De Cape et de Crocs, tome 2 : Pavillon noir ! de Alain Ayroles (Scénario), Jean-Luc Masbou (Dessin)

De Cape et de Crocs, tome 2 : Pavillon noir ! de Alain Ayroles (Scénario), Jean-Luc Masbou (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Voie Lactée, le 1 mars 2002 (Annecy, Inscrit le 18 juin 2001, 60 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 241ème position).
Visites : 4 502  (depuis Novembre 2007)

C'est le cartoon de la course au trésor !

Tout commence par une pièce de théâtre forain qui donne l'idée d’une escroquerie, qui va se finir sur un chebec pirate où nos deux compères vont mettre la main sur la carte d'un trésor (voir tome 1).
Maintenant, voilà nos deux compères, le renard (français) Armand Raynal de Maupertuis et le loup (espagnol) Don Lope de Villalobos y Sangrin, lancés dans une vraie course au trésor lors de laquelle, bien sûr et nécessairement, ils poursuivent, dans un premier temps, ceux qui ont la carte, de l'île de Malte à un trois mâts et un vaisseau fantôme (oui, c'est celui auquel vous pensez), en passant par les restes de l'Atlantide engloutie. Ouf !
Une suite de BD d'aventure avec un zeste de fantastique, qui prend finalement une tournure plutôt conventionnelle, d’ailleurs le méchant du premier tome (pire que le capitaine crochet) prend du volume et les personnages secondaires du tome 1 deviennent les comparses des héros, notamment Kader, le Janissaire, Eusèbe, le lapin et Hermine, la gitane.
Certes, il y a encore, comme dans le premier tome, les pages d’humour avec les dialogues extraordinaires et les mimiques animalières et humaines dessinées avec brio, mais l’emprise du premier tome est retombée.
Est-ce le fait que l’humour dérape dans le cartoon ? La poursuite dans Malte, les affreux pirates, en sont l’illustration.
La qualité des dessins est très plaisante et ils soutiennent toujours bien, par leurs détails, les rebondissements de l'histoire et la narration (le coup de crayon de Jean-Luc MASBOU pour les sentiments exprimés par les visages et les attitudes est excellent).
Le plaisir est toutefois moindre, dans l’ensemble, et je pense que c’est le risque d’une aventure en plusieurs tomes, car maintenir le lecteur en haleine par l'intrigue est une chose, maintenir son émerveillement sur une longue histoire en est une autre.
Je vais attaquer le troisième tome et j'ai moins les crocs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Pavillon noir ! [Texte imprimé] scénario, Alain Ayroles dessin, Jean-Luc Masbou
    de Masbou, Jean-Luc (Illustrateur) Ayroles, Alain (Scénariste)
    Delcourt / Terres de légendes (Paris)
    ISBN : 9782840551430 ; 14,50 € ; 01/01/2004 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Pas emballé...

5 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 11 novembre 2010

Je réitère le même avis que pour le tome 1, non décidément cette histoire m’ennuie malgré ses qualités certaines au niveau de la mise en page et des couleurs, qui ne suffisent pas à compenser un manque de rigueur dans le scénario et des dialogues souvent redondants.

Et puis je ne vois vraiment pas ce qu’on peut trouver de drôlissime ici, drôle à la limite, et encore… moi en tous cas, je n’ai pas ri à m’en décrocher les crocs… C’est donc parce que j’ai découvert cette BD grâce aux bonnes critiques, et que j’ai ensuite été déçu par rapport à mes attentes, que je me fais un devoir d’éviter des déconvenues aux futurs lecteurs…

Encore du fleuret

9 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 43 ans) - 22 décembre 2007

J'ai moi aussi un petit faible pour Eusèbe, il faut l'avouer, et la prestence de Don Lope (un peu trop fier mais si tendre ;-)).

Toujours un rythme enlevé, toujours des rebondissements dignes du style, des aventures, même si dans la droite descendance des exploits de corsaires et autres péripéties, toujours très prenantes, puisqu'elles s'accrochent à votre sourire.

Encore!

J'aime Eusèbe !

10 étoiles

Critique de Poupi (Montpellier, Inscrit le 11 août 2005, 32 ans) - 6 janvier 2007

Un second tome qui confirme les premières impressions : cette bande dessinée est décidément super bien menée ! L'aventure continue sur les flots, histoires de pirates et de bateaux fantômes, d'Atlantide et de flottes de guerre.
Comme l'a dit Voie Lactée, les personnages prennent plus d'ampleur, le méchant Capitan Maltais qui ressemble au Scorpion (BD de Marini), le chef des pirates un peu déjanté, et Eusèbe le lapin (Eusebio pour Don Lope) est mon personnage préféré, celui que je trouve le plus drôle, ce petit lapin aux répliques hilarantes et pathétiques.
"De capes et de crocs" regorge de nombreuses références à la littérature ; on entend parler du Cid, de Molière, et de Baudelaire par exemple. Vraiment, une excellente BD !

" - Allez-y, Eusèbe, montrez-leur comment meurt un lapin !
- Heeeeu justement, ça meurt pas très bien un lapin, ça veut pas mourir, surtout ! "

A cent à l'heure

9 étoiles

Critique de Belial (Anvers, Inscrit le 25 août 2005, 43 ans) - 9 mai 2006

Un deuxième tome presque aussi réjouissant que le premier. L’ensemble des protagonistes se retrouve dans une course effrénée à la carte au trésor sur lequel chacun essaye de mettre la main. A nouveau l’ombre de Molière et de quelques-uns de ses illustres contemporains n’est jamais loin, et l’auteur nous offre un festival de quiproquos, poursuites et retournements de situation tous plus rocambolesques les uns que les autres. La décontraction d’Armand et Don Lope, les deux héros, en toute circonstance, est toujours aussi ravissante. Les dialogues soignés et les alexandrins sont à nouveau au rendez-vous, et en font une BD à la propension à relecture particulièrement élevée. Une valeur sure.

Forums: De Cape et de Crocs, tome 2 : Pavillon noir !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De Cape et de Crocs, tome 2 : Pavillon noir !".