Apprendre à vivre : Traité de philosophie à l'usage des jeunes générations de Luc Ferry

Apprendre à vivre : Traité de philosophie à l'usage des jeunes générations de Luc Ferry

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Philosophie

Critiqué par Yazid59, le 17 mars 2006 (lille, Inscrit le 17 mars 2006, 49 ans)
La note : 2 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 13 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 669ème position).
Visites : 10 863  (depuis Novembre 2007)

la genèse de la philosophie!

Dans ce livre, Mr Luc Ferry a essayé de simplifier la philosophie pour qu'elle soit vraiment accessible au grand public.. dans les trois premiers chapitres il a bien gagné le pari mais dès qu'il a commencé à parler de Nietzsche les choses commencent à se compliquer et je suis sûr que le public non initié ne pourra pas comprendre grand chose. Cependant, je trouve le livre intéressant d'une part on trouve une simplification très compréhensible pour les étudiants et les gens qui cherchent à comprendre l'histoire de la pensée humaine. en particulier je trouve que le chapitre où il traite de la question religieuse et de sa relation avec la philosophie est une partie la plus éclairante. par contre, je trouve que Mr Ferry a oublié une période de l'humanité celle de l'Orient. car la philosophie n'a pas été seulement une invention grecque mais aussi dans les autres civilisations telle que chinoise, indienne et perse qui ont existé antérieurement à cette époque.
Ceux qui ont lu son livre 'Qu'est-ce qu'une vie réussie' vont être déçus d'acheter le livre car ce livre c'est l'explication de ce dernier... en lisant ce livre j'ai toujours 'Le monde de Sophie' en tête. Alors bonne lecture et soyez sûrs que vous allez être éclairés par ses idées.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Apprendre à vivre [Texte imprimé], traité de philosophie à l'usage des jeunes générations Luc Ferry
    de Ferry, Luc
    Plon
    ISBN : 9782259202473 ; 19,00 € ; 13/02/2006 ; 302 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Apprendre à vivre

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Meilleur prof que ministre

9 étoiles

Critique de Guigomas (Valenciennes, Inscrit le 1 juillet 2005, 54 ans) - 7 mai 2013

J’ai longtemps déploré (sous de vastes portiques) n’avoir que des connaissances très embryonnaires en philosophie. Diogène vivait dans un tonneau, Pascal pariait, Descartes pensait donc il est, et Nietzsche aimait les surhommes. C’est peu. Je sais aussi que Kant a écrit un bouquin illisible mais fondamental, tout comme Thomas d’Aquin et Jean-Pierre Changeux (« L’homme neuronal », mon seul souvenir de la philo en terminale – le titre, pas le contenu).

Et bien ces connaissances très fragmentaires suffisent à qui veut lire ce petit livre de Luc Ferry, court mais dense, fort bien fait et très clair. C’est une belle introduction à d’autres lectures qui viendront approfondir tel ou tel sujet que l’ancien ministre ne fait que présenter brièvement : l’antiquité et les stoïciens, le christianisme, l’humanisme, Nietzsche et la déconstruction, Heidegger et la technique, etc. Pour chaque « école » sont présentées la théorie (connaissance du monde), l’éthique ou morale et la doctrine du salut. Et plus ça va, plus ça se complique.

Je pense que ce livre paraîtra superficiel à ceux qui ont déjà des connaissances en philo. Pour les béotiens comme moi, c’est une porte d’entrée tout à fait intéressante. Hélas hélas, et c’est le seul petit reproche que je ferai, comme il s’adresse a priori à un public très jeune, l’auteur y pratique le tutoiement du lecteur, et c’est très agaçant.

Apprendre

9 étoiles

Critique de Canow (, Inscrit le 14 août 2007, 68 ans) - 17 mars 2013

J'ai beaucoup apprécié ce livre. Partir du particulier pour poser des principes généraux. Le tout sous une forme agréable, pas pompeuse. J'ai beaucoup appris et la lecture de cet ouvrage m’amène à appréhender des ouvrages plus élaborés.
J'ai toujours apprécié les travaux des vulgarisateurs qui rendent l'ardu accessible sans pour autant le dénaturer.
Et la lecture de ce livre me fait penser que Luc Ferry fait parti de ces personnes passionnées qui aiment transmettre leur savoir.
Si certains considèrent que la vulgarisation c'est tomber dans le vulgaire, comme parfois je l'ai malheureusement entendu, je voudrais simplement rappeler que le génial Einstein est celui qui a pris le temps et et la peine d’écrire un petit ouvrage de vulgarisation accessible à tous sur la théorie qu'il a développée.
Ce serait bien si tout nos grands penseurs faisait la même démarche.
En deux mots je recommande chaudement le livre "Apprendre à vivre".

2,5 étoiles!

5 étoiles

Critique de Js75 (, Inscrit le 14 septembre 2009, 41 ans) - 31 août 2010

Apprendre à vivre (titre prétentieux!) est un ouvrage écrit par Luc Ferry. Ce livre est à réserver aux débutants, ceux qui ne connaissent rien ou presque de la philosophie, pour les autres, cet ouvrage aura un intérêt plus que limité. En effet, ce livre, dans un souci d'accessibilité au grand public, est un outil de vulgarisation de la philosophie. Un livre moyen, didactique, une base convenable pour commencer à s'intéresser à la philosophie (même si je conseille plus de lire Deleuze, Foucault, ou encore Onfray que Ferry, piètre philosophe par rapport à eux).

