Le goût du bonheur, tome 2 : Adélaïde de Marie Laberge

Le goût du bonheur, tome 2 : Adélaïde de Marie Laberge

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Leïa, le 22 avril 2001 (Montréal, Inscrite le 15 février 2001, 46 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (263ème position).
Visites : 8 949  (depuis Novembre 2007)

Le bonheur...mais à quel prix ?

Je ne vous parlerai que très brièvement de mon appréciation générale puisqu'en dire davantage serait révéler l'essence du roman.
Adélaïde est la fille aînée de Gabrielle (premier roman de cette trilogie, voir critique sur le site). Ada, tout comme Gabrielle, a une soif du bonheur incommensurable, mais contrairement à sa mère, elle a une fougue et un besoin de vérité, d'authenticité. Elle se bat férocement pour faire justice et pour goûter à son bonheur. Cet élément apporte au roman une touche de mouvement très agréable à découvrir. Marie Laberge situe ce deuxième tome entre les années 40 et 50. Les personnages doivent donc faire face à la deuxième guerre mondiale et vivre les conséquences de cette dernière. Brièvement, Adélaïde est l'histoire d'une femme de coeur prête à tout pour le bonheur.
Dans la même lignée que Gabrielle, Adélaïde est un pur délice, on ne peut que dévorer le bouquin. J'ai quant à ce livre quelques réticences face à certains passages, mais rien qui n'entrave à l'excellence de l'histoire. En fait, les choix de l'auteur ne représentent pas toujours la suite logique que j'aurais souhaité, mais comme elle a le dernier mot, je me fais à l'idée. Somme toute, c'est un roman rempli d'émotions comme seule, à mon avis, Marie Laberge peut en faire.
Je vous invite donc fortement à lire Adélaïde...que je note 5/5 (si j'avais pu, j'aurais opté pour un 15/5 mais bon!).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le goût du bonheur.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Toujours passionnant

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 51 ans) - 3 décembre 2016

Le tome 2 de la trilogie est toujours aussi passionnant, mais j'ai trouvé que l'histoire tournait un peu trop autour de la petite Léa, fille d'Adélaïde. Sans doute pour lui donner un rôle important dans le prochain volet de la série. J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome, malgré une fin surprenante, mais qui donne envie de lire la suite. Adélaïde est attachante, magnifique et passionnée. Les hommes de sa vie prennent une grande importance dans ce roman. C'est intense et ça se lit facilement, même si j'ai eu du mal à arriver au bout par manque de temps. A dévorer!

livre le plus marquant de mon adolescence (et de ma vie adulte!)

10 étoiles

Critique de Gege31 (, Inscrite le 25 mars 2016, 38 ans) - 25 mars 2016

J'ai découvert Marie Laberge quand j'avais 15 ans. J'en ai maintenant 31, et je suis toujours aussi accro à ses livres! Le goût du bonheur, et particulièrement Adélaïde, demeure dans mes préférés. J'ai lu ces livres à maintes répétitions, à différents âges et périodes de ma vie. Chaque fois, ils m'ont apporté une nouvelle perspective, en fonction de l'âge que j'avais quand je les relisais. Adélaïde est un livre puissant, sublime, triste parfois mais toujours magnifique, qui m'a transporté à chaque fois que je l'ai lu. AUCUN auteur québécois ne m'a fait vivre de telles émotions! Impossible de rester insensible à Adélaïde, vous vivez avec elle chaque étape, chaque épreuve et vous vous demandez à chaque fois comment un être humain peut être aussi résilient. Et vous vous identifiez à elle, prenez exemple sur elle et tentez de percer toutes ses facettes. Roman grandiose, je le recommande à tout le monde.

Du bonbon

9 étoiles

Critique de Gabri (, Inscrite le 28 juillet 2006, 37 ans) - 8 octobre 2015

J'ai terminé le premier tome de la série en me précipitant sur le deuxième pour connaître la suite, que j'ai terminée avec encore le même engouement pour le troisième. Ce deuxième volet de la trilogie se passe encore une fois au Québec. Cette fois, la deuxième guerre mondiale bat son plein; les hommes partent combattre les uns après les autres pendant que leurs femmes et enfants les attendent anxieusement à la maison. On retrouve les personnages du premier volet qui ont vieilli et l'histoire se passe cette fois autour d’Adélaïde, fille aînée de Gabrielle à qui le premier tome est consacré. Ce sont encore 650 pages de bonheur de lecture, tournées les unes après les autres avec le même empressement. Encore une fois, vivement (vivement!) la suite.

Le goût du bonheur, oui

10 étoiles

Critique de Yotoga (, Inscrite le 14 mai 2012, - ans) - 3 juillet 2012

Elle a remis ça, et moi aussi : les nuits blanches pour savoir la suite...

La génération suivante nous propose cette fois-ci une histoire d'amour, un combat légèrement féministe, une évolution de la société... et tout ça dans un style parfait.

Dans ce deuxième tome, j'ai collectionné les mots québecois qui diffèrent des français. Un chaudron pour une casserole par exemple, ou les idiomes anglicistes traduits-développés dans la langue québecoise par exemple "elle a une job, elle!"

du pure bonheur

10 étoiles

Critique de Pitchou (Morges - Suisse, Inscrite le 8 mai 2010, 33 ans) - 10 mai 2010

Ce deuxième volet ne m'a pas du tout déçue! Il est tellement vivant et passionnant.

Des trois tomes, Adélaïde est mon préféré. En effet, j'ai beaucoup apprécié la relation qu'elle entretient avec Ted ainsi que Nick, deux hommes autant adorable l'un que l'autre.

Marie Laberge est arrivée a me faire passer du rire au larme, chose pas facile!

Bref, excellent roman, à ne pas manquer, et à savourer car malgré l'épaisseur, il se lit vite et après il est difficile de retrouver un bouquin aussi passionnant que celui-ci!

BONNE LECTURE!

bonheur?

9 étoiles

Critique de Gwenaelle (, Inscrite le 14 août 2005, 31 ans) - 30 avril 2006

Après Gabrielle, Adelaïde est un deuxième dessert. L'histoire est passionnante car on y raconte l'implantation d'une femme dans un monde d'hommes. Un livre que j'ai dévoré et lu plus d'une fois. Seule la fin m'a frappée. Pourquoi faut-il que les deux premiers tomes finissent aussi sombrement?

les conséquences du bonheur

10 étoiles

Critique de Sara (Châteauguay, Inscrite le 22 février 2004, 34 ans) - 3 mars 2004

Je suis tout à fait d'accord avec la critique de Leïa. Pilier centrale de la trilogie du bonheur, Marie Laberge nous amène, avec ce deuxième tome, dans cette société des année 40 qui ne cesse de se battre contre cette guerre qui se déroule pourtant si loin de leur quotidien. Adélaïde est, selon moi, non seulement le meilleur livre de la trilogie, mais également celui qui m'a fait le plus réfléchir sur mes propres valeurs. À travers ses combats qu'elle traverse avec fougue, la fille ainée de Gabrielle nous fait rire... et parfois pleurer. Un livre à lire absolument, peu importe son style de lecture , qui mérite absolument une cote de 5 étoiles.

Forums: Le goût du bonheur, tome 2 : Adélaïde

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le goût du bonheur, tome 2 : Adélaïde".