De passage de Paco Ignacio Taibo

De passage de Paco Ignacio Taibo
( De paso)

Catégorie(s) : Littérature => Sud-américaine

Critiqué par Gryphon, le 5 octobre 2008 (Mexico DF, Inscrit le 22 juillet 2004, 58 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 710 

Passer et disparaître

Pour un étranger, le Mexique est probablement un pays qui permet de disparaître volontairement sans laisser de traces, ou alors juste le strict minimum. Ambrose Bierce (le "viejo gringo" de Carlos Fuentes) et le mystérieux B. Traven auraient pu en témoigner - mais bon, puisqu'ils ont disparu...

Le cas de Sebastian San Vicente est quelque peu différent: ses traces se perdent au moment même où il s'embarque à Veracruz pour quitter le Mexique. Anarchiste, syndicaliste, utopiste, il avait passé trois ans au Mexique, passage dont Paco Ignacio Taibo II tente de reconstituer le trajet. Loin d'en rajouter à une icônologie gauchiste, l'auteur mélange adroitement reportage et fiction, sans qu'on sache où commence l'une et ou finit l'autre. En revanche on reconnait l'ironie habituelle de PIT II, ce qui en fait une lecture assez poilante.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: De passage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "De passage".