La philo pour les nuls ?

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 58 ans) - 29 juin 2010

je suis surpris par la dureté de certaines critiques .
Oui , cet ouvrage est un outil de vulgarisation de la philosophie............. et alors ?
Oui , nombre d'entre-nous ne sont pas familiers des grands auteurs et des idées véhiculées par la philo ...... et alors ?
Est- ce une tare de vouloir mettre à niveau pour que chacun puisse s'y retrouver et en extraire ce qui lui convient ?
J'ai aimé cet ouvrage ( beaucoup moins que " le monde de Sophie " mais ça n'a que peu de rapport ) et le recommande .
La recherche du bonheur et d'une vie équilibrée restent une quête éternelle pour l'homme.
A lire !

philo à portée de cerveau

8 étoiles

Critique de Béa44 (Nantes, Inscrite le 31 octobre 2008, 58 ans) - 1 novembre 2008

On connait déjà le fameux "livre bleu" du "Monde de Sophie", livre qui fait apprendre -et comprendre- la philosophie au sens large du terme, ouvrage principalement destiné désormais aux élèves de Terminale qui ont un bouquin de plus de 54o pages à étudier bien avant les examens.
Ici, dans "Apprendre à vivre", Luc Ferry a choisi de "simplifier" la compréhension de la philosophie en quelque sorte, ce qui n'est pas une mince affaire en soi. Il a opté pour un Traité de Philo, formule plus attrayante et plus allégée (3oo pages) que le "livre bleu" qui en compte plus de 5oo. La philo est un ingrédient indispensable pour mieux connaître la vie dans laquelle on se trouve. Luc Ferry propose donc une approche simple de la philosophie et son livre est intéressant à lire.

Encore de la trancendance

5 étoiles

Critique de Gryphon (Mexico DF, Inscrit le 22 juillet 2004, 59 ans) - 1 novembre 2008

Contrairement à ce qui a été dit, ceci n'est pas un livre d'histoire de la philosophie. Il s'agit bien d'un traité et dans ce sens il n'a pas grand chose à voir avec le panorama plus ou moins complet mais indifférent du "Monde de Sophie".

Version soft de "Qu'est-ce qu'une vie réussie?", le traité se propose d'assigner un but ou du moins une raison d'être à la philosophie: une quête de la vie bonne, le salut par soi-même (sotériologie). Ce sera donc au plus tard quand on sera confronté à cette question de salut que les chemins de la philosophie et de la religion bifurquent.

Sans pour autant négliger les (selon lui) deux autres dimensions de la philosophie - theoria, éthique - Luc Ferry parvient à expliquer de façon étonnamment claire quelques étapes de la pensée, que ce soit la cosmologie grecque, la scolastique, les Lumières etc. Soit dit en passant: il est évident qu'aucune réflexion philosophique ne s'apparente à du "prêt-à-penser". Ça demande toujours un effort, ça demande toujours du temps.

C'est en arrivant à l'époque contemporaine et aux conclusions à tirer ici et maintenant que le traité devient discutable. Parler d'un "humanisme post-nietzschéen" (matérialiste ou non), voilà une étiquette qui ne veut pas dire grand chose. Parler d'une "transcendance dans l'immanence", voilà qui est déjà plus précis, mais j'ai eu l'impression qu'il suffisait finalement de revenir à un idéalisme platonicien: qu'il y a une "humanité" dans l'air, qu'il faut juste mettre le doigt dessus pour qu'elle s'impose d'elle-même. Une philosophie finalement très confortable, voire pantouflarde, et loin d'une réalité autrement plus agressive.

Un passage vers la fin m'a fait bondir, je cite: "[...] l'esprit démocratique contemporain se range volontiers à des positions de compromis qui [...] vont se nicher dans des concepts mous: 'tolérance', 'dialogue', 'souci de l'Autre', etc., auxquels il est parfois bien difficile de conférer un sens assignable" (p. 294). C'est justement à la solidification de ces concepts mous que la philosophie actuelle travaille, et où elle a pris - dans sa dimension obstinément eurocentrique - un singulier retard par rapport à d'autres disciplines, notamment l'éthnologie.

une bonne introduction

10 étoiles

Critique de Printemps (, Inscrite le 30 avril 2005, 66 ans) - 31 octobre 2008

J'ai apprécié ce livre d'autant plus que Nietzsche et la philosophie contemporaine étaient juste une collection de noms pour moi. Je le recommande donc à qui veut approcher ce sujet parfois ardu, mais auquel il vaut parfois la peine de s'arrêter, à savoir quel sens donner à la vie, pour autant qu'elle puisse en avoir. Ce petit livre est une bonne introduction à différents modes de pensées occidentaux, avec aussi une allusion au bouddhisme. L'orient en est absent mais on ne peut faire le tour de tout ...
Une bonne lecture aux curieux de sens ...

Merci M. Ferry

9 étoiles

Critique de Charleen (, Inscrit le 14 août 2007, 49 ans) - 14 août 2007

Voici un livre que j'ai emmené avec moi en vacance, un livre que j'ai décidé de lire au bord de la mer, lieu idéal pour se laisser aller à l'exercice philosophique.

Comme à son habitude, M. Ferry n'arrive pas à éviter de se perdre dans des explications bien trop techniques pour le lecteur lambda, ce qui est dommage pour un livre s'adressant aux plus jeunes d'entre nous, mais ceci étant dit, c'est une excellente lecture pour en apprendre un peu plus sur l'évolution de la pensée occidentale, comment l'homme a pris conscience de lui-même et de ce qui l'entoure.

Très loin du "Monde de Sophie" (Kierkegard nous a vendu une belle histoire d'amour philosophique, rien de plus), "Apprendre à vivre" décortique quelques grands courants de pensée pour finalement proposer une approche philosophique en phase avec nos sociétés occidentales (M. Ferry parle d'humanisme post-Nitschéen non matérialiste :-) J'ai beaucoup aimé son passage sur le non-sens de nos sociétés de consommation.

Bien que je ne sois pas en phase avec sa pensée (je me sens plus proche du matérialisme d'André Comte Sponville auquel M. Ferry fait allusion dans son livre), c'est une excellente lecture que je recommande à tous.

Un livre qui nous fait réfléchir sur notre monde, notre existence et nos relations avec les autres.

La philo pour tous

8 étoiles

Critique de Albireo (Issy-les-Moulineaux, Inscrit le 14 janvier 2006, 47 ans) - 29 août 2006

Dans un langage simple et accessible pour tous et avec un style très vivant, Luc Ferry brosse un panorama de l'histoire de la philosophie occidentale, des Grecs jusqu'à Nietzsche et Heidegger. L'auteur se voulant pédagogue ne cède pas pour autant à la simplification à outrance, en insistant sur les points essentiels pour la compréhension et en les structurant habilement. Passionnant ! Les puristes pouront reprocher au philosophe de faire l'impasse sur quelques grands auteurs : Platon à peine évoqué, Spinoza, Hegel, Marx, Sartre ou la pensée orientale pas du tout : mais en 300 pages, il est impossible de résumer exhaustivement plus de deux millénaires de pensée !

formidable

9 étoiles

Critique de Gab (bruxelles, Inscrite le 31 décembre 2004, 49 ans) - 22 juin 2006

J'ai trouvé ce livre très agréable et surtout très intéressant. Il contient la base indispensable pour mieux comprendre la philosophie et le monde dans lequel nous vivons. Merci Mr Ferry pour ce petit bijou.

Je n'aime pas dire ça mais là y'a rien d'autre à dire : HS ....

3 étoiles

Critique de Grained'écrivain (Strasbourg, Inscrite le 28 mars 2006, 32 ans) - 29 mars 2006

Et oui, je pense pouvoir, en deux lettres, résumer ce que tout le monde pense ou pensera pour ceux qui n'ont pas encore lu le livre....
Ces deux lettres ne sont autres que "H.S", expression que, comme toute personne plutôt littéraire et donc tenant à notre chère petite langue française, je n'utilise que très très rarement...........mais, pour ce livre et pour lui-seul je fais une exception !!! Et cela en vaut la peine, pour que les chanceux qui n'ont pas encore lu le livre ne prennent jamais la peine de le lire !!


C'est fort dommage car ce livre était censé simplifier ce sujet de philosophie et l'expliquer clairement en restant simple mais pas simpliste et c'est raté : non pas que ce soit simpliste, loin de ça (!!!), c'est le contraire, exposé comme ça, ça parait encore plus compliqué qu'en réalité, c'est difficile de comprendre ce que veut dire Luc Ferry....


C'est donc un livre à lire, certes, mais pas par n'importe qui, pour le comprendre et le voir à sa juste valeur, il vous faudra je suppose, plus de maturité que moi et surtout, si vous comprenez, n'hésitez pas à le dire, car pour l'instant peu de gens ont l'air d'avoir compris.

Intellectuels (j'ai pas dit intellos !!!) bonne lecture, et pour nous autres, je crois que je vais me remettre à la fantasy................

décevant

4 étoiles

Critique de Nanou-holly (, Inscrite le 26 mars 2006, 49 ans) - 26 mars 2006

Je m'attendais à un livre bien plus captivant que cela.
J'ai entendu Luc Ferry chez Ardisson, de par ce qu'il a dit, je me suis sentie attiré par son livre, sa logique et sa philosophie avait l'air intéressante, quelle déception en lisant son livre.
je me suis vite lassée, c'est compliqué à lire parfois et c'est beaucoup de blabla, je trouve, pour expliquer les choses.
Encore un politicien qui n'a pas tenu ses promesses.
Dommage !!!

Forums: Apprendre à vivre : Traité de philosophie à l'usage des jeunes générations

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Apprendre à vivre : Traité de philosophie à l'usage des jeunes générations".