Kétala de Fatou Diome

Kétala de Fatou Diome

Catégorie(s) : Littérature => Africaine , Littérature => Francophone

Critiqué par Odile93, le 26 avril 2006 (Epinay sur Seine, Inscrite le 20 décembre 2004, 68 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (39 854ème position).
Visites : 5 297  (depuis Novembre 2007)

une histoire émouvante sous fond de traditions africaines

J'attendais avec impatience la parution du nouveau livre de Fatou Diome dont j'avais apprécié à sa juste valeur "Le Ventre de l'Atlantique".

Kétala n'a rien à voir avec ce dernier livre quoique... il nous parle des traditions africaines qui peuvent se révéler un véritable carcan.

L'originalité du livre, c'est de faire raconter l'histoire d'une femme africaine par les objets qui l'ont entourée tout au long de sa vie. Chaque objet connaît une bribe, une tranche de vie de cette femme dont on découvre petit à petit le tragique destin.

C'est très émouvant et très bien décrit.

Passées les 40 premières pages, le livre devient vraiment intéressant. Un livre qui ne laisse pas indifférent.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Kétala [Texte imprimé], roman Fatou Diome
    de Diome, Fatou
    Flammarion / FICTION FRANCAI
    ISBN : 9782080689931 ; 18,30 € ; 07/03/2006 ; 277 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Kétala

1 étoiles

Critique de Jujue (, Inscrite le 8 décembre 2009, 28 ans) - 8 décembre 2009

Fatou Diome nous offre un nouveau livre "Kétala". Celui ci est raconté par les meubles d'une défunte, Mémoria. Ils vont être redistribués à la famille suite à une coutume africaine. Afin de se souvenir entièrement de Mémoria, ils retracent son histoire.
À la lecture du résumé, l'idée me semblait originale. Les meubles parlent et pensent, c'est une jolie philosophie que nous propose F. Diome. Malheureusement, les meubles ont un langage soutenu, souvent difficile à suivre à cause de phrases complexes. L'histoire est lente, et la biographie de Mémoria est ennuyeuse et quelconque.
Je suis déçue par ce roman, le résumé était frappant et intriguant " Lorsque quelqu'un meurt, nul ne se soucie de la tristesse de ses meubles" mais l'histoire est très loin de mes attentes.

Très enthousiaste

9 étoiles

Critique de Caralixe (, Inscrite le 12 février 2008, 47 ans) - 12 février 2008

Pour moi la lecture de Kétala a été un grand moment de bonheur. L'idée de donner la parole aux objets chers à la défunte est très originale et fonctionne à merveille : la lucidité de ces meubles et leurs propos, toujours liés à leur fonction les rendent attachants. Ce livre se dévore et mérite d'être relu pour bien saisir la portée de toutes les "leçons" dictées par les objets. Le style laisse certes un peu à désirer parfois mais l'émotion que laisse ce livre le fait vite oublier.

Déçue

5 étoiles

Critique de Elfe191 (, Inscrite le 9 novembre 2006, 66 ans) - 9 novembre 2006

Je n’ai rien trouvé de virtuose à ce roman et je me suis surprise à le lire en diagonale, des phrases ampoulées qui se veulent philosophiques mais sans succès, des lieux communs sur les rapports humains. La pauvre petite Sénégalaise qui attrape le Sida en Europe, malheureux petit oiseau Africain qui loin de ses racines et trop fière pour accepter n’importe quel emploi tombe par « hasard » dans la prostitution bref l’auteur en fait trop dans un style certes imagé mais qu'il aurait été plus intéressant de mettre au service d’une histoire sur la beauté du continent Africain et des ses habitants

Forums: Kétala

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Kétala".