Retour au fumier de Raymond Federman

Retour au fumier de Raymond Federman

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Francophone

Critiqué par Feint, le 21 mars 2006 (Inscrit le 21 mars 2006, 59 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 4 234  (depuis Novembre 2007)

Federman : la vie dans la voix

Federman, le gamin juif de Montrouge devenu, après un long parcours, universitaire américain (spécialiste notamment de Beckett) poursuit son travail de mémoire. L’homme âgé, accompagné de sa femme, se rend sur les lieux de son passé. Il raconte comment, après la déportation de sa parents, il se retrouve à « faire l’esclave » dans une ferme du Sud-Ouest, entre les fornications des animaux et celles des fermiers. Ce pourrait être sordide – ça l’est. Ce pourrait être tragique – ça l’est aussi. Pourtant c’est aussi une lecture dont on ressort revigoré. Il y a dans l’écriture de Federman un humour, une énergie, une vitalité qui sans doute appartiennent à l’homme lui-même, et à ce qu’il a vécu. Une convivialité aussi : le narrateur s’adresse à un interlocuteur virtuel, ami absent, qui malgré son absence ne cesse de relancer son narrateur, de lui signaler ses redites et ses digressions de conteur bavard. On peut s’étonner que cet écrivain, dont l’œuvre est largement publiée outre-atlantique, soit si peu connu dans son pays d’origine.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Retour au fumier [Texte imprimé], récit nostalgique pour mon vieux chien bigleux Raymond Federman traduit de l'anglais (US) par Éric Giraud
    de Federman, Raymond Giraud, Éric (Traducteur)
    Éd. Al Dante
    ISBN : 9782847610918 ; 20,00 € ; 17/08/2005 ; 206 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Retour au fumier

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Retour au fumier".