Courrier sud de Antoine de Saint-Exupéry

Courrier sud de Antoine de Saint-Exupéry

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures , Littérature => Francophone

Critiqué par Veneziano, le 30 septembre 2007 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 43 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (3 191ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 7 356  (depuis Novembre 2007)

Le premier classique sur l'aviation

Saint-Exupéry commence ici sa série d'ouvrages sur son métier, pilote d'aviation du courrier postal. Jacques Bernis en est le protagoniste. La continuité du service doit être exercée, en fonction des contraintes suivantes, les conflits opérés dans les territoires survolés, le risque de la contemplation liée à l'affection qu'on peut porter à ces pays du fait de leur beauté et les difficultés d'ordre privé que cette activité engendre.
Sur ce dernier point, un cercle vicieux se crée : Jacques connaît des difficultés avec Geneviève, qu'aggravent ses conditions de travail.
Le happy end se révèle assez amer. Le courrier arrive à bon port, mais au prix de bien des sacrifices.

Le style est sec, et la réalité assez forte. La beauté, le sang et les larmes sont livrés de manière abrupte.
Le résultat en est autant poignant qu'intrigant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Premier Saint-Exupéry

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 38 ans) - 18 juin 2021

Il m'en aura fallu du temps (mieux vaut tard que jamais) mais j'ai finalement lu "Courrier Sud", moi qui connaissais "Vol De Nuit" et "Terre Des Hommes" (et "Le Petit Prince", oeuf corse) depuis des années, même des décennies pour le dernier cité.
Ce n'est pas la longueur de "Courrier Sud" qui me faisait reculer depuis tout ce temps (le roman, dans mon édition LdP antique, fait 180 pages), et d'ailleurs, je ne reculais pas pour lire ce livre, c'est juste que, je ne sais pas trop, il ne me disait pas grand chose, celui-là.
Et en fait, je dois dire, à la lecture, que tout en ayant apprécié, je n'ai vraiment pas aimé ce livre autant que les autres cités (que j'ai relu récemment), le passage "récit d'un amour impossible" de la seconde partie, qui est la plus longue du roman, m'ayant vraiment ennuyé par endroits. On est censé lire un livre sur l'aviation postale, et on se retrouve avec cette histoire du pilote amoureux, et c'est réciproque, d'une femme mariée et mère...
Oui, OK, mais l'avion, il vient en bateau ?
Ecriture sèche, directe, rapide. Ca se lit facilement.
Mais je me suis ennuyé.
J'ai failli mettre moins que 4/5, mais je me serais senti un peu vache pour le coup. Mais vraiment, je ne l'ai pas autant apprécié que les autres, ce premier roman de Saint-Ex.

Une belle relecture... Maintenant, à vous de lire ou relire !

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 65 ans) - 3 mars 2013

Il y a un mythe autour d’Antoine de Saint-Exupéry qui, parfois, empêche de lire ses ouvrages de façon simple, c’est à dire tels qu’ils sont et non tels que l’on souhaiterait les voir. C’est ainsi que j’ai entendu qu’il y avait l’auteur témoin avec Courrier Sud, Vol de nuit, Pilote de guerre… Il y aurait à ses côtés un auteur jeunesse avec Le Petit Prince… Et, même, un philosophe avec Citadelle… Mais cela est-il réellement le reflet de l’œuvre de cet auteur disparu en 1944 ? J’en doute quelque peu…

Pourquoi ? Tout d’abord, parce que j’en ai marre d’entendre et lire que Le Petit Prince serait un livre jeunesse. C’est une illusion née des dessins que Saint-Exupéry a glissés dans son texte. Mais je répète, une fois encore, avec conviction et certitude, que les dessins sont un mode narratif qui n’a rien à voir avec l’âge des lecteurs potentiels ou désirés. Le Petit Prince est un livre pour tous, pétri de poésie, d’humanisme, de philosophie, d’expérience… tout simplement. La Fontaine a écrit des fables, Voltaire des romans philosophiques, Italo Calvino des romans hybrides, et Saint-Exupéry nous a offert Le Petit Prince…

Mais Saint-Exupéry a aussi écrit des autres textes dont ce fameux Courrier Sud. Comment classer ce texte ? Par certains côtés, comme l’ont déjà dit certains, on pourrait croire que ce texte est un témoignage professionnel d’un Saint-Exupéry devenu pilote de ligne chargé de convoyer le courrier vers le Sud. Le texte est très précis, accompagné de messages radio a priori bien réels. Tous les détails sont là, le vent, la nuit, le sable, la topographie, le bruit, le silence, l’angoisse, la joie de déposer le courrier à l’heure…

C’est aussi bien autre chose. Le texte technique – que je ne veux surtout pas faire disparaître – est entrecoupé d’un texte beaucoup plus profond et humain, les relations, tumultueuses et imbibées de contradictions et d’incompréhensions, entre Jacques Bernis – notre pilote – et Geneviève…

On pourrait croire que Saint-Exupéry veut simplement habiller son histoire d’amour pour qu’elle puisse intéresser plus de lecteurs, mais ce serait une erreur, à mon avis. Je suis persuadé que Saint-Exupéry nous montre que tous ceux qui font des métiers dits d’action – par exemple pilote – passent leur temps à construire dans leur tête leur vie amoureuse, sentimentale, artistique… il y a d’un côté l’action avec ses risques bien réels, de l’autre une vie rêvée, pensée, reconstruite, sublimée, fantasmée et qui comporte aussi ses risques…

L’être humain, le vrai, c’est l’union des deux et c’est Saint-Exupéry, le pilote et l’écrivain, celui qui agit et finit par perdre la vie dans un avion en 1944, et l’auteur qui nous a maintenus en éveil durant un vol de nuit ou lors d’un séjour en plein soleil dans le désert… Les deux sont indissociables et unis à tout jamais et vouloir les séparer est une erreur. Quand il pilote, il est avec une femme, quand il est avec une femme il est au manche…

J’aime beaucoup de Courrier Sud qui montre aussi que Saint-Exupéry – pardon Jacques Bernis – aime les femmes profondément mais qu’il aura toujours des difficultés de communication avec elles… Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire les autres ouvrages de ce grand écrivain français et certains ouvrages qui ont été écrits sur Saint-Ex et les femmes…

Enfin, n’oubliez pas ce que je vous ai déjà dit sur les liens entre ce roman et Vent de sable de Joseph Kessel…

Vue de haut !

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 55 ans) - 16 juin 2010

Ouvrage plus " professionnel " d'Antoine de St Exupéry qui nous plonge dans le coeur de son métier ( transport du courrier par avion ) avec ses joies et ses risques .
Le tout au travers son histoire d'amour avec Geneviève.
A ne surtout pas comparer avec " le Petit Prince " .... mais belle oeuvre néanmoins.

Déstabilisé une fois de plus

9 étoiles

Critique de Calepin (Québec, Inscrit le 11 décembre 2006, 40 ans) - 14 janvier 2010

Résumé : C'est l'histoire de Jacques Bernis, un pilote de ligne pour le courrier aérien qui se cherche. Il ne se trouve plus dans le monde terrestre et essaie de renouer avec la normalité par le biais de Geneviève, son amoureuse.

Mon avis : Ce premier roman de Saint-Exupéry est fascinant. Fascinant par sa plume aux images poétiques, déjà si douce, si présente d’une humanité qui goûte la vérité. Il a cette façon de décrypter les gestes, le senti des gens pour les rendre réels, profonds. Le personnage de Geneviève est tout simplement majestueux. Surtout dans la relation qu’elle tente de vivre avec Jacques Bernis qui est condamnée à l’avance. J’ai été fasciné par la description du fossé qui les sépare, par sa précision. Rien dans ceci n’est artificiel ni ne sonne faux. La fin du roman, même si elle est abrupte, est excellente.

Par contre, j’ai parfois été perdu à cause de la densité de son écriture et tout ce qui s’y cachait. J’ai parfois eu aussi de la difficulté à me retrouver lorsque le narrateur change. C’est parfois brusque et inattendu. Les quelques problèmes que j’ai rencontrés ne m’ont toutefois pas fait oublier tout le reste qui est franchement excellent.

Forums: Courrier sud

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Saint-Ex, une légende ! 3 Aria 17 juin 2010 @ 22:38

Autres discussion autour de Courrier sud »