Nestor Burma, tome HS02 : Une gueule de bois en plomb de Jacques Tardi

Nestor Burma, tome HS02 : Une gueule de bois en plomb de Jacques Tardi

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 6 mai 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 67 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (41 449ème position).
Visites : 6 309  (depuis Novembre 2007)

Ah ! Les lendemains de cuite !

De toute évidence, nous ne sommes pas en présence du meilleur des Nestor Burma en bande dessinée de Jacques Tardi… Mais, il y a à cela de bonnes raisons. Tout d’abord, il ne s’agit pas d’un roman de Léo Malet adapté en bédé par le grand dessinateur de la bédé française, juste une histoire inspirée d’après les personnages de Malet. Mais c’est aussi une histoire en couleur et, à mon avis, le dessin et la narration graphique de Tardi sont beaucoup plus efficaces en noir et blanc. Oui, dans son cas, je suis un inconditionnel de l’absence de couleur…
Néanmoins, l’histoire tient bien la route… Nestor Burma a pris une bonne cuite, un soir, dans un rade isolé de la banlieue parisienne… Il ne sait plus très bien où c’était… Peut-être du côté de Le Troncy, dans la direction de l’Est…
Le lendemain matin, après une nuit chez Hélène, en tout bien tout honneur – expression originale pour parler de Burma – et un réveil en fanfare… Son ami, mais est-ce bien un ami, le journaliste Covet lui demande de le suivre sur les lieux d’un crime…
Oui, vous l’aurez bien compris, une fois de plus, Nestor Burma se retrouve au cœur d’une aventure criminelle complexe et glauque : le crime a été commis dans un petit café de banlieue, là où il avait passé la soirée… dont il ne souvient de rien… Ne serait-il pas le coupable, d’ailleurs… ?
Il va devoir mener une enquête sous pression car la police voudrait bien le mettre sous les verrous, en particulier ce commissaire Bréaut qui n’a pas l’air sympathique ni favorable au privé qu’est Nestor…
L’intrigue policière est assez bien construite et les causes du crime de départ trouveront leur clarté dans une histoire qui recoupera celle de la France. Ce n’est pas la première fois que Jacques Tardi utilise la grande Histoire pour expliquer des crimes crapuleux, des règlements de comptes sournois et des vengeances tardives…
Le personnage de la Balafre est très bien décrit, mis en chair… Elle est crédible, cette femme, et on se dit que l’on n’aurait pas aimé la rencontrer… Non, ça, jamais ! Nestor Burma, lui, va la croiser, survivra à ce face à face, et, par sensibilité, réalisme politique ou attrait pour le sexe dit faible, la laissera repartir alors que…
Cette lecture est indispensable pour tous les inconditionnels des adaptations en bédé des aventures de Nestor Burma ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore, choisissez un autre album pour commencer comme : Brouillard au pont de Tolbiac ou l’admirable Casse-pipe à la Nation…
Allez, les amateurs de polars, laissez-vous faire !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Une Gueule de bois en plomb [Texte imprimé] Tardi d'après les personnages de Léo Malet
    de Malet, Léo (Antécédent bibliographique) Tardi, Jacques (Scénariste)
    Casterman
    ISBN : 9782203348028 ; 12,17 € ; 04/05/1993 ; 94 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Burma piégé

6 étoiles

Critique de Nothingman (Marche-en- Famenne, Inscrit le 21 août 2002, 44 ans) - 19 janvier 2011

Effectivement, ce n'est pas la plus prenante des enquêtes de Nestor Burma, pour toutes les raisons susdites: l'enquête n'est pas tirée d'un roman de Malet, l'utilisation de la couleur dans le dessin de Tardi. Mais tout est aussi trop rapide. Là, où dans d'autres albums, Burma prend le temps de se poser, tout est ici trop rapide. Les personnages ne sont qu'entraperçus, là où ils deviennent héros à part entière dans d'autres albums. Il y a dans ce roman un personnage que je nommerai pas, qui apparaît l'espace de trois planches, alors qu'il recelait un potentiel certain. Cependant, le dessin de Tardi rend à la perfection cette banlieue miteuse de l'est parisien.

Forums: Nestor Burma, tome HS02 : Une gueule de bois en plomb

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nestor Burma, tome HS02 : Une gueule de bois en plomb".