de l'action.

6 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 13 juillet 2011

L'auteur ne s'encombre pas avec les détails, ni avec les profils psychologiques plus que sommaires. Seules la baston et la quête du héros comptent dans ce récit où tout se passe très rapidement.
Sans être passionnant, cette histoire reste divertissante et l'on pourrait la qualifier de lecture de vacances (sans connotation péjorative) tant l'intrigue est linéaire et ne nécessite que peu de réflexion.

Druss, bucheron de formation, est une force de la nature, au caractère susceptible et bien trempé quelque peu limité intellectuellement, et n'aspirant qu'à une vie paisible. Alors qu'il est en plein travail, une bande de brigands attaque son village massacrant tout le monde hormis les jeunes femmes destinées à être vendues au marché en tant qu'esclaves. Malheureusement pour notre héros, son épouse fait partie du lot, et se dessine alors pour Druss un destin fait de rencontres, de guerres et de massacres.

Forums: Drenaï - Druss la Légende

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Drenaï - Druss la Légende".