Voyage à Sakhaline (1890-1891) de Tchekhov

Voyage à Sakhaline (1890-1891) de Tchekhov
(Остров Сахалин)

Catégorie(s) : Littérature => Russe , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Sahkti, le 28 juin 2005 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 48 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 395ème position).
Visites : 4 621  (depuis Novembre 2007)

Tchékhov et Sakhaline

"J’y vais tout à fait convaincu que mon voyage ne constituera pas un apport de valeur à la littérature ou à la science : je n’ai pas assez de connaissance pour cela, pas assez de temps ni de prétentions. Je n’ai pas de plan à la Humbolt, ni même à la Kennan. Je voudrais écrire ne serait-ce que cent ou deux cent pages et m’acquitter ainsi auprès de la médecine envers laquelle, comme vous le savez, je me suis comporté comme un cochon. Il se peut que je ne sache rien écrire, néanmoins, pour moi, le voyage ne perdra rien de son arôme : en lisant, en regardant autour de moi et en écoutant, je découvrirai et apprendrai beaucoup..." (page 14)

Le 21 avril 1890, Anton Tchékhov quitte Moscou pour l'île de Sakhaline et son célèbre bagne, où il arrive en juillet. Sakhaline qui inspirera un de ses textes paru en 1895 "l'Ile de Sakhaline".
Tchékhov ne s'en est pas tenu qu'à ce récit, il a échangé une volumineuse correspondance pendant tout son voyage et a scrupuleusement tenu des cahiers de notes. Celle-ci se voit rassemblée par les éditions du Capucin et c'est un recueil très intéressant que tout amateur de Tchékhov appréciera à sa juste valeur. Des notes éparses, des courriers, des impressions furtives, des coups de foudre et des coups de colère... tout y est. Un véritable carnet de bord qui permet de se faire une idée précise de ce voyage entamé par Tchékhov et offre aussi la possibilité de mieux cerner la personnalité de l'auteur russe. Beaucoup d'anecdotes, d'histoires savoureuses, des clins d'oeil, des petits détails glanés ci et là sur son parcours. Mais aussi de la fureur et de l'indignation devant les conditions de vie misérables de certains contemporains.
C'est aussi une étude sociologique du bagne et de la vie qu'on y mène. Tchékhov ne se prétend pas plus malin qu'un autre mais estime, eu égard à sa notoriété et ses relations, pouvoir parler de l'endroit et en dresser un compte-rendu qui devrait attirer l'attention.

"Vous me dites que nul n’a besoin de Sakhaline et que cela n’intéresse personne. Est-ce vraiment cela ? Sakhaline ne peut être inintéressant et inutile que pour une société qui n’y bannit pas des milliers des gens et ne dépense pas des millions en ce lieu. Après l’Australie, dans le passé, et Cayenne, Sakhaline est le seul endroit où l’on puisse étudier une colonie faite de criminels. Toute l’Europe s’y intéresse, et nous devrions l’ignorer ?" (page 15)

Au fur et à mesure de ses pérégrinations, Tchékhov se livre et se raconte, il mêle ses sentiments personnels à ce qu'il observe d'un regard extérieur.
Ce volume de correspondance n'est pas une biographie mais en le refermant, on a l'impression de mieux connaître Tchékhov, d'avoir découvert des facettes de lui pas toujours bien connues. Sans parler de ce bagne de Sakhaline qu'il fait vivre sous sa plume, racontant le lieu et les malheurs qu'il renferme.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Voyage à Sakhaline [Texte imprimé], 1890-1891, lettres d'hier et lettres d'aujourd'hui Anton Tchékov trad., notes et index par Anna Christophoroff
    de Tchekhov, Christophoroff, Anna (Traducteur)
    le Capucin / Lettres d'hier et lettres d'aujourd'hui
    ISBN : 9782913493605 ; 17,00 € ; 18/03/2005 ; 174 p. ; Broché
  • L'île de Sakhaline [Texte imprimé], notes de voyages Anton Tchékhov trad. [du russe] et notes de Lily Denis préf. par Roger Grenier
    de Tchekhov, Grenier, Roger (Préfacier) Denis, Lily (Traducteur)
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070418916 ; 10,90 € ; 01/06/2001 ; 568 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Etonnant de la part de Tchékov

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 39 ans) - 1 juillet 2021

Chose amusante, j'ai découvert l'existence de ce livre en lisant un roman...japonais.
Plus précisément, en lisant la trilogie "1Q84" de Murakami (qu'au passage, je n'ai pas trop aimé, mais c'est une autre histoire). Dans un des tomes, le second si je me souviens bien (mais je ne l'affirmerais pas non plus), un des personnages parle de ce livre à un autre. Je me souviens que dans le roman, ce passage n'avait aucune importance dans l'intrigue, c'était juste un dialogue comme ça, pour combler des pages. Le personnage en parlait comme d'un livre vraiment à part dans l'oeuvre de Tchekhov.
Il n'en fallait pas plus pour m'intriguer, et j'ai acheté le livre très peu de temps après.
"L'Île de Sakhaline" (il est à la base sorti sous un autre titre, comme on le voit sur CL) n'est pas un roman, ni un recueil de nouvelles, ni une pièce de théâtre (genre dont Tchekhov s'était fait une spécialité), mais un reportage, agrémenté de photos dans la réédition Folio (j'imagine qu'elles devaient déjà se trouver dans l'édition originale), sur le goulag, le bagne situé sur l'île de Sakhaline, au large de la Sibérie, dans l'océan Pacifique, la plus grande île de la Fédération de Russie. Tchekhov a visité cette île, et le bagne qui s'y trouvait, en 1890, et a publié son reportage en 1893/94, dans un journal. La censure du Tsar interdira sa publication en livre jusqu'en 1895.
Insistant sur les conditions de vie calamiteuses, atroces, des bagnards de l'île (prisonniers politiques ; les femmes condamnées sont forcées à servir comme domestiques chez des fonctionnaires locaux, ou à se marier avec les paysans du coin), ce livre très documenté, parfois jusqu'au vertige (vous en voulez, des chiffres ? Vous en aurez !), est, malgré son côté un peu aride, franchement très intéressant, sorte de "L'Archipel Du Goulag" avant l'heure. Une fois la Révolution de 1917 effectuée, on change le pouvoir en place, mais même punition pour les prisonniers politiques, le goulag, pas forcément le même, mais avec des conditions sans aucun doute similaires, voire pire encore. Bref, tout ça pour dire que ce livre ne semblera pas vraiment démodé au XXème siècle.
Oui, si on regarde l'oeuvre de Tchekhov, c'est clairement un OVNI littéraire. Mais c'est un excellentissime ouvrage, y'a pas à dire.

Forums: Voyage à Sakhaline (1890-1891)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Voyage à Sakhaline (1890-1891)".