Sire de Jean Raspail

Sire de Jean Raspail

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par CC.RIDER, le 6 mars 2010 (Inscrit le 31 octobre 2005, 66 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (50 654ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 249 

Une épopée royale

Une nuit de février 1999, Philippe Pharamond de Bourbon, descendant des Capétiens, est sacré roi de France dans la cathédrale de Reims. Mais la France endormie n'a rien su de l'équipée qui, depuis l'Atlantique, l'a mené à cheval à Saint-Benoît-sur-Loire, puis Saint-Denis, échappant au policier des Renseignements généraux que le ministre de l'Intérieur a lancé à ses trousses. Quelques jeunes royalistes fervents l'encadrent et le protègent, telle une garde d'honneur.
Un joli conte philosophique illustrant le rêve du retour du roi. Peut-on parler de roman monarchiste ? Pas vraiment, juste de roman tout court qui mariant l'histoire et la légende, le merveilleux et le réel, nous fait passer de l'énigme de la sainte ampoule à la France des autoroutes et des multinationales. Avec "Sire", Jean Raspail nous propose une belle histoire de chevalerie au plus haut sens du mot, pleine de suspens et de grandeur dans la lignée des histoires de la Table ronde et de celles de la quête du Graal. Magnifique. Du grand Raspail !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Roman contre-révolutionnaire

1 étoiles

Critique de Rafiki17 (, Inscrit le 30 juin 2012, 30 ans) - 30 juin 2012

Passionné d'Histoire, je dois bien avouer que le sujet du roman m’intéressait particulièrement. Mais quelle déception ! J'ai arrêté à la moitié (que l'on me pardonne !) tellement ce roman est caricatural, en gros, la Révolution est la pire chose qui est arrivée à la France, les républicains sont tous des affreux et les rois et leurs partisans sont tous nobles, chevaleresques, au coeur pur. J'avais même parfois l'impression de lire un texte de l'Action française (notamment à la page 140 - là où je me suis arrêté - avec la description des inventaires des biens du clergé dans la "funeste" année 1906), c'est dire ! Bon peut-être que que le roman évolue ensuite et devient plus pondéré dans des propos moins contre-révolutionnaires, mais je n'ai pas eu le courage de continuer. Ce roman m'a permis de réfléchir sur le fait qu'une histoire peut apparemment être intéressante en apparence (donc dans sa forme) mais que le fond peut s'avérer très décevant, au point d'en être décourageant.

Histoire et histoires de France

4 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 65 ans) - 19 avril 2010

Ce "thriller épique, catholique et royal" ne m'a pas franchement séduit.
On suit plusieurs "histoires" très différentes.
D'abord, l'Histoire des derniers jours de la monarchie et les comportements extrêmes , abominables du peuple.
On apprend aussi l'épopée du Saint Chrême de la révolution à l'année 1999.
Puis , parallèlement à ces deux narrations excessivement historiques, on suit Philippe Pharamond de Bourbon, descendant des rois de France, sa soeur Marie, ses compagnons et les derniers royalistes qui vont permettre au dernier roi de France d'aller jusqu'à Reims se faire couronner. On assiste , pendant ces chapitres, à de nombreux clichés , des passages où intervient le surnaturel, à des conversions miraculeuses.
Peu de plaisir pour moi à la lecture de ce roman de M. Raspail que je crois avoir lu pour la première fois.

Surréaliste et magnifié

8 étoiles

Critique de Isabella (Paris, Inscrite le 19 décembre 2009, 42 ans) - 4 avril 2010

Un bien beau et original roman que nous livre encore Jean Raspail avec ce livre inclassable et jubilatoire. A lire !

Forums: Sire

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Décès de Jean Raspail 8 Martin1 3 août 2020 @ 21:32

Autres discussion autour de Sire »