Pieronnelle

avatar 26/07/2022 @ 10:46:42
Un fil sur le rap qui avait été ouvert par Eric Elies était très interessant !

Saint Jean-Baptiste 26/07/2022 @ 12:04:43

à SJB : Tu peux écouter du rap plus audible et plus doux, pour te donner une idée, il y a le Cordon de Bigflo et Oli https://www.youtube.com/watch?v=gICKqB1KQhQ
@ Martin
Audible et doux, d’accord il y a des paroles, ça dit quelque chose.
Grâce à toi, j’ai regardé d’autres morceaux de ces deux gars et j’ai écouté. Ils ont parfois des textes intéressants, mais quel accompagnement ! Quelle mélodie ! Qui aurait l’idée de « chanter » ces « chansons » sous la douche ?

Pieronnelle

avatar 26/07/2022 @ 15:14:49
Un fil sur le rap qui avait été ouvert par Eric Elies était très interessant !

https://critiqueslibres.com/i.php/forum/…

Minoritaire

avatar 26/07/2022 @ 17:50:15
C'est intéressant, le parallèle tracé entre variété et rap. Encore n'as-tu pas connu la variétoche des années 70 ! :-) Pourtant, au milieu de toute la soupe dont nous abreuvaient les radios de ce temps-là, parvenaient à éclore quelques ovni, un tube improbable ou des artistes qui produisaient autre chose que la guimauve ambiante. Et c'est de cela dont je me souviens aujourd'hui. je pense qu'il en ira de même avec le rap.
Mais je crois que le rap soutiendrait bien mieux la comparaison avec le punk par son côté rebelle (même si ce n'est qu'une attitude pour certains)
Comme le punk (et d'autres genres musicaux avant et après), le rap a ses innovateurs, ceux qui ont ouvert la brèche. Quelques-uns à peine.
Et puis vient l'immense cohorte des suiveurs qui se disent qu'il y a un créneau à prendre. Ils voudraient aussi bien être des stars du foot, mais il faut savoir se fatiguer. Par contre, le punk demandait de pratiquer un instrument (même mal) et de s'entendre avec des potes pour jouer. Pour le rap, il n'en faut pas tant : tout seul avec un ordi, un logiciel de musique, un bon micro (quand même !) et un dictionnaire de rimes. Toujours, les suiveurs auront derrière eux l'industrie du show-biz, jamais en retard d'une contradiction et toujours à l'affût d'une récupération juteuse. Faisant autant de bénéfices avec la musique qu'avec les articles de mode qui vont avec elle.
Enfin viendra le 3ème mouvement, minoritaire comme le premier, qui mixera le rap avec d'autres genres, passés, futurs ou underground et ouvrira de nouveaux horizons musicaux.

Début Précédente Page 2 de 2
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier