La griffe du chien de Don Winslow

La griffe du chien de Don Winslow
( The power of the dog)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par CptNemo, le 24 juillet 2009 (Paris, Inscrit le 18 juin 2001, 50 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (726ème position).
Visites : 9 589 

Un polar coup de poing, véritable merveille

Alors que nous sommes saturés de polars plutôt mous, ennuyeux et remplis de sérial killer, il est étrange qu'on n'ait pas plus parlé de ce chef d'œuvre. Oui un chef d'œuvre, dans la lignée des meilleurs Ellroy. Un livre qui me réconcilie avec un genre qui commençait à me lasser un peu tant il tourne en rond. Oubliez les usines Connely, Mankell et compagnie pour lire quelque chose qui a beaucoup plus d'ampleur et d'ambition.

« Il existe deux choses dont le peuple américain ne veut pas : un autre Cuba sur les territoires d’Amérique centrale, et un autre Vietnam » Ronald Reagan.

Cette phrase, en exergue d'un des chapitres du roman, explicite bien le fond du roman : comment les USA pour financer la lutte contre les mouvements d'extrême gauche en Amérique centrale ont eu une attitude plus que complaisante vis à vis des narcotrafiquants. « La griffe du chien » se penche donc sur la drôle de guerre menée par les USA contre le trafic de drogue.

Fin des années 70's, début des années 80 Arthur Keller, ancien de la CIA est engagé par le DEA, l'agence américaine de lutte contre la drogue. Il collabore avec un policer mexicain Miguel Angel Barrera pour faire tomber les cartels mexicains. Il ne comprend qu'après l'opération qu'il a été manipulé par Barrera pour nettoyer le terrain pour que celui-ci puisse mettre en place sa propre organisation avec l'aide de ses neveux, Adan et Raul. Art, "le seigneur de la frontière" commence alors sa croisade contre les Barrera, croisade qui lui coûtera cher, très cher. Pour le lecteur c'est le début d'un tourbillon qui l'emportera au royaume du mal.

« La plupart de ses nuits, il les passe avec ses morts.
Ils sont en nombre et toujours disponibles. »


« La griffe du chien » qui s’étend sur une période de 25 ans, c'est un livre extrêmement bien documenté qui nous parle du monde des narcotrafiquants et de tout les horreurs qui l'accompagnent : l'extrême violence, le racket, le financement par la CIA de la lutte contre les mouvements marxistes grâce au trafic de drogue, l'incroyable ampleur de la corruption, le rôle des milices d'extrême droite, de l'église et de l’Opus Dei, la main mise des narco sur le gouvernement mexicain... Le genre de bouquin qui ne vous rend pas franchement optimiste sur l'état du monde. Probablement Le Livre sur les trafic de drogue aux Amériques.


Mais "La griffe du chien" ca n'est pas juste un reportage ou un document extraordinaire, c'est également un très beau roman, prenant, haletant, brillant duquel le lecteur sort choqué, rincé.

Les personnages sont incroyablement vivants et très bien campés. Quel que soit leur camp, ils sont hantés par les actions qu'ils sont amenés à commettre et sont en quête d'une rédemption qu'ils auront bien du mal à trouver. Les scènes d'action sont magistrales et très prenantes mais l'auteur sait aussi faire des pauses et introduire des moments de calme sans jamais casser le rythme. Le livre solidement construit, nous promène de la Colombie aux USA, en passant par le Mexique, le Honduras et même en Chine. La violence est omniprésente mais contrairement à beaucoup de polars elle n'est jamais gratuite.

Au final un roman avec un souffle rare, véritable épopée tragique hantés par la haine, la peur et la violence que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

PS : Fayard n’a pas traité comme il l’aurait fallu un livre d’une telle qualité, le livre est bourré de coquilles. C’est véritablement honteux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La griffe du chien [Texte imprimé], roman Don Wislow traduit de l'anglais (États-Unis) par Freddy Michalski
    de Winslow, Don Michalski, Freddy (Traducteur)
    Points / Points (Paris)
    ISBN : 9782757809631 ; 9,70 € ; 13/11/2008 ; 826 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bain De Sang !

9 étoiles

Critique de Pakstones (saubens, Inscrit le 2 septembre 2010, 58 ans) - 20 novembre 2016

Ouah !!! 830 pages seulement pour ce chef d'oeuvre absolu sur l'univers de la drogue et de ses narcotrafiquants, il n'a fallait pas moins pour nous plonger dans l'enfer des seigneurs des cieux et de tous ceux qui l'entourent.

Don Winslow nous a pondu un putain de roman rapide, nerveux, percutant et sanglant où seul le lecteur peut sans sortir indemne et encore ....

Ouf ! c'en est fallu de peu pour y rester, car je te dis pas le rythme cardiaque comme il bat au fil de ses pages magistrales auprès de Art Keller, Adam et Raul Barrera, Tio, Callan, Juan Parrada, Hail Scachi, John Hobbs, Giero Mendez, Nora Hayden .... tous ses héroïnes dont il en restera que ... peu.

Mais fort heureusement, je me suis caché tout le long de ce roman noir et dense pour en savoir la fin, quoique ..... il pourrait y avoir une suite , pourquoi pas " Cartel" par exemple !!

Dans tous les cas, si Dieu existe, ben il ne m'a pas trop montré le chemin, ... semé d’embûches morbides et fatales, n'est-ce pas Mr l’archevêque.

Une guerre sans pitié ni loi, où la corruption, la trahison, l'argent et le pouvoir ne font jamais bon ménage dans cet enfer des trafics de gangs.
Pourtant, on n'est jamais loin de la réalité.... et toujours proche de la fiction !!!!


Du Mexique, en passant par la Chine, la Colombie et les USA, de la DEA au FBI, de la CIA en passant également par les cartels de la Mafia, flics ripoux et députés, personne n'est épargné, nous sommes tous dans la même merde dans le même bourbier et dans la même puanteur pour parler poliment !

Well old man, au final pour te résumer cette saga du mal absolu, j'te dirai simplement de LIRE ce livre vite fait, sous ta couette bien au chaud, la porte bien verrouillée, le gilet pare balles en guise de pyjama et surtout évite de côtoyer Miss Hayden, les apparences sont trompeuses, ... Hermano !!!

Putain de chienne de vie, j' viens de me faire griffer par ce sale cabot enragé en te pondant ma critique, via con dios !!!!!!

le Mal absolu

10 étoiles

Critique de Pytheas (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 59 ans) - 24 août 2015

Art Keller Flic de la DEA le seigneur de la frontière.
Tio l'oncle bienveillant, à la tête de la plus grande organisation criminelle du Mexique.
Adan et Raul Barrera les seigneurs des cieux qui vont faire d'une entreprise mafieuse une multinationale aux imbrications politico-financière.
Nora Hayden Pute de luxe, maîtresse de Adan.
Sean Callan voyou taciturne Irlandais de Kitchen à New-york et ses acolytes, les peches, petites peches et O-Bop.
Le père Juan, témoin "privilégié".
Ils sont tous les protagonistes de cette guerre de pouvoir entre narco-trafiquants du sud de la frontière des Etats unis, acteurs du trampoline Mexicain, services secrets Us, Mafia New yorkaise, FARC, Politiques Mexicains et Américains
Art Keller, personnage principal, livre là une guerre sans merci, de laquelle personne ne sortira indemne s'il arrive toutefois à en sortir.
Quel dommage que l'édition Française comporte autant de coquilles qui vont jusqu'à intervertir des noms de personnages
Un très, très, grand Roman qui n'est pas un simple roman, mais à n'en pas douter un document.

la bible sur le sujet, une plongée au coeur des narcotrafiquants....

10 étoiles

Critique de Clubber14 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 44 ans) - 19 août 2010

Don Winslow signe ici un petit chef d'oeuvre sur le sujet du trafic de drogues entre le Mexique et les Etats-Unis. Il nous explique comment le Mexique sert de tremplin entre la production colombienne de cocaïne qui remonte vers le Nord aux USA et le flot de dollars qui fait le chemin inverse. Tout est romancé bien sûr, avec des héros et des narcotrafiquants tous plus sombres les uns que les autres. Nous plongeons également dans les relations et les confrontations des différents services concernés : CIA, DEA, gouvernements US et mexicain, services des douanes, etc... Les relations entre services sont si difficiles que la tâche de lutter contre le trafic de drogue est double.

Don Winslow établit ici un magnifique roman, très documenté / informatif mais également très noir. 800 pages d'adrénaline pure, à dévorer sans modération. Une écriture simple, qui va droit au but. Des personnages profonds, énigmatiques, des méchants parfois attachants, des flics ripoux, des jeux de rôle, de l'espionnage, tout ce qu'un adepte des romans policiers et politiques aimera.

Je le conseille donc vivement, il s'agit là d'un must sur le sujet.

Très très bon

10 étoiles

Critique de Fourkid (, Inscrit le 27 juillet 2010, 47 ans) - 2 août 2010

Rapprocher cet ouvrage du film dans le même genre Traffic est assez facile mais personnellement je trouve le résultat produit par Winslow encore plus fort. Ce livre est envoûtant du début à la fin et met bien évidence le contexte politico financier du marché de la drogue dont les principaux acteurs sont le gouvernement US et les narcotrafiquants d'Amérique Latine et Centrale. Une oeuvre à lire absolument !!!

Pour rebondir sur la critique relative à Fayard, scandalisé par la qualité de relecture, je me suis permis de communiquer mon mécontentement à l'éditeur qui s'en est excusé en m'offrant gracieusement un ouvrage ..... à bon entendeur !!

Forums: La griffe du chien

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La griffe du chien".