Quintett, tome 1 : L'histoire de Dora Mars de Frank Giroud (Scénario), Cyril Bonin (Dessin), Giulio De Vita (Dessin)

Quintett, tome 1 : L'histoire de Dora Mars de Frank Giroud (Scénario), Cyril Bonin (Dessin), Giulio De Vita (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Le rat des champs, le 21 août 2005 (Inscrit le 12 juillet 2005, 72 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 146ème position).
Visites : 5 380  (depuis Novembre 2007)

Rencontres...

Quelque part au fond de la Grèce en 1916, les combats continuent sans grande conviction ni enthousiasme. Cinq personnes qui ne se connaissent pas vont se rencontrer. Elles cherchent toutes la même chose, l'amour, mais elles ne se parlent quasi pas. Chacune vit son histoire, et nous apprenons comment et pourquoi elles sont arrivées là-bas, et comment ce bled va modifier profondément leur destin. Chaque album est consacré à un musicien de ce quintette, et le premier raconte comment une midinette ayant un joli brin de voix va devenir une héroïne et un personnage mythique que nul n'aurait pu imaginer.
Après le décalogue, Giroud recommence une nouvelle série, tout aussi ambitieuse, et qui sera limitée à cinq albums.
Des petites anecdotes sont évoquées par ci par là, qui paraissent de si peu d'importance pour le personnage principal, mais sont on devine qu'elles prendront beaucoup de signification pour d'autres au fil des tomes suivants.
Ca parle l'air de ne pas y toucher, de rencontres, de synchronicités et de solitude face au destin, c'est brillant, et passionnant, et le dessin très personnel de Bonin ajoute encore à la magie de l'histoire. Vraiment un de mes derniers coups de coeur en BD.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Histoire de Dora Mars [Texte imprimé] dessin et couleurs, Cyril Bonin... Giulio de Vita scénario, Frank Giroud...
    de De Vita, Giulio Bonin, Cyril (Illustrateur) Giroud, Frank (Scénariste)
    Dupuis / Empreinte(s) (Marcinelle)
    ISBN : 9782800137186 ; 15,95 € ; 01/08/2005 ; 62 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Les mots me manquent...

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans) - 4 décembre 2007

Frank Giroud est un des scénaristes les plus prolixes de la bande dessinée moderne. Pensez donc, il est le maître d’œuvre de la collection Secrets, de Décalogue, de Mandrill, de Louis La Guigne… Il n’est donc pas étonnant de le voir arriver avec Quintett (non, ce n’est une faute d’orthographe, c’est un choix délibéré de l’auteur et il s’en expliquera lors de la série…) accompagné de cinq dessinateurs différents, un par album. Le premier est Cyril Bonin, le dessinateur très original de la série Fog, sur un scénario de Seiter, une très belle série qui se déroule dans le Londres brumeux du début de vingtième siècle.
La série Quintett est un récit basé sur un concept particulier assez original puisque peu de récits en bédé sont construits sur ce modèle. Les quatre premiers albums vont raconter une séquence de vie qui se déroule durant la première guerre mondiale. Chaque album donne le point de vue d’un personnage. Le premier donne celui de Dora Mars… Le dernier, le cinquième, éclairera l’ensemble du récit et lui donnera son sens… Mais, en attendant, je ne vous dirai que le strict minimum, ce qui devrait vous donner envie de plonger et consommer, sans modération, Quintett, la bédé qui rend dépendant…
Il faut dire, que chaque album exige une relecture du précédent et quand vous arrivez au dernier, il faut relire les quatre premiers. Dès le cinquième terminé, vous aurez envie, que dis-je, vous serez pris d’une irrésistible envie de relire l’ensemble de la série pour vérifier que le scénariste ne s’est pas pris, à un moment, les pieds dans le tapis. De ce côté là, pas de risque, le scénario de Quintett est un des plus rigoureux que je connaisse. Il faut dire que prenant la même histoire, d’abord racontée à travers quatre personnages différents, mais aussi mis en images par quatre illustrateurs, eux-aussi, différents, il fallait que le scénario de Frank Giroud soit des plus précis, des plus rigoureux, des plus méticuleux… Mission remplie, la série est presque parfaite !
L’histoire se déroule en 1916, dans le village de Pavlos, situé en Macédoine. Nous sommes en zone neutre. Là, un petit détachement français doit empêcher le combat prévisible entre les Grecs et les amis des Allemands, les Bulgares au premier chef.
Dora Mars, chanteuse de revue tombe amoureuse d’un pilote français en permission à Paris. Elle fait tout pour le revoir… Il est affecté à Pavlov, alors quand elle reçoit son mandat pour aller chanter devant les soldats français à Pavlov… elle croit s’embarquer pour le paradis ! Que trouvera-t-elle sur cette terre austère ? Armel son héros sera-t-il heureux de la retrouver ? Comment se comporteront les autres militaires devant cette chanteuse populaire ?
Très belle histoire qui pourrait se lire comme un tome unique tant le talent de Frank Giroud est de nous faire croire que tout a été dit, que tout est terminé et que le destin de Dora, Armel et les autres est définitivement scellé…
Le dessin de Cyril Bonin est très proche de celui développé dans la série Fog, pourtant, on sent son envie de se positionner dans une autre narration graphique. C’est d’autant plus estimable que les personnages sont appelés à revenir dans la suite des albums mais apprivoisés par les autres dessinateurs…
Un très bel album, une série très prometteuse, une lecture positive indiscutable, du très beau et bon travail… Bref, à lire sans aucune hésitation !

Forums: Quintett, tome 1 : L'histoire de Dora Mars

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Quintett, tome 1 : L'histoire de Dora Mars".