Mon ange de Guillermo Rosales

Mon ange de Guillermo Rosales
( Boarding home)

Catégorie(s) : Littérature => Sud-américaine

Critiqué par Sahkti, le 21 avril 2006 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 50 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 968  (depuis Novembre 2007)

Couper les ailes à un oiseau

William Figueras est le héros de ce livre poignant. Guillermo Rosales en est l'auteur. Entre les deux hommes, beaucoup de parallèles et un destin tragique.
Comme Rosales, William est écrivain. Cubain. Contraint à l'exil. Fuyant le communisme. William fuit Cuba et atterrit à Miami, il y découvre l'enfer, la misère. On le dit fou, il est peut-être simplement trop lucide sur cette réalité sordide qui l'entoure. Le voilà enfermé chez les fous, lui qui rêve de liberté. Cet asile privé est une véritable horreur et en même temps, il déborde de tant d'humanité, celle de ces pensionnaires désincarnés.
Un roman qui fait frissonner, d'autant plus qu'il est autobiographique, que tout cela est terrible et qu'on cotoie d'immensément près le drame du désespoir et de la perte de ses illusions. On n'en sort pas indemne. J'ai ressenti une profonde révolte en refermant le livre. D'abord lorsque William ne quitte pas une première fois ce boarding home. Et puis à la fin, devant cette injustice si flagrante qui le frappe à nouveau et anéantit toute envie d'envol. Couper les ailes à un oiseau... Rosales optera pour un grand départ "volontaire", Figueras pour l'enfermement résigné. Dans les deux cas, un beau gâchis et une profonde tristesse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Mon ange [Texte imprimé], roman Guillermo Rosales trad. de l'espagnol, Cuba, par Liliane Hasson
    de Rosales, Guillermo Hasson, Liliane (Traducteur)
    Actes Sud / Lettres latino-américaines.
    ISBN : 9782742739387 ; 7,57 € ; 09/09/2002 ; 126 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Mon ange

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mon ange".