Qui a ramené Doruntine ? de Ismail Kadare

Qui a ramené Doruntine ? de Ismail Kadare
(Kush e solli Doruntinë ?)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Giny, le 6 mai 2005 (Casablanca, Inscrite le 26 avril 2005, 34 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 733ème position).
Visites : 5 541  (depuis Novembre 2007)

Vraiment intéressant

C'est le premier livre de Kadaré que j'ai lu (et le seul d'ailleurs).J'ai vraiment apprécié l'atmosphère sombre, un peu mystérieuse dont le livre est nimbé.Au fil des pages, le suspense augmente et l'énigme est de plus en plus insoluble.
L'intrigue en quelques mots: dans un petit village albanais au Moyen-Age,Constantin a promis à sa mère de ramener Doruntine, sa soeur mariée dans une contrée lointaine, à chaque fois qu'elle le voudrait. Seulement voilà, Constantin et ses huit frères meurent à la guerre, et leur mère, esseulée, se retrouve seule.Trois ans après, Doruntine débarque dans le village à l'aube en annonçant que son frère Constantin l'a ramené. Le capitaine Stres, chargé de l'affaire, ne la croit évidemment pas , mais bientôt se rend à l'évidence: la pierre tombale de Constantin a été déplacée, Doruntine continue farouchement d'affirmer que Constantin et lui seul l'a ramenée..... Etrangement, quelques jours après son retour, Doruntine et sa mère meurent à leur tour.
D'étranges rumeurs planent alors sur le village: des liaisons incestueuses auraient lié Doruntine à Constantin...

Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir du lecteur à lire ce livre passionnant, qui porte d'ailleurs une réflexion assez profonde sur le schisme entre les deux Eglises déchirant l'Albanie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Qui a ramené Doruntine ? [Texte imprimé], roman Ismaïl Kadaré trad. de l'albanais par Jusuf Vrioni
    de Kadare, Ismail Vrioni, Jusuf (Autre)
    Fayard
    ISBN : 9782213017082 ; 18,00 € ; 10/01/1986 ; 179 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un récit fantastique, d'amour et de mort, aux échos profonds

10 étoiles

Critique de Eric Eliès (, Inscrit le 22 décembre 2011, 48 ans) - 5 juillet 2015

Ce court roman de Kadaré, dont Giny a parfaitement résumé l'intrigue dans sa critique principale, est construit sur l'irruption du fantastique dans la vie quotidienne d'un village albanais, qui révèle les interdits et menace l'ordre établi. Mais il est, bien plus qu'un conte fantastique, un très beau récit d'amour et de mort ponctué de scènes très fortes. Kadaré évoque, avec un très grand talent d'écrivain, les légendes immémoriales de l'Albanie, qui font écho aux grands mythes universels, et l'âme de son peuple (tout le récit repose sur la "bessa", une promesse dont on ne peut se dédire) mais il sait les transcender pour poser des questions graves et profondes comme, ici, la confrontation entre la préservation de l'ordre social, fût-ce au prix de la vie d'un innocent, et l'exigence de la vérité, lorsque celle-ci est inadmissible.

Un formidable conteur en effet!

8 étoiles

Critique de Fee carabine (, Inscrite le 5 juin 2004, 48 ans) - 6 mai 2005

Ismaïl Kadaré est en effet un magnifique conteur. Et je garde un très bon souvenir de “Qui a ramené Doruntine?” où il laisse libre cours à ce talent pour créer une atmosphère de plus en plus noire et oppressante, et une tension croissante alors que les villageois passent de l’incrédulité – un mort ne peut pas quitter sa tombe – à l’horreur devant la passion incestueuse de Constantin pour sa soeur Doruntine, qu’ils osent à peine envisager à mots couverts.

Un conte noir et palpitant.

Quel conteur !

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 78 ans) - 6 mai 2005

J'adore Ismaïl Kadaré qui est véritablement un merveilleux conteur tout en ayant beaucoup de profondeur dans ses écrits bien souvent très symboliques.

Il est passé maître dans la description du fonctionnement des dictatures et tout cela au travers d'histoires palpitantes.

Forums: Qui a ramené Doruntine ?

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Qui a ramené Doruntine ?".