Sir Arthur Benton, tome 2 : Wannsee, 1942 de Tarek (Scénario), Stéphane Perger (Dessin)

Sir Arthur Benton, tome 2 : Wannsee, 1942 de Tarek (Scénario), Stéphane Perger (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Dirlandaise, le 12 juillet 2009 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (37 340ème position).
Visites : 4 144 

La traque de Benton continue...

Deuxième tome de cette série mettant en vedette le sinistre personnage de Sir Arthur Benton, un agent anglais traître à sa patrie, qui a choisi d’aider les nazis plutôt que les alliés.

L’interrogatoire de Benton par Marchand continue. Marchand désire connaître les noms des agents doubles qui ont collaboré avec le traître anglais. Mais, l’agent français insiste aussi pour savoir pourquoi Benton était présent à la conférence de Wannsee et le rôle qu’il y a joué. Benton déclare que pour lui, l’extermination physique des juifs décidée par Hitler lors de cette conférence était une erreur stratégique d’importance car elle mobilisait des forces qui auraient été mieux utilisées pour la lutte contre les communistes. Donc, nous retrouvons les trois agents du premier tome avec Marchand et la belle Brigitte qui traquent sans relâche le traître anglais cette fois-ci jusqu’à Varsovie en Pologne où Benton a été envoyé en mission par le général Canaris.

Une suite à la hauteur du premier tome sinon meilleure en ce qui concerne l’action, les illustrations et surtout le contexte. On est ici au cœur de l’horreur des camps d’extermination et des scènes apocalyptiques viendront bouleverser et marquer à jamais Marchand qui ne sera plus jamais le même. La belle Brigitte est toujours aussi sensuelle et pleine de charme. Sa beauté lui est une arme précieuse et elle recueille quantité de renseignements précieux en faisant parler ses nombreux amants. On assiste encore à la traque de Benton et aux nombreuses tentatives afin de l’éliminer et mettre fin à ses agissements nuisibles. Outre la conférence de Wannsee, l’attentat de Rastenburg et l’exécution des conjurés filmée par Goebbels forment la toile de fond de cet épisode palpitant qui nous entraîne au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Espionnage, trahison, meurtres, exécutions, tortures et lutte intestines, voilà ce qu’on peut retrouver dans cette bande dessinée bien documentée et riche en faits historiques marquants.

On retrouve encore une fois quelques pages à la toute fin qui replacent l’action dans son contexte historique et une présentation des différents protagonistes de cette histoire tortueuse et complexe. Certains sont fictifs mais plusieurs ont réellement existé dont le général Canaris, le colonel Claus von Stauffenberg, Reinhard Heydrich et le général polonais Tadeusz Komorowski. Excellent !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Wannsee, 1942 [Texte imprimé] dessin et couleur, Stéphane Perger scénario, Tarek
    de Perger, Stéphane (Illustrateur) Tarek, (Scénariste)
    EP éd. / Trilogies (Paris)
    ISBN : 9782848101170 ; 13,90 € ; 10/09/2010 ; 48 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Plongée dans l'horreur

6 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 44 ans) - 25 mars 2017

Anticommuniste convaincu, Sir Arthur Benton explique à Marchand au cours de son interrogatoire comment il a participé à l'effort de guerre nazi afin d'empêcher l'Union Soviétique de prendre l'avantage dans la lutte idéologique à laquelle se sont livrés les deux totalitarismes dans les années 30 et 40 en Europe. Très vite, il comprend qu'un tout autre objectif dans l'esprit des dirigeants du 3ème Reich se superpose à cette lutte contre le communisme. La lutte raciale n'est pas un leurre et à Wansee, en 1942, Heydrich et Eichmann s'apprêtent à conduire la "solution finale" qui vise à l'extermination des Juifs d'Europe.
Ainsi Benton, bien que traître à son pays et impitoyable envers ses ennemis, et bien qu'au courant des agissements du régime qu'il a choisi de servir, n'adhère pas à ce programme. Cyniquement, il ne s'insurge pas de ce choix pour des motifs éthiques mais pense qu'il est dangereux de se détourner de la lutte principale qui est le combat contre le géant soviétique... Marchand, le capitaine français, a juré de l'éliminer, et se lance à ses trousses à travers l'Europe occupée avec son équipe et l'aide d'un Juif communiste entré en résistance.
Un bon tome, avec un dessin toujours très particulier de Perger mais tout à fait adapté à l'ambiance et au scénario.
Dommage que le personnage de Marchand soit aussi archétypal... d'autre part certaines scènes sont à la limite de la caricature et n'apportent rien à l'histoire et nuisent à la crédibilité du scénario de Tarek par ailleurs très enlevé et assez bon. Je pense notamment à la scène au cours de laquelle Marchand se rend en voiture de Lodz à Varsovie et tombe par hasard sur le camp d'extermination de Chelno et a tout le loisir d'observer les amoncellements de cadavres dans la cour du camp. Volonté d'édifier le lecteur? On ne croit pas un instant que les nazis aient pu laisser quiconque s'approcher de preuves aussi terribles, surtout en 1944 alors que les événements s'accélèrent contre eux. J'ai relevé deux ou trois autres incohérences de ce type qui plombent un peu le récit (Benton parle par exemple p2 d'une stratégie sciemment élaborée, le Blitzkrieg, alors que cette expression est apocryphe); mais dans l'ensemble l'album se laisse lire avec beaucoup de plaisir.

Forums: Sir Arthur Benton, tome 2 : Wannsee, 1942

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sir Arthur Benton, tome 2 : Wannsee, 1942